Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Tahiti Heritage: Découvrez les richesses de notre fenua



Préserver la mémoire de nos anciens, et la rendre accessible pour tous, c’est l’essence du site internet TAHITI HERITAGE qui veut ainsi montrer que les cultures traditionnelles, loin d’être tournées vers le passé, peuvent au contraire s’approprier les nouvelles technologies de l’information.

Les traces de notre passé, qu’il s’agit de marae, de vieilles bâtisses, de monuments, d’églises ou de lieux évocateurs, sont les témoins d’un passé qui mériterait d’être mieux connu et préservé. La valeur de ce patrimoine est souvent sous estimée et régulièrement, des marae sont détruits, des sources bétonnés et des arbres remarquables abattus. Et pourtant il ne faut pas hésiter à parler de « richesses ». Un mot qui met bien en évidence la valeur sentimentale importante de ce patrimoine.
Des richesses que nous ont transmises nos parents et que nous devons, comme on nous le répète constamment, conserver et faire connaître à nos enfants.


Tahiti Heritage: Découvrez les richesses de notre fenua
Découvrons ensemble quelques unes de ces richesses.

Koko ou trous bleus
Les koko, trous bleus, que l’on trouve dans certains atolls des Tuamotu sont les entrées de tunnels sous-marins qui communiquent entre le lagon et l’océan. Ils sont le siège de violents courants et tourbillons qui s’établissent au gré des marées, lorsque l’eau s’engouffre dans ces cavités avec force dans un sens ou dans l’autre. Souvent ces koko, sont le lieu d'accès au Pô, le monde souterrain où vivent les Mokorea.

Grotte de Monoihere
La grotte Monoihere, à Orofara (Mahina) est un petit nid qui a abrité les amours tragiques de Monoihere et de Hina, les héros légendaires. C’est un long lavatube qu’utilisaient également la princesse de Tahiri Vahine de Pirae et ses guerriers pour se rendre discrètement jusqu’à Orofara.

Eglise Saint-Etienne de Tematahoa
On qualifie d’éphémère l’architecture religieuse en Polynésie. Il est vrai que souvent les anciens temples et églises trop étroits sont démolis en oubliant que des générations ont été baptisés ou se sont mariés dans ces vieux murs. Heureusement subsistent quelques beaux édifices comme l’église de Tematahoa édifiée en 1856 sur un motu, désormais inhabité, de Anaa.

Marae Ta’ata
Monuments sacrés par excellence, lieux de culte de l’ancienne religion, les marae, ont souvent été détruits par des catastrophes plus ou moins naturelles. Heureusement certains ont résistés et même ont été restaurés comme le marae Ta’ata de Paea, qui a retrouvé un peu de sa fierté.

Tarodières de Rurutu
Le patrimoine pittoresque, également appelé patrimoine ordinaire, concerne les lieux ou éléments matériels qui, sans être d’une haute valeur historique, ont une grande valeur affective pour la population locale. Ce peut être par exemple un vieux puits ou des tarodières comme celles de Rurutu, qui vues du ciel offre un paysage unique au monde.

Maison bleue de Tepukamaruia
Les vieilles maisons n'ont pas survécus aux méfaits de l'humidité et des termites. Seules subsistent quelques rares demeures, comme témoins d'un passé ou d'une architecture ancienne, comme cette charmante petite maison en bois, cachée au milieu d'un grand jardin bien vert, à Napuka au Tuamotu.


TAHITI HERITAGE écouvrons ensemble quelques unes de ces richesses.

Le site et la page Facebook sont gérés par l’association Richesses du Fenua – Tahiti Heritage qui a pour objet de recenser et de promouvoir le patrimoine naturel et culturel de la Polynésie française.



Rédigé par OB le Lundi 16 Septembre 2013 à 06:48 | Lu 1805 fois






1.Posté par Kaddour le 16/09/2013 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo à tous les concepteurs !!!!!!!! Enfin une des richesses de la Polynésie accessible par (presque) tous !
Il ne peut y avoir indépendance et sentiment d'appartenir à un pays, sans une appropriation par ses habitants, de leur culture ancestrale. Ce qui n'empêche pas de vivre avec et dans le XXI ème siècle.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Janvier 2020 - 07:00 À Ua Huka, dans la pension-musée...

Lundi 19 Février 2018 - 10:26 Temple chinois Kanti de Tahiti

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies