Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Surf Pro - Rangi / Papara Pro : Tahiti vs Hawai'i, à partir du 5 mars


La fédération tahitienne de surf, présidée par Lionel Teihotu, a convié les médias ce jeudi matin pour annoncer la tenue des deux compétitions polynésiennes du circuit des world qualifying series de la world surf league : le Rangi Pro du 5 au 9 mars, et le Papara Pro du 11 au 16 mars. Ces deux compétitions restent une belle opportunité permettant à nos surfeurs locaux de se mesurer aux surfeurs hawaiiens.


Les deux compétitions vont se dérouler à la suite
Les deux compétitions vont se dérouler à la suite
Le circuit des world qualifying series comporte cette année pas moins de 73 compétitions disséminées autour du globe entre l’Australie, l’Amérique du nord, l’Amérique du sud, l’Amérique centrale, l’Afrique du sud, l’Europe, le Japon, les Caraïbes, Hawai’i, la Polynésie française…Ce circuit est l’antichambre du world championship tour, le Top 32 où évolue Michel Bourez.
 
La 9e édition du Rangiroa Pro, prévu aux Tuamotu du 5 au 9 mars, est sans doute une des compétitions les plus exotiques du circuit. Rangiroa est un des joyaux de l’archipel des Tuamotu. Son lagon est un des grands au monde, ses deux passes majestueuses attirent une faune sous-marine exceptionnelle. Le meilleur spot de l’île se situe dans la passe d’Avatoru, dans un décor de paradis du bout du monde.
 
La conférence de presse s’est tenue à l’Hélios en présence du président de la fédération Lionel Teihotu, de la vice-présidente Ingrid Leboucher, de Moearii Darius représentante d’Air Tahiti, d’Hiro Pouira représentant la commune de Rangiroa…Lionel a évoqué les différents soutiens avec quelques chiffres : un apport équivalent à 1,6 millions pour Air Tahiti, 1 million pour le Pays, 1 million pour la commune, les rentrées d’argent liées aux inscriptions des compétiteurs…

Lionel Teihotu "On remercie la WSL"
Lionel Teihotu "On remercie la WSL"
Deux compétitions à la suite
 
Les deux compétitions s’enchainent afin de permettre aux Hawaiiens de rentabiliser leurs frais de déplacement. Les deux compétitions sont cotées 1000 et les points engrangés comptent pour le classement Hawai’i-Tahiti ainsi que pour le circuit WQS mondial. Quatre catégories seront représentées cette année : open homme, femme et junior homme, femme.
 
La star mondiale Kai Lenny, multiple champion du monde de Sup surf, actuel n°2 du Big Wave World Tour, a confirmé sa venue pour la deuxième année d’affilée. Le jeune Hawaiien champion du monde junior Finn MC Gill sera là également. Pour le Rangi Pro, la participation est en baisse d’une douzaine de compétiteurs (50 au lieu de 62), pour le Papara Pro elle est en légère hausse (55 au lieu de 50).
 
Ces deux compétitions sont une opportunité pour nos surfeurs locaux. Les Tahitiens inscrits pour le Rangi Pro sont nombreux : le tenant du titre Heremoana Luciani, Ariihoe Tefaafana le meilleur Tahitien au classement Hawai’i-Tahiti en 2017 (4e), O’Neil Massin, Heifara Tahutini, Tereva David, le jeune champion d’Europe junior Kauli Vaast, Enrique Ariitu, Eliott Napias, JB Prunier, Heimoananui David, Matahi Drollet, Ruarii Atani, Eimeo Czermak…
 
Vahine Fierro sera présente
 
Cette année encore la compétition ne sera pas retransmise en live web. Lionel Teihotu s’est montré malgré tout reconnaissant envers la world surf league qui envoie cette année sept représentants au lieu de cinq en 2017, grâce au soutien de Hawaiian Airlines. Un direct live pourrait être proposé sur le Papara Pro par Polynésie la 1e le 15 et 16 en fonction des conditions de vague. La question des nouvelles règles, notamment celles des priorités à quatre, fera l’objet de formations dont pourront bénéficier nos juges locaux.
 
Notre jeune championne du monde junior Vahine Fierro, tenante du titre en junior à Papara, sera également de la partie pour le Papara Pro. Le longboard ne sera pas proposé cette année, contrairement à l’année dernière, il devrait être proposé tous les deux ans. Le grand point d’interrogation reste bien évidemment les conditions de vague, notamment sur le spot de Rangiroa qui fonctionne avec la houle du nord, présente en Polynésie de novembre à mars. SB

Rédigé par SB le Vendredi 23 Février 2018 à 08:08 | Lu 1108 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti