Tahiti Infos

Succès et nouvelles dates pour ‘O Morito ta’u vahine


La trame de ‘O Morito ta’u vahine est celle du vaudeville, avec tous les ressorts comiques du genre.
La trame de ‘O Morito ta’u vahine est celle du vaudeville, avec tous les ressorts comiques du genre.
Tahiti, le 4 juillet 2021 – Après deux représentations jouées à guichets fermés, ce week-end, la pièce ‘O Morito ta’u vahine est programmée pour quatre nouvelles dates à Tahiti, tandis qu’une tournée est en préparation à Moorea et aux îles Sous-le-Vent.
 
Une comédie légère, divertissante, pleine d'intrigues et de rebondissements. Une interprétation énergique et flamboyante. Les clés du succès. ‘O Morito ta’u vahine est la première pièce de théâtre entièrement interprétée en reo depuis des années à Tahiti. Et le public a été au rendez-vous ce week-end. Deux premières représentations jouées à guichets fermés, vendredi et samedi soir salle Manu Iti de Paea, convainquent la production à planifier de nouvelles dates. Ce sera d’abord les 20 et 21 août, salle Manu Iti, puis au grand théâtre de la Maison de la culture, les 24 et 25 septembre prochains. Une tournée est également en préparation à Moorea et aux îles Sous-le-Vent. Les réservations sont possibles sur ticketpacific.pf et dans les quatre magasins Carrefour. 
 
Un vaudeville tahitien
 
La trame de ‘O Morito ta’u vahine est celle du vaudeville, avec tous les ressorts comiques du genre. Tihoti, un mari volage vit aux crochets de sa femme, Marina, qui est issue d’une famille aisée. Katia, la maitresse de Tihoti, n’en peut plus des promesses de vie de couple non tenues de ce dernier. Pour le forcer au divorce, elle envisage révéler à Marina leur relation adultère. Voulant contrer ce projet, Tihoti enrôle Morito, le bénévole d’une association caritative. Il doit jouer le rôle de sa femme lorsque sa maitresse fera la révélation. Mais Morito ne sera pas à la hauteur de ses attentes. Un couple de retraités et le mari de Katia finissent de semer le trouble pour le plus grand embarras de Tihoti. Autant de situations comiques, pour la plus grande joie des spectateurs.
 
Ecrite en 1997 par Raffy Shart sous le titre original Ma Femme s'appelle Maurice, la pièce a déjà connu grand succès à travers le monde et au cinéma grâce à une adaptation de Jean-Marie Poiré, avec Régis Laspalès et Philippe Chevallier. Son adaptation en tahitien, a été décidée suite à la rencontre de Raffy Shart avec Sonia Aline. La productrice avait depuis longtemps l’intention de proposer un spectacle de théâtre en tahitien. C’est chose faite. ‘O Morito ta’u vahine est mis en scène par Raffy Shart, lui-même. L’adaptation en reo du texte original est signée Jaquot Tiatia. Reste les comédiens enrôlés dans cette aventure. Ils sont sept : Tamatoa Kautai, Vaitea Tauraa, Tepa Teuru, Sonia Gibson, Rocky Gobrait, Merehau Cugnet et Christopher Prenat, qui signe les costumes de l’adaptation tahitienne de cette pièce. Un spectacle à voir en famille, si on ne craint pas de trop rigoler.

La pièce est de nouveau programmée les 20 et 21 août, salle Manu Iti, puis sur les planche du grand théâtre de la Maison de la culture, les 24 et 25 septembre prochains.
La pièce est de nouveau programmée les 20 et 21 août, salle Manu Iti, puis sur les planche du grand théâtre de la Maison de la culture, les 24 et 25 septembre prochains.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Dimanche 4 Juillet 2021 à 12:10 | Lu 1437 fois