Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Six mois de prison avec sursis pour avoir blessé son beau-fils au harpon



PAPEETE, le 08 mars 2018 - Jeudi, un sexagénaire passait devant le tribunal correctionnel de Papeete pour avoir au mois d'août 2017 blessé son beau-fils à la bouche avec le harpon de son fusil de chasse sous-marin.

Un homme de 61 ans, N, comparaissait devant le tribunal correctionnel de Papeete pour avoir en août 2017 blessé sérieusement son beau-fils à Paea. C'est encore une histoire de famille qui dégénère qui était jugée jeudi dans la matinée.

Une relation tendue entre un homme de 61 ans et son beau-fils. La fille du retraité et son conjoint, H, squattent le terrain avec leur tente depuis environ sept ans. Aucun des deux ne travaille. Tout commence parce que las de voir sa fille et son beau-fils faire leur vaisselle dans la salle de bain plutôt que dans l'évier. Le sexagénaire cadenasse la salle de bain. "Je leur ai dit plusieurs fois de ne pas faire leur vaisselle dans la salle de bain. Ils ont un évier à disposition, mais ils ne veulent pas l'utiliser. Avec leurs huiles sales, ma femme est déjà tombée deux fois. À cause d'eux, elle s'est vraiment fait mal. C'est pour ça que j'ai mis un cadenas". Le beau-fils ne l'entend pas de cette oreille. Alors, il décide de casser la porte afin d'accéder à la douche. Quand l'homme voit les dégâts, il sort de ses gonds et saute sur H qui décide de le filmer. Selon le rapport des gendarmes et les déclarations des témoins, H, suit le sexagénaire jusqu'à la maison, en le filmant. Le retraité se saisit de son fusil de pêche et se jette sur son beau-fils. Il le blesse à la bouche et lui transperce la langue avec le harpon.

La bagarre se poursuit dans le jardin. Le sexagénaire se met à gifler sa fille. H se précipite pour ceinturer le retraité. Le beau-père N décide alors de prendre le tuyau d'arrosoir et dirige le jet sur son beau-fils. Les gendarmes arrivent peu après. Les blessures valent au beau-fils 15 jours d'ITT. Le retraité, quant à lui, assure à la barre, "je vis dans la peur. On ne se sent plus en sécurité chez nous. Je veux juste qu'ils partent." Indique le retraité las.

Pendant le compte rendu des différents témoins et les déclarations de son beau-père, H ricane, lève les yeux au ciel et communique par signe avec sa compagne située à l'autre bout de la salle.

Le tribunal correctionnel a condamné le retraité à six mois de prison avec sursis et conseillé le retraité de faire appel aux gendarmes plutôt que de se faire justice lui-même la prochaine fois. Quant au beau-fils, le juge lui a recommandé de se trouver un travail et un logement loin du terrain de son beau-père.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Jeudi 8 Mars 2018 à 16:58 | Lu 514 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués