Tahiti Infos

Six bâtiments qui joignent l'utile à la survie aux Tuamotu


La future école de Vahitahi à Nukutavake
La future école de Vahitahi à Nukutavake
Tahiti, le 14 décembre 2021 – Le comité de pilotage du suivi des abris de survie s'est réuni mardi pour valider six projets de construction de bâtiments publics pouvant servir d'abris de survie en cas de cyclone ou de tsunami. Les chantiers des autres abris de survie ont aussi été programmés jusqu'en 2024.

Le président Édouard Fritch et le haut-commissaire Dominique Sorain co-présidaient, mardi, le comité de pilotage du suivi de la construction de bâtiments publics pouvant servir d'abris de survie. Ce comité a validé six projets de construction au profit de quatre atolls des Tuamotu, et en présence des représentants des communes concernées qui restent décisionnaires du choix des bâtiments publics qu'ils occuperont. Le président du Pays et le représentant de l'État ont signé une convention pour le cofinancement de ces six constructions par l'État et le Pays, avec une petite participation des communes. Les six bâtiments ont été budgétés à hauteur 874 millions de Fcfp, dont 43 millions de la poche des communes concernées pour cinq projets. L'État et le Pays se partageant le reste de la facture. Ils ont aussi programmé d'autres projets de construction de bâtiments publics du même type jusqu'en 2024.
 
Des bâtiments paracycloniques
 
Outre l'utilité publique de ces projets de construction, ils sont surtout conçus pour protéger les populations en cas de cyclone ou de tsunami. Trois projets sont encore à l'étude, il s'agit de la mairie-salle polyvalente de Kauehi, l'école primaire de Hikueru, et la reconstruction de l'infirmerie de Tiputa. Et trois autres projets devraient être en chantier dans les mois prochains : deux centres d’incendie et de secours à Rangiroa et à Fakarava, et l'école primaire de Nukutavake. Ces six projets s'ajoutent à ceux déjà programmés en cours d'année.

​Édouard Fritch, président de la Polynésie : “Nous sommes satisfaits de l'avancée des travaux”

“Il y a au total 17 abris de survie programmés, pour certains ce sont de nouvelles constructions, d'autres sont des anciens abris, comme à Fakahina par exemple, qu'il faut rénover, et des travaux d'extension sur certains abris sur les atolls ou la population s'est accrue. Nous sommes satisfaits de l'avancée des travaux puisque nous avions signé la convention avec le ministre des Outre-mer en mai dernier. Et en juillet nous commencions l'étude des projets validés aujourd'hui.”

Dominique Sorain, haut-commissaire de la République en Polynésie “L'État est au rendez-vous”

“Maintenant que des décisions ont été prises en 2021, que les conventions ont été signées, on avait un véritable défi avec le Pays et les communes, c'était de mettre en place des dossiers pour construire ces abris et consommer assez rapidement les crédits qui ont été affectés. Et aujourd'hui notre réunion a permis de concrétiser le travail qui a été entamé en juillet, puisque l'État et le Pays finance ces projets avec une petite participation des communes, et nous avons lancé d'ores et déjà la programmation des investissements pour l'année. L'enjeu c'est la protection de la population mais ça va être aussi du travail donné aux entreprises, la commande publique va soutenir la relance économique. En tout, ce sont plus de 14 milliards Fcfp de travaux qui ont été programmés pour 2022, dont 9 milliards Fcfp par l'État. Donc l'État est au rendez-vous conformément aux engagements qui ont été pris par le Président de la République.”

Le futur centre d'incendie et de secours de Fakarava
Le futur centre d'incendie et de secours de Fakarava

Rédigé par Areatua Parau le Mardi 14 Décembre 2021 à 20:03 | Lu 1357 fois