Tahiti Infos

Shell Va'a vise sa première victoire à la Catalina Race


Cette saison aucune victoire n'a échappé aux Shelliens sur les “grandes” courses de V6 organisées à Tahiti.
Cette saison aucune victoire n'a échappé aux Shelliens sur les “grandes” courses de V6 organisées à Tahiti.
Tahiti, le 5 septembre 2022 - Pour la première fois de son histoire, Shell Va'a prendra le départ, dimanche, de la Catalina Race, course V6 marathon de 48 km entre l'île de Catalina et Newport Beach. Les jaunes de Fare Ute s'envolent ce lundi soir pour la Californie, avec neuf rameurs et avec l'objectif évidemment de décrocher la victoire. 

Douze Moloka'i Hoe, huit Hawaiki Nui Va'a, quinze Fa'a'ati Moorea et d'autres victoires en pagaille accumulés ces dernières années sur les courses locales. Shell Va'a c'est le plus beau palmarès du va'a. Et ce dimanche, en Californie, les jaunes de Fare Ute, emmenés par leur entraîneur/barreur, David Tepava, se mettront à l'épreuve à la Catalina Race. Une course V6 marathon de 48 km entre l'île de Catalina et Newport Beach, à laquelle les Shelliens pendront part pour la première fois avec l'ambition évidemment d'y inscrire le nom de leur club. 

Cinq jours pour appréhender le plan d'eau

Le parcours de la course entre l'île de Catalina et les côtes Californiennes.
Le parcours de la course entre l'île de Catalina et les côtes Californiennes.
Et c'est un groupe de neuf rameurs qui doit s'envoler, lundi soir, pour la Californie. David Tepava et ses hommes auront ensuite cinq jours pour s'acclimater et appréhender au mieux toutes les subtilités du plan d'eau. “Très honnêtement je n'ai pas trop d'infos sur cette course. Ça va être une découverte pour nous. Apparemment la traversée c'est comme un Tahiti-Moorea. Il faudra trouver des points de repère. Mais c'est une fois sur place que l'on verra vraiment les détails”, indique le pepēru aux dix victoires à la Moloka'i Hoe. “Bien évidemment, il faudra en savoir davantage sur le plan d'eau, la houle, les courants, on pourra faire du marquage aussi pendant la course pour éviter de se faire piéger. Mais le plus important pour moi, c'est l'état de forme de mes rameurs. Et sur ce point-là, je sais que l'on est prêt.” 

Dans le groupe composé de David Tepava, si l'on retrouve des cadres comme Raihere Tevaearai, Iorama Teahu, Ritchy Labbeyi ou encore Brice Punuataahitua, on note deux grosses absences dans le groupe jaune, celles de Narai Atger et de Charles Teinauri. Ces derniers n'ont pas été écartés pour des critères sportifs ou de forme du moment. “Sur les 12 rameurs que j'ai à l'entraînement certains n'ont pas reçu toutes les doses de vaccins et d'autres doivent gérer des problèmes familiaux”, expliquent David Tepava. Ces absences seront comblées par deux grands espoirs du club, Keoni Sulpice et Tauhere Pirato, qui ont déjà étaient alignés lors du Fa'a'ati Moorea en juillet dernier et lors de la 3e édition de la Vodafone Channel Race en août. 

Une course qui réussit aux équipages tahitiens

Si Shell Va'a découvrira la Catalina Race cette année, d'autres équipages tahitiens ont déjà eu l'occasion de briller sur la course californienne. Paddling Connection a notamment signé deux victoires consécutives en 2016 et 2017, avant de voir Air Tahiti lui succéder en 2018. Chez les dames l'équipage de Teva s'est imposé en 2018 et 2019. Et au vu de l'écrasante domination des Shelliens sur le monde du va'a, ces derniers seront évidemment les grandissimes favoris dimanche au départ de la course. 

L'équipe de Shell Va'a au départ de Tahiti lundi soir.
L'équipe de Shell Va'a au départ de Tahiti lundi soir.

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 5 Septembre 2022 à 18:58 | Lu 2579 fois