Tahiti Infos

Shell Va'a titillé mais de nouveau vainqueur du Marathon Polynésie la 1ère


Seulement troisième à l'issue de la première étape, mais avec des écarts minimes avec Air Tahiti et Hinaraurea, Shell Va'a a fait la différence sur le trajet retour vers Vairai pour l'emporter au général.
Seulement troisième à l'issue de la première étape, mais avec des écarts minimes avec Air Tahiti et Hinaraurea, Shell Va'a a fait la différence sur le trajet retour vers Vairai pour l'emporter au général.
​Tahiti, le 18 mars 2023 – Shell Va'a a signé ce samedi une quatrième victoire de suite au Marathon Polynésie la 1ère. Mais contrairement aux précédentes éditions, les Shelliens ont laissé filer la première étape, entre Vairai et Temae, qui a vu le Team Air Tahiti Va'a l'emporter devant Hinaraurea, les jaunes de Fare Ute n'arrivant que troisième à Moorea. Néanmoins les protégés de David Tepava ont fait la différence sur le trajet retour en l'emportant avec un temps cumulé de 3h40'12. Hinaraurea et Mataiea Va'a, respectivement deuxième et troisième du général, ont profité de leurs côtés de la mauvaise performance de Air Tahiti sur la deuxième étape. 

Voilà un peu plus de quatre ans que Shell Va'a domine son monde. Et ce samedi à l'occasion de la 32e édition du Marathon Polynésie la 1ère l'ogre jaune de Fare Ute a été de nouveau contrarié, cinq mois après sa troisième place lors de l'ultime étape de la Hawaiki Nui Va'a. Une nouvelle fois, comme à Bora Bora en octobre dernier, le Team Air Tahiti a été l'équipage le plus proche, avec Hinaraurea, à contrecarré la domination shellienne. Mais l'illusion d'une victoire samedi n'a duré que le temps du trajet aller entre Vairai et Temae, car au retour les protégés de David Tepava allaient bien remettre les pendules à l'heure pour signer un quatrième succès de suite dans l'épreuve. 

Air Tahiti gagne encore la bataille du cap

Quand le départ du Top 20 est donné dans le lagon de Punaauia, les favoris attendus et annoncés s'emparaient déjà de la tête de la course. A l'avant donc, déjà, Shell Va'a, le Team OPT, le Team Air Tahiti Va'a et Hinaraurea. En embuscade derrière le groupe de favoris, on retrouvait notamment Mataiea Va'a, vainqueur du Top 40 l'année dernière, Enviropol ou encore Manihi Va'a. 

Puis à la sortie de passe de Taapuna, le Team OPT, propulsé notamment par Temoana Taputu et Tutearii Hoatua, a pris une petite avance avant de voir Lono Teururai et Hinaraurea prendre les commandes de la course. Dans le sillage de l'équipage de Raiatea, Shell Va'a pointait à la troisième place et décidait de marquer leur rival des Îles Sous-le-Vent. Les Postiers de leurs côtés s'orientaient sur un cap plus à l'est. Et quid de Kyle Taraufau et d'Air Tahiti ? Comme lors de l'étape entre Taha'a et Bora Bora, les aviateurs se sont engagés seuls sur leur cap. Un cap encore beaucoup plus à l'est de celui du Team OPT et beaucoup direct vers Temae. 

Air Tahiti allait ainsi disparaitre des radars des favoris pendant toute la traversée du chenal, avant de finalement réapparaitre, au bout d'un peu plus d'une heure et demi de course, à la première position au moment d'entrer dans la passe de Vaiare, à Moorea. "On a tracé notre route tout seul et il fallait que l'on croit à notre cap. On a tracé droit sur Temae, on a opté pour le chemin le plus court", a indiqué le "Sergent" Taraufau. "On a laissé les autres équipages entre eux et nous il fallait que l'on reste concentré. On a cru à notre cap et c'est ce qui a fait la différence. Arrivé à Vaiare on a rejoint les autres pirogues et on s'est dit qu'on n'allait pas laisser filer cette victoire après tous les efforts qu'on avait fournis." 

A Vaiare, Air Tahiti est en effet talonné de très près par Hinaraurea. Shell Va'a pour sa part était un peu plus en retrait à une trentaine de mètres de la tête. Et au bout d'un sprint de 20 minutes vers la plage de Temae, le Team Air Tahiti s'imposait bien avec un chrono de 1h40'32. Derrière à huit secondes, Hinaraurea s'offrait la deuxième place, et à 16 secondes pointait donc Shell Va'a. Derrière le trio de tête, Mataiea Va'a et leurs deux Super 'Aito, Rete Ebb et Yoan Cronstead, réussissaient à reprendre le Team OPT pour s'adjuger la quatrième place. 

La deuxième formation fait la différence pour Shell

Avec des écarts aussi infimes sur le tronçon aller, il était évident que rien n'était encore fait pour la victoire finale. Et une donnée importante à prendre également en compte : les changements de rameurs pour le retour vers Vairai. Le trio de tête avait opté pour un renouvellement total de leur équipage. Et à ce petit jeu, Shell Va'a avec un groupe de rameurs beaucoup plus homogènes, allait faire la différence. 

Le même équipage, qui avait offert la victoire à l'ogre de Fare Ute lors de la deuxième étape de la Hawaiki Nui à Taha'a, allait de nouveau s'illustrer. Cette formation "bis" des Shelliens s'est tout de suite installée en tête et leurs rivaux n'allaient plus les revoir. Car là où Shell Va'a a un groupe de 12 rameurs de haut niveau, les autres écuries peinent un peu plus à composer un deuxième équipage compétitif. Un exemple flagrant avec Air Tahiti Va'a. La deuxième formation des aviateurs a en effet littéralement sombré au cours de cette deuxième étape, concédant plus de six minutes à Shell Va'a sur la ligne d'arrivée au parc Vairai. 

Car en effet les jaunes de Fare Ute ont remis les pendules à l'heure et s'imposaient donc sur cette deuxième étape en 1h59'25 pour un temps cumulé au général de 3h40'12. "Derrière Shell Va'a, Hinaraurea a réussi à conserver sa deuxième place, à une minute du vainqueur. Et la contre-performance du Team Air Tahiti Va'a au retour a profité aussi à Mataiea Va'a qui complétait le podium de cette édition du Marathon Polynésie la 1ère. "J'ai voulu essayer une formation mais qui n'a pas très bien marcher sur l'aller vers Temae", a ajouté David Tepava. "Mais ce n'est pas très grave parce qu'à la fin on gagne au classement général. C'est bien d'avoir plus concurrence à l'avant parce qu'on disait que Shell s'ennuyait un peu ces derniers temps. C'est facile de faire un coup sur une course, le plus dure maintenant pour eux ça va être de tenir sur toute l'année." 

Le Top 40 pour Bora Bora, Teva victorieuse chez les dames

Dans les autres catégories de cette 32e édition du Marathon Polynésie la 1ère, on retiendra également la victoire de Bora Bora Va'a dans le Top 40. L'équipage de la Perle du Pacifique, propulsé notamment Teanavai Pahuiri, ancien vainqueur du Te 'Aito junior, s'est imposé sur la première étape en devançant de 11 secondes le District Va'a de Moorea et un autre club de Bora Bora, Te 'Aito Moana. Au retour Bora Bora Va'a et l'équipage de l'île Sœur ont fait jeu égal et ce sont les rameurs de Moorea qui se sont adjugés à la victoire à Vairai, mais en devançant que d'une seconde Bora Bora Va'a, offrant ainsi la victoire à ce club dans le Top 40.  

Chez les dames cinq équipages étaient engagés, dont le tenant du titre, Ihilani Va'a. Si les partenaires de Vaimiti Maoni ont survolé la première étape, ces dernières se sont ensuite complètement ratées sur le tronçon retour vers Vairai, concédant à l'arrivée près de six minutes sur Teva, vainqueur au général. 

En juniors on retiendra la victoire des jeunes pousses d'EDT Va'a. Et chez les vétérans 40 ans, Georges Cronstead et Mataiea Va'a l'ont emporté. Et chez les vétérans 50 ans, Te Firi Nape, de Moorea, s'est imposé. 

>> TOus les classements
 

 


Rédigé par Désiré Teivao le Samedi 18 Mars 2023 à 14:23 | Lu 1997 fois