Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Service militaire adapté en Outre-mer: de "bons résultats" d'insertion, mais à améliorer



Paris, France | AFP | mercredi 05/02/2019 - Le Service militaire adapté (SMA), dispositif d'insertion professionnelle dans les Outre-mer pour les 18-25 ans avec un encadrement militaire, obtient "de bons résultats", mais doit s'améliorer, souligne la Cour des comptes.

Lancé en outre-mer en 1961, ce système d'insertion via les armées, à destination des jeunes décrocheurs scolaires, chômeurs ou en risque de désocialisation, a atteint en 2017 l'objectif de former 6.000 jeunes dans l'année.
"Dans chaque territoire d’outre-mer, le dispositif accueille de l’ordre de 15% des personnes de 18 à 25 ans, soit près d’un jeune ultra-marin sur six", note la Cour des comptes. 
Mais "force est de constater une moindre ambition des formations avec une diminution de leur durée et la fin des formations diplômantes", regrette la Cour.
Elle souligne cependant que "le fait d'atteindre un taux d’insertion de plus de 75% (emploi, reprises de formation ou contrats aidés) et un taux d’insertion dans l’emploi durable (CDI, CDD de plus de six mois, alternance) de 50% peut être considéré comme remarquable". Mais elle préconise un suivi de l’insertion des volontaires "au-delà des six mois après la sortie du SMA", ainsi qu'un "suivi de leur insertion sociale".
Elle appelle aussi "à un renforcement des relations partenariales (pôle emploi, missions locales, etc.) du SMA, tant au niveau national que local, aussi bien du point de vue de l’organisation des formations que de la préparation à l'insertion".
La cour constate également que le ratio de recrutement fixé (3 candidats éligibles pour une place) n'est pas respecté. "Plusieurs régiments connaissent aujourd’hui tout juste une candidature par place", regrette-t-elle, préconisant une meilleure information du dispositif.
Et, "si le taux de féminisation des volontaires est élevé à Mayotte et surtout en Nouvelle-Calédonie, il demeure faible dans d’autres territoires", regrette la Cour.

le Mercredi 6 Février 2019 à 05:38 | Lu 274 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus