Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Septembre 2018 dans le rétro : 310 millions de francs pour la pose du câble Manatua.



Chers lectrices, chers lecteurs,
Avant de se lancer vers une nouvelle année, Tahiti Infos profite de la trêve des confiseurs pour faire le point sur celle qui vient de s’écouler. Posons nous quelques jours sur les événements qui ont marqué notre quotidien durant cette année 2018.

La Polynésie française a été marquée en septembre par l’attribution d’une subvention de 310 millions de francs en faveur du projet de pose du câble Manatua.


10 septembre : la nouvelle réglementation sur les armes est entrée en vigueur

Septembre 2018 dans le rétro : 310 millions de francs pour la pose du câble Manatua.
La fabrication, le commerce, l’acquisition et la détention des armes sont soumises à une nouvelle réglementation qui conduit notamment au remplacement du régime de l’enregistrement des armes à feu, par un régime de déclaration au Haut-commissariat de la République en Polynésie française. Les armes neutralisées, qui étaient libres de détention, sont désormais soumises à cette obligation déclarative.

La nouvelle réglementation sur les armes est entrée en vigueur le 1er août dernier. Désormais, certaines armes jusqu’alors classées en catégorie B (autorisation) sont surclassées en catégorie A (interdiction) au regard de leur dangerosité. Les tireurs sportifs bénéficient de dérogations à cette interdiction de détention.

Le contrôle des fabricants et commerçants est élargi dans ses exigences de qualification professionnelle.

Les mesures de surclassement d’armes concernent les nouvelles mises sur le marché. Pour les armes légalement détenues avant l’entrée en vigueur de ces surclassements, des mesures transitoires de mise en conformité sont prévues, variables selon les types d’armes concernés.

Les autres modifications des régimes de détention et de commerce des armes s’inscrivent dans un objectif de simplification administrative :

• Pour les commerçants, des informations périodiques qu’ils devaient obligatoirement fournir à l’administration sont supprimées et les délais de validité de certaines autorisations de commerce sont doublés.
• Pour les chasseurs, les « silencieux », autorisés à la chasse depuis le début de l’année, ne sont plus classés comme des éléments d’armes, leur acquisition restant toutefois subordonnée à un titre administratif de détention d’arme.
• Les associations sportives agréées voient quant à elles leurs quotas de détention d’armes augmentés,
• Les demandes d’autorisation d’importation à destination de la Polynésie française et d’exportation en provenance de la Polynésie française doivent désormais être sollicitées auprès du Haut-commissaire de la République en Polynésie française.

25 septembre : Alzheimer, une journée pour ne pas oublier

Septembre 2018 dans le rétro : 310 millions de francs pour la pose du câble Manatua.
A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre la maladie d'Alzheimer, l'association Polynésie Alzheimer organise au CHPF de Taaone une matinée de prévention et de sensibilisation à cette maladie. Près de 500 personnes en seraient atteintes au fenua.

"En suivant les statistiques de l'Organisation mondiale de la santé près de 2 500 personnes seraient atteintes de la maladie d'Alzheimer en Polynésie française" a indiqué Jacqueline Lionet, membre de l'association Polynésie Alzheimer. Et à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre cette maladie neurodégénérative qui s'est tenue ce mardi, l'association présidée par Teave Chaumette a organisé une matinée de prévention et d'information au CHPF de Taaone. Sur place le public pouvait retrouver des stands d'information sur la maladie, des conférences animées par des professionnels de la santé, mais aussi et surtout des informations concernant la prise en charge des personnes malades.

Et à l'heure actuelle la seule structure publique, Te fare matahiapo gérée par la Direction des affaires sociales ne peut accueillir qu'une vingtaine de pensionnaires alors que la population des personnes âgées de plus de 60 ans dépasse les 27 000 habitants en Polynésie française.

L'association Polynésie Alzheimer se bat ainsi depuis plusieurs années pour que le statut d'aidant familial soit reconnu comme une profession à part entière au fenua dans le but de permettre un meilleur accompagnement des malades. "La priorité pour l'association c'est le maintien à domicile" a insisté Teave Chaumette, présidente de l'association. Dans la plupart des cas c'est un mari, une femme, un enfant ou les petits-enfants qui mettent leur vie professionnelle et personnelle entre parenthèses pour s'occuper de leur proche. "Il serait donc intéressant de mettre en place un statut, une rémunération pour les aidants familiaux" ajoute Jacqueline Lionet.

Si pour le moment aucun traitement curatif n'existe pour soigner cette maladie dégénérative qui touche le tissu cérébral entraînant une perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire, "nous devons faire de notre mieux pour améliorer la qualité de vie des malades" s'est exclamé Jacqueline Lionet.

27 septembre : Rere Puputauki condamné à deux ans avec sursis en appel

Septembre 2018 dans le rétro : 310 millions de francs pour la pose du câble Manatua.
La Cour d'appel a confirmé la peine prononcée à l'encontre de Rere Puputauki en première instance. L'homme avait été condamné pour abus de confiance à deux ans de prison avec sursis mise à l'épreuve pendant trois ans.

En novembre 2013, une enquête est ouverte sur la SCI Romana, une société dirigée par Léonard Puputauki et dont le sujet est de construire un immeuble à Fariipiti. 33 associés ont remis des fonds à l’ex-chef du GIP. Mais les enquêteurs s’aperçoivent rapidement que l’exploitation des comptes de la SCI démontrent que Rere Puputauki a détourné plus de 17 millions de francs et ce, afin d’en faire un usage personnel.

Condamné à deux ans de prison avec sursis en première instance, Rere Puputauki avait fait appel de sa condamnation pour "abus de confiance."

Les dates

4 septembre : la Chambre territoriale des comptes de la Polynésie française a procédé au contrôle des comptes et de la gestion du Port autonome de Papeete sur les exercices de 2012 à 2017. Le rapport de la CTC pointe une « absence de stratégie d’investissement », « une gestion du domaine portuaire » au coup par coup ainsi qu’une « absence de modernisation de son modèle managérial. »

5 septembre : après avoir exercé durant de longues années en métropole, sept muto’i reviennent enfin au fenua pour intégrer l’unité d’intervention et d’assistance gérée par le commandant Tamatea Tuheiava. Des recrues qui apportent un nouveau souffle au sein des équipes.

7 septembre : le Haut-commissaire annonce qu’un nouvel agrément fiscal a été accordé par l’Etat pour l’extension de l’hôtel Intercontinental Bora Bora Resort & Thalasso spa.

12 septembre : dans le cadre du programme en matière d’équipements structurants du Fonds Exceptionnel d’Investissement (FEI), le ministère des Outre-mer a retenu, au titre de la dotation 2018, l’attribution d’une subvention de 310 millions de francs en faveur du projet de pose du câble Manatua.

17 septembre : mis en service en 1986, le barrage hydroélectrique de Faatautia, située à 525 mètres d’altitude près de Hitiaa à l’est de Tahiti, fait l’objet de très gros travaux de sécurisation et de mise en conformité.

19 septembre : le tribunal administratif de Polynésie française condamne après expertise l’Etat à verser une indemnité de 11,2 millions de francs à un ancien militaire, en poste sur l’atoll de Hao à la fin des années 1960, et aujourd’hui atteint de cancers de la peau et du système immunitaire.

21 septembre : Les crédits de la mission Outre-mer vont augmenter de 10 millions dans le budget 2019, affirme le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics Olivier Dussopt, devant les députés ultramarins.

24 septembre : le collectif des cinq syndicats (RTP-ARO nō Pōrīnetia, CSIP, Cosac, O Oe To Oe Rima et Otahi) dépose des courriers annonçant la levée du mouvement social au sein des différentes sociétés privées et institutions publiques.

27 septembre : pour attirer les professionnels de santé publique dans les îles, le gouvernement modifie l’arrêté relatif aux indemnités de logement et de déménagement et à la prise en charge de leurs frais de transport.

28 septembre : une femme, poursuivie pour « proxénétisme aggravé » et « non dénonciation de mauvais traitements infligés » sur sa fille, avait été condamnée en première instance à quatre ans de prison ferme. La cour d’appel rend son arrêt et condamne la mère de famille à cinq ans de prison dont un an avec sursis mise à l’épreuve pendant trois ans.


Les phrases du mois

« Je me sens entièrement trahi par Angélo Frébault » : Gaston Flosse commente la décision prise par le conseil politique du Tahoera’a d’exclure Angélo Frébault.

«La répression ne suffira pas » : Thomas Pison, procureur général, sur le fléau de l’ice.

«On constate depuis quelques années une crise de vocation des élus locaux » : le député Jean-Marie Bockel sur le statut de l’élu municipal.

L'actu en image

Eto poursuit son voyage à travers le monde et partage ses émotions sur sa page Facebook : « mon voyage en Namibie continue cette fois ci au sein d’un peuple typique du pays, les « Himba ». J’ai eu un super échange avec ce peuple qui s’enduit de terre pour supporter la chaleur. »

Les chiffres du mois

20 : au terme de quatre jours de procès à huis clos, l’ex-entraîneur de boxe du club Aorai est condamné à vingt ans de prison. Son fils, pour lequel a été retenue une « atténuation » de la responsabilité, écope d’une peine de 5 ans de prison avec sursis.

55 : Il existe toute une palette de moyens de contraception mais leur utilisation n’est pas toujours bien connue de tous. 55% des grossesses suivies dans les structures publiques sont en effet des grossesses non planifiées.

Le dessin de Munoz


Rédigé par Na M le Jeudi 3 Janvier 2019 à 05:00 | Lu 467 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués