Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Salon Made in fenua : après la stupéfaction, la fierté de la gagnante du fenua d’or



Salon Made in fenua : après la stupéfaction, la fierté de la gagnante du fenua d’or
PAPEETE, le 3 mai 2016 - La conceptrice du Petit monde de Lili, Julie Benetti, a reçu dimanche le fenua d’or au salon Made in fenua. Sa robe à volants "Sirocco" a séduit le public et le jury. L’annonce, soudaine et inattendue, a bousculé Julie Benetti qui peine à remettre les pieds sur terre. Pour l’heure, un seul message : "Tout le monde peut réussir à faire quelque chose".

"Je ne m’y attendais pas du tout, d’habitude ce sont les grands qui sont récompensés", explique Julie Benetti, la conceptrice de la marque Le Petit monde de Lili. À l’annonce des résultats, dimanche, elle est tombée des nues. "Pour tout vous dire, quand j’ai entendu mon nom, je suis même allée pleurer chez ma voisine, la fatigue et le stress sans doute. Je ne sais pas exactement ce que j’ai gagné, ni ce que cela va m’apporter, je ne réalise pas", avoue celle qui ne se présente ni comme une créatrice, ni vraiment comme une couturière car "elle n’a pas été formée pour ce métier". Elle dit fabriquer des vêtements et accessoires pour enfants à partir de modèles ou en s’inspirant de produits découverts çà et là.

Dimanche, elle a obtenu le fenua d’or au salon Made in fenua. L’une de ses robes, le modèle Sirocco, a été reconnu comme meilleur produit du salon par le public et par un jury composé de membres de la Chambre de commerce, d’industrie, des services et des métiers (CCISM) et du Sipof. En attendant son prix (les organisateurs offrent au gagnant : 40 000 Fcfp, un billet prospection pour Paris donné par un partenaire ainsi qu’une aide à l’industrialisation), Julie Benetti a retrouvé la quiétude de son atelier, quartier du commerce. Elle est aussi surprise que fière de son résultat. Elle voit là une reconnaissance des efforts réalisés ces trois dernières années. "Je travaille beaucoup, j’ai tout appris toute seule. Aujourd’hui je ne sais pas ce qui va se passer, la seule chose dont je suis sûre c’est que tout le monde peut réussir."

Julie Benetti a étudié dans une école de commerce à Lyon et à Paris. Elle a suivi une spécialisation marketing international. Elle est arrivée en Polynésie il y a 13 ans. Elle a travaillé en agence, dans des services commerciaux et/ou de communication. Elle a ensuite enchaîné avec deux années de CDD aux affaires sociales, elle était en charge des crèches et garderies. "J’ai essayé de passer le concours de catégorie A pour avoir un poste, mais je n’ai pas réussi l’oral". C’était il y a trois ans et demi. Elle était enceinte et a saisi l’occasion pour se poser quelques temps.

Elle a ressorti une vieille machine à coudre, offerte par sa mère plusieurs années auparavant. "Je n’y avais encore jamais touché. J’ai eu envie de l’utiliser pour fabriquer des accessoires et des vêtements pour mon bébé." Une couverture voit le jour, une serviette de bain, une barboteuse. Ils sont faits de matières premières, éponges et tissus doux, éprouvés et testés pour convenir aux bébés. Julie Benetti y ajoute des tissus locaux pour les pièces qui ne sont pas en contact avec la peau des tout-petits. Pour son enfant, comme pour tous les enfants qu’elle gâte et qu’elle habille, elle veut le meilleur.

Ses premières créations ont fait mouche dans son entourage. Après avoir œuvré pour elle, Julie Benetti a répondu aux sollicitations d’amis, puis d’amis d’amis. Dans un premier temps elle a vendu ses produits via sa page Facebook avant d’ouvrir une petite boutique au quartier du commerce en octobre. Elle y a accolé son atelier quelques mois plus tard (mars 2016). "Je fabrique des doudous, des sorties de bain, des barrettes, des protège carnet de santé, etc. Je m’inspire de ce que je vois un peu partout pour les créer. Je fabrique aussi des vêtements, des robes, jupes, chemises pour les petites filles et les petits garçons à partir de patrons que des créateurs mettent en vente." Ce qu’elle apprécie c’est sélectionner les patrons qu’elle trouve notamment sur internet, c’est ensuite leur donner vie avec des tissus locaux puis c’est apprécier le résultat. D’abord à la sortie de sa machines à coudre puis portés par des modèles. "J’aime voir les petites filles découvrir leurs robes avec des étoiles dans les yeux."

Les collections du Petit monde de Lili évoluent depuis trois ans et demi. De nouveaux modèles voient le jour, d’autres s’arrêtent pour répondre à la demande. Julie Benetti envisage par ailleurs d’élargir son offre d’accessoires, de broches notamment. Elle s’apprête à participer à un autre événement marquant de la mode et de la création sur le territoire : la Tahiti Fashion Week qui aura lieu du 8 au 10 juin prochain.

Salon Made in fenua : après la stupéfaction, la fierté de la gagnante du fenua d’or

Salon Made in fenua : après la stupéfaction, la fierté de la gagnante du fenua d’or

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 3 Mai 2016 à 15:30 | Lu 3141 fois






1.Posté par Pascal le 04/05/2016 07:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Joli parcours, bravo et bonne continuation.

2.Posté par Carine le 05/05/2016 08:32 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis admirative ! Bravo
J''aimerai bien des jolis robes comme ça pour mes puces.

3.Posté par TAAHOA le 05/05/2016 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Problème, tout est cher chez elle

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués