Tahiti Infos

Réveillon agité pour les forces de l'ordre


Tahiti, le 3 janvier 2021 – Avec 300 personnels sur le qui-vive, les forces de police et de gendarmerie ont tout de même été confrontées à 3 rassemblements festifs interdits, 17 tapages sonores, 24 demandes d'assistance pour violences intrafamiliales, 16 bagarre et 3 accidents pendant la nuit du réveillon…
 
Sous des apparences assez calme, la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre s'est avérée assez agitée pour les forces de l'ordre en Polynésie française. Le haut-commissariat a diffusé lundi le bilan des opérations de contrôle menées durant la nuit du 31 décembre au 1er janvier. Rappelons que 300 personnels des forces de sécurité intérieure, police et gendarmerie, ont été engagés sur pour maintenir la vigilance à l’occasion des fêtes de fin d’année "dans un contexte sanitaire particulier".
 
Trois fêtes "d'ampleur" sur la voie publique
 
En tout, les forces de l’ordre sont intervenues à l’occasion de trois "rassemblements festifs d’ampleurs sur la voie publique" à Faa’a, Moorea et Mahina. Plus d’une cinquantaine de verbalisations ont été dressées concernant l’interdiction de rassemblement festifs et de consommation sur la voie publique. Par ailleurs, 17 tapages sonores, 24 demandes d’assistance suite à des violences intrafamiliales et 16 bagarres sur la voie publique, principalement sur Tahiti, ont été relevées par les forces de l'ordre dans la nuit. Plusieurs contrôles d’établissements recevant du public ont été réalisés pour s’assurer du respect des protocoles sanitaires et surtout de la mise en place du pass sanitaire lors des soirées festives. "Aucune infraction significative n’a été relevée et le haut-commissaire tient à souligner le sens des responsabilités des exploitants de débit de boisson et les professionnels de l’évènementiel qui ont su s’adapter aux nouvelles mesures sanitaires dans un délai contraint", souligne le haussariat.
 
Plus spécifiquement, sur les routes du territoire, les forces de l’ordre n'ont constaté que deux accidents corporels sur les communes de Arue et Bora Bora, ainsi qu'un accident matériel à Faa’a. Par ailleurs 30 personnes ont été contrôlés en conduite sous l’empire d’un état alcoolique, 2 personnes pour conduite sous l'emprise de stupéfiants, et 47 pour des infractions diverses (téléphone au volant, non apposition d’assurance, non présentation de carte grise,…).
 
Finir sur une bonne note
 
Malgré cette nuit agitée, le haut-commissaire a conclu cette opération en tenant "à saluer l’esprit de responsabilité individuelle et collective dont la très grande majorité des citoyens de Polynésie française ont fait preuve", ainsi qu'en remerciant l’ensemble des tavana et des forces de l’ordre du territoire qui "ont contribué à ce que la période des fêtes se déroule globalement dans de bonnes conditions".
 

le Lundi 3 Janvier 2022 à 16:43 | Lu 3189 fois