Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Réhabilitation de l’immeuble Van Bastolaer en 64 logements étudiants



L’immeuble Van Bastolaer, avenue du Régent Paraita à Papeete, avait été acquis par le Pays en 1991 et laissé à l’état d’abandon depuis.
L’immeuble Van Bastolaer, avenue du Régent Paraita à Papeete, avait été acquis par le Pays en 1991 et laissé à l’état d’abandon depuis.
PAPEETE, 15 février 2017 - Le lancement des travaux de réhabilitation de l'immeuble Van Bastolaer a été annoncé "sous peu", mercredi par Jean-Christophe Bouissou.

"Les plans sont réalisés. Les travaux doivent commencer sous peu", a assuré mercredi à l'issue du Conseil des ministres le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou, à propos du chantier de réhabilitation de l’immeuble Van Bastolaer, quartier Paraita à Mamao.

Ces travaux, pour lesquels une ligne de crédits de 500 millions Fcfp est inscrite au budget prévisionnel 2017, doivent permettre d’aménager 64 logements en faveur d’un public étudiant. Il s’agira de 50 appartements de type T1 et 14 T2, dont un logement réservé au gardien. Une emprise sera également réservée au rez-de-chaussée pour 16 places de stationnement ainsi que 200 m2 pouvant accueillir des activités commerciales.

La maîtrise d’ouvrage déléguée de cette opération est confiée à Tahiti Nui Aménagement et Développement (TNAD). L’immeuble est situé avenue du Régent Paraita sur un terrain d’une superficie de 868 m2. La parcelle a été affectée au ministère de l'Education.

Elle comprend un bâtiment dont la construction a été interrompue à la fin des années 80, alors que le gros-œuvre était terminé. Des études ont permis de valider la solidité du gros-œuvre existant. Un diagnostic amiante a été réalisé et a conclu à l’absence de substance dangereuse dans l’édifice. La compatibilité de l’existant vis-à-vis des règles d’urbanisme en vigueur a également été vérifiée.

Le lancement des travaux a été décidé lors du Conseil des ministres, ce mercredi, comme l’a confirmé Jean-Christophe Bouissou.

Ces 64 nouveaux logements étudiants sont programmés alors que la collectivité connaît un déficit en capacité d’accueil aidée.
A la rentrée 2016, sur les 422 demandes de logement présentées à la cellule des œuvres sociales universitaires et jugées éligibles, sur des critères de revenus familiaux ou d’éloignement du foyer parental, seules 316 ont pu être contentées : 122 couples au Centre d’hébergement des étudiants et 72 étudiants en chambres universitaires. C’est-à-dire que 106 étudiants éligibles à l’aide au logement n’ont pu obtenir satisfaction. Ils étaient 192 à n'avoir pas obtenu de logement universitaire en 2015.

En 2017, un projet d’extension (840 millions Fcfp) du Centre d’hébergement des étudiants actuellement en cours renforcera de 83 logements supplémentaires l’offre sur Tahiti.

Rédigé par JPV le Mercredi 15 Février 2017 à 14:53 | Lu 5589 fois






1.Posté par Rio le 15/02/2017 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quid des squatteurs qui logent dedans?

64 logements et 16 places de parking c'est super logique... Tout comme un logement étudiant à 3 km de l'université, avec zéro truck qui prend les étudiants. Ça il faut l'avoir vécu, et c'est vrai que JCB ça fait longtemps qu'il ne l'est plus, étudiant...

Tant qu'on est dans la logique à 2 balles, pour les commerces sur place je propose vente d'alcool, salle de shoot et maison close. Ça les calmera.

2.Posté par Tunui le 15/02/2017 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une part importante d'étudiants ne sont pas à l'UPF, en BTS pas très loin de là.... ou en école professionnelle pas très loin. Le centre des métiers d'art ou l'école d'infirmière (une centaine d'étudiants) en font partie.

Enfin, l'ISEPP est à quelques encablures de l'immeuble à la Mission.

Bref, il y a des étudiants en dehors de l'UPF......Et peu ont des véhicules, quand ils n'ont pas de parents aisés. Or ces logements ne sont pas dédiés aux étudiants privilégiés de l'UPF ayant de beaux véhicules. Du moins, espérons le!

3.Posté par Zorro le 15/02/2017 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@rio: la logique du gouvernement c'est 4 par voiture: 4 x16 = 64. Le compte est bon. Lol

4.Posté par Pito le 15/02/2017 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un un qui râle comme d'habitude, c'est vrai que ce n'est pas près de l'université mais c'est mieux que rien !!! Quand les gens vont enfin voir un peu de positif !!!!

5.Posté par circonspect le 16/02/2017 04:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a beaucoup d'autres immeubles à réhabilités ou a rasés sur Papeete, en premier l’hôtel Prince Hinoi et Etc ...
Prévoir pour chaque immeuble des parkings et la gestions des poubelles qui reste sur les trottoirs et qui sont sales.

6.Posté par emere cunning le 16/02/2017 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Rio,
tu te crois à Paris avec tes étudiants vernis de la tête aux pieds, ta place de parking par logement, ta salle de shoot et ta maison close mais ce n'est pas encore le cas. Ceci dit et parce qu'on est frrrrrrrançais, t'inquiètes, on y vient doucement mais sûrement... merci Rio, merci la france. Ras le bol des gens comme toi, toujours prêts à nous vomir dessus quand vous feriez mieux de vous regarder et arrêter de nous polluer.

7.Posté par ARTIMON le 16/02/2017 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un immeuble à l'abandon depuis 1991 !..
Papeete va enfin être débarrassé d'une verrue. Tout a une fin.
Mais ce sera apparemment au prix de quelques entorses à la règlementation. Il suffit d'un coup d’œil pour constater que la carcasse a été implantée sans qu'aient été appliqués les calculs de préservation des zones inconstructibles qui devraient séparer cet édifice de ses voisins immédiats.
Le pays se dispenserait-il de respecter les règles qu'il impose jalousement à ses administrés ? Nous nous souviendrons de cette jurisprudence puisque, c'est bien connu, l'exemple vient de haut.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance