Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Réforme des retraites : les propositions de A Ti'a i Mua



PAPEETE, le 18 janvier 2018. A Ti'a i Mua a présenté ce jeudi matin ses propositions pour réformer le système de retraites. Pour le syndicat, le projet de loi du gouvernement est trop brutal.

"Il faut faire la réforme mais on demande à tout le monde de participer", commence Jean-Marie Yan Tu, secrétaire général de A Ti'a i Mua. Au contraire des autres syndicats, CSTP-FO, CSIP, O Oe to oe rima et Otahi, A Ti'a i mua souhaite une réforme des retraites mais pas selon la dernière mouture présentée par le gouvernement. Cette version est jugée "trop brutale". "Le passage de 10 à 20 ans du calcul pour le salaire moyen de référence fait perdre -3.39 %à la valeur du salaire moyen de référence servant au calcul de la pension", explique Dimitri Pitoeff, spécialiste du dossier. "Le passage de 35 à 38 ans de cotisation réduit le rendement de 2% par an à 1.8421% soit une baisse de 7.9%".

Autre point dans le collimateur de A Ti'a i Mua : "La pénalité de 0.5 % par trimestre manquant pour atteindre le taux plein réduit la pension de 6% pour les retraités ayant cotisé 35 ans, de 16% pour les retraités ayant cotisé 30 ans dans un contexte où la durée moyenne de cotisation à 60 ans est de 31 ans dans les années qui viennent." Selon les calculs de A Ti'a i Mua, le cumul de ces baisses aboutit à des réductions "jusqu'à 25 % des pensions".

A Ti'a i Mua souhaite une réforme plus progressive. "L'objectif est d'assurer la viabilité des régimes de retraite tout en assurant une pension de retraite digne aux anciens salariés et garantissant un minimum vieillesse au-dessus du seuil de pauvreté financé par la collectivité", indique le syndicat.
Concernant la création du comité d'orientation et de suivi des retraites, A Ti 'a i Mua la juge "impérative" et demande "la garantie que les décisions du COSR seront bien relayées par les dispositions réglementaires prises par les autorités du Pays".
Le syndicat regrette aussi qu'un certain nombre de paramètres soit modifié en conseil des ministres et non en séance à l'assemblée de Polynésie dans le projet de loi du Pays.
A Ti'a i Mua conclut en demandant "une réforme progressive qui pourra encore évoluer selon les préconisations du COSR à court, moyen et long terme".

Les principales préconisations de A Ti'a i Mua


Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 18 Janvier 2018 à 13:59 | Lu 1450 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués