Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Réforme de la retraite : un appel au rassemblement divisé



La société civile donnera son avis sur le projet de réforme des retraites préparé par le gouvernement.
La société civile donnera son avis sur le projet de réforme des retraites préparé par le gouvernement.
PAPEETE, le 11 janvier 2017. Les représentants du Conseil économique, social et culturel (CESC) doivent examiner ce matin le projet de réforme des retraites. Tous les syndicats ne suivront pas l'appel au rassemblement prévu ce vendredi par la CSTP-FO.

Les discussions dans la quatrième institution du Pays promettent d'être animées ce matin à l'occasion de l'examen du projet de réforme des retraites. Affirmant que " la loi de pays proposée au CESC pour cette réforme est vide de sens car le gouvernement se réserve le droit de définir les règles de cette réforme par arrêté ministériel", la CSTP-FO a appelé mercredi à un grand rassemblement ce vendredi devant le CESC.

La CSIP a envoyé un communiqué aux médias pour se désolidariser de cette initiative. La confédération dit ne pas se reconnaître dans le "communiqué initié au nom de l'intersyndicale par le secrétaire général de la CSTP-FO". "La confédération CSIP n'est pas partie prenante de cette intersyndicale et ne peut cautionner l'appel des représentants du personnels élus de la CSIP pour ce vendredi, initié par le secrétaire général de la CSTP-FO n'ayant pas mandat de l'ensemble des syndicats. "
Pour se positionner la CISP attend de connaître l'issue de la rencontre prévue mardi prochain entre le président du Pays, Edouard Fritch, et les syndicats. "La confédération CSIP se positionnera et vous informera sur l'appel du mouvement d'ampleur générale, sociale et territoriale vers la place Tarahoi pour contester la réforme qui sera présentée devant les élus de l'assemblée de Polynésie", indique la CSIP. "Cependant, nous serons très vigilants et très particulièrement attentifs sur le maintien des avantages acquis des salariés et des retraités de la caisse de la CPS." Contacté A Ti'a Mua a précisé également ne pas participer au rassemblement initié par la CSTP-FO. Dans un communique, A Ti'a i Mua a indiqué ce jeudi qu'il "soutient que la réforme de la protection sociale généralisée notamment de la retraite et de la maladie est indispensable et continue son travail de propositions".

O Oe to oe Rima a précisé qu'il participerait au rassemblement.
Début décembre, les cinq centrales syndicales de salariés et les organisations patronales Medef et CGPME avaient exprimé, dans un communiqué, leur "désaccord sur la forme et sur le fond de la réforme" des retraites proposées par le gouvernement.
En novembre, les syndicats de salariés et les organisations patronales ont rencontré à plusieurs reprises le ministre de la Solidarité. Jacques Raynal. Le gouvernement a notamment acté, suite à leurs propositions, la création d'un conseil d'orientation et de suivi des retraites paritaires des salariés.
Le texte sera ensuite posé sur la table des représentants de l’assemblée. L'objectif pour le gouvernement est de faire adopter le texte en février avant que la campagne pour les territoriales batte son plein.

Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 11 Janvier 2018 à 14:48 | Lu 1466 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Avril 2018 - 14:58 Le handicap sera à l'honneur mardi à Mahina

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués