Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Rarahu Vernaudon à cœur ouvert



Moorea, le 6 août 2020 - Samedi dernier, Rarahu Vernaudon a été élue Miss Moorea 2020. Après avoir digéré son titre, elle a accepté de se confier aux lecteurs de Tahiti Infos pour mieux se faire connaître et dévoiler ses projets. On découvre une jeune femme déterminée  et très ambitieuse.

Rarahu, pouvez-vous vous présenter ?

"Mon nom est Rarahu Vernaudon, j’ai 24 ans, je réside dans le district de Tiaia et je suis, depuis quelques jours, Miss Moorea 2020."
 
Quelles études avez-vous suivies ?
"Une fois mon baccalauréat Sciences et Technologie du Management et de la Gestion (STMG) spécialité Ressources Humaines en poche, j’ai obtenu un Brevet de Technicien Supérieur en Commerce international à la CCISM [Chambre de commerce, d'industrie, des services et des métiers, ndlr]. Après le BTS je ne voulais pas arrêter mes études, je me suis alors inscrite en licence d’Economie Droit mention Commerce international, toujours à la CCISM. J’adore apprendre. Après avoir décroché cette licence, j’ai poursuivi mes études dans un autre domaine, une licence en Sciences humaines et sociales parcours Métiers de l’enseignement."
 
Avez-vous digéré votre ton titre de Miss Moorea ?
"(Rires). J’ai toujours la voix de Yepo qui résonne dans ma tête. Elle annonçait que  "Miss Moorea est la candidate … 4 ". A vrai dire, j’ai encore du mal à réaliser que je suis la nouvelle ambassadrice de mon île. Quelle fierté ! J'en prends conscience petit à petit depuis que les gens m’abordent sur les réseaux sociaux, au supermarché ou dans d’autres lieux publics. Il me faut encore du temps pour m’y habituer."
 

Quelle est votre profession ?
"Je suis entrepreneure. Je possède, depuis moins d’un an, deux entités différentes. Lorsque je suis revenue m’installer sur Moorea, j’ai décidé d’ouvrir mon entreprise dans la réparation de smartphones et tablettes : SOS Mobile. C’est un service qui manquait sur Moorea. Les habitants de l’île devaient aller sur Tahiti pour en bénéficier. Aujourd’hui, ils n’ont plus besoin de se déplacer. Je suis là pour eux. Depuis le mois de juillet, j’ai également
ouvert une activité de location de meublé de tourisme, Waihani Lodge. J’en suis très fière."
 
Avez-vous des projets à l’avenir ?
"J’ai beaucoup de projets professionnels pour les années à venir. J’aimerais beaucoup étendre le nombre d’entreprises à mon actif. C’est très ambitieux de ma part. J’en suis consciente. Mais c’est le challenge que je me donne !"
 
Quelles sont vos passions ?
"Mon travail est ma passion ! J’aime ce que je fais, je suis épanouie dans mon travail. Ma deuxième passion est le sport, et pas n’importe lequel : le crossfit (rires). J’ai découvert ce sport durant la préparation de Miss Moorea et aujourd’hui, je ne peux plus m’en passer. Vraiment, si vous souhaitez découvrir ce sport, une adresse : MOOZ BOX sur Maharepa !"
 
Comment comptez-vous utiliser votre titre de Miss Moorea ?
"Je souhaite utiliser au mieux mon titre. Je veux faire parler de Miss Moorea comme d'une femme impliquée, une femme à l’écoute des besoins de son île. Nous avons deux ans devant nous [avec le Comité Miss Moorea, ndlr] pour mener des actions dans différents domaines tels que l’environnement, la culture ou encore le social."
 
Comment voyez-vous  la femme polynésienne d’aujourd’hui ?
"Aujourd’hui la femme polynésienne a beaucoup évolué. C’est une femme affirmée, une femme impliquée et dévouée dans tout ce qu’elle entreprend. La femme polynésienne d’aujourd’hui a du caractère, elle n’est plus juste belle. Elle a la tête bien remplie. Pour ma part, elle est devenue le symbole de la force, c'est une guerrière !"
 
Qu’est-ce qui vous préoccupe le plus  à Moorea ?
"Il y a trois problèmes essentiels qui me préoccupent. Il y a d’abord la pollution. Lorsque je vois le nombre de déchets que les associations, telle que Les Bourdons ou Les Libellules de Moorea, récoltent, je me dis qu’il y a vraiment un gros problème. Il faut qu’on réagisse. Il y a aussi l’abandon des animaux. Il y a énormément d’animaux , chiens ou chats, abandonnés dans des cartons en bord de route. Ce n’est plus possible ! Une association, Aimeo Animara, est présente pour aider les familles dans la stérilisation de leurs animaux domestiques ! Enfin, il y a les fléaux tels que la délinquance ou la drogue. La situation de la jeunesse me préoccupe aussi beaucoup. C’est l’avenir de notre île, de notre fenua."
 
Pensez-vous pouvoir utiliser votre titre de Miss Moorea pour y remédier ?
"En tant que Miss Moorea, je ferai en sorte de montrer l’exemple, c’est important ! Outre la cause de la femme entrepreneure, les trois causes, que je viens d’énoncer me tiennent énormément à cœur. Je me rapprocherai de ces différentes associations pour m’impliquer pleinement dans leurs actions à venir."
 
En 2017, Hinatea Blais a décroché le titre de 1ère dauphine de Miss Tahiti. L’année dernière Matahari Bousquet, également originaire de Moorea, a  été élue Miss Tahiti 2019. Est-ce que le titre de Miss Tahiti vous fait rêver ?
"Miss Moorea était un rêve qui aujourd’hui est devenu réalité grâce à tous les efforts fournis, à ma persévérance et à ma motivation. Je suis ambitieuse et je veux aller plus loin, Miss Tahiti me fait rêver ! C’est un autre rêve parmi tant d’autres à réaliser."
 

Rédigé par Toatane le Jeudi 6 Août 2020 à 09:05 | Lu 2302 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Septembre 2020 - 20:18 193 s'invite aux sénatoriales

Dimanche 27 Septembre 2020 - 19:29 Lana Tetuanui et Teva Rohfritsch élus sénateurs

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus