Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Rapa : l’esprit du rahui, nouveau documentaire de National Geographic



Rapa (photo Manu San Felix, National Geographic)
Rapa (photo Manu San Felix, National Geographic)
PAPEETE, le 8 juin 2015. A l’occasion de la Journée mondiale de l’océan, Pew et National Geographic organisent de 16h30 à 18 heures pour un événement en trois temps au petit théâtre de la maison de la culture à Papeete. Le documentaire « Rapa : l’esprit du rahui » sera diffusé ce lundi soir. L’entrée est gratuite.
 
1. Une classe de primaire de Tubuai, aux Australes, et leur professeur Tihoti Tanepau présenteront la charte sur la protection de l’océan qu’ils ont élaborée au cours de cette année scolaire. Ils sont les gagnants d’un concours inter-école organisé dans le cadre d’un programme pédagogique sur les Aires Marines Protégées mené par l’association Te Mana O Te Moana en partenariat avec Pew. Cette charte a été présentée aux élus de Tubuai et adoptée par le conseil municipal de l’île.
 
2.- L’ouvrage sur l’environnement marin des Australes, en préparation depuis un an, sera officiellement présenté au public. Cet ouvrage de 340 pages a été édité par le CRIOBE-IRCP et Pew à l’aide de 30 experts locaux et internationaux. Il dresse un état des lieux des connaissances disponibles sur
1) la biodiversité marine exceptionnelle des Australes,
2) les cultures associées
3) les aspects socio-économiques liés.
 
3. Le documentaire « Rapa : l’esprit du rahui »,
produit par National Geographic, sera présenté pour la première fois au public. Ce documentaire de 35 minutes, issu de l’expédition scientifique menée à Rapa en novembre 2014, se penche sur le concept local de rahui, un exemple assez unique de gestion durable et collective des ressources marines à l’échelle d’une île. Alan Friedlander, le responsable scientifique de l’expédition National Geographic, sera présent pour répondre à vos questions.

Le rôle-clé des océans

La journée mondiale des océans est célébrée chaque année le 8 juin afin de rappeler l’importance des océans pour nos sociétés. Les océans régulent le climat, nourrissent des milliards de personnes chaque année, produisent la plupart de l’oxygène que nous respirons, contiennent la moitié des espèces animales et végétales connues dans le monde, et tellement plus encore ! Pourtant les océans sont en danger : environ 90% des stocks de poissons sont épuisés ou pleinement exploités,  le changement climatique et l’acidification des océans menacent les écosystèmes marins, de véritables continents de déchets se forment dans plusieurs océans du monde... La communauté scientifique internationale recommande une protection stricte de 30% des océans de la planète, alors que moins de 3% des océans du monde sont protégés actuellement. Unissons nos efforts pour protéger durablement nos océans !
 

Rédigé par Mélanie Thomas le Lundi 8 Juin 2015 à 11:39 | Lu 1815 fois







1.Posté par Roti Make le 08/06/2015 23:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le film était magnifiquement réalisé ! Mais quel désolation lorsque l'on voit les fonds marins de Marotiri! Pas de coraux vivants, pas de poissons, pas de flores marines ! que des oursins et des requins ! Même qu'il y avait un requin avec un gros hameçon dans sa mâchoire !!!! Est ce que les rapas vont pêchés jusqu'à Marotiri ? Qui vient piller et détruire nos ressources! On va mettre tout ça sur le réchauffement climatique? Ouin ! le rahui de Rapa ! ils préservent la zones protégées et détruisent le reste ! C'est ce que j'ai compris en regardant le film. Y a du travail à faire et le film va les y aider ! Maintenant il ne peuvent plus reculer, il va falloir prouver leur persévérance et compétence au vu et au su du monde entier!! Allez vite le conseil municipal vient d' adopter qu'il faut une aire marine à protéger autour de Rapa et Marotiri ! En fait c'est Marotiri ou Morotiri ! Les rapas disent Morotiri et les étrangers disent Marotiri ! Le A et le O cela fait toute la différence ? Ma c'est nettoyé et Mo c'est préservé ! Moana, est la zone protégée, la mer nourricière!

2.Posté par Vehiatua le 09/06/2015 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana,
Je t'invite d'abord à lire l'ouvrage avant de faire des conclusions hâtives!
Il est vrai que le film était magnifique! Après, chacun a le droit d'interpréter un film et je respecte aussi ça.
Je ne trouve pas logique que les Rapas puissent se rendre à Morotiri et en plus pour pêcher des requins avec des "long line" ?
Le "rahui" fonctionne et il est utile pour se rappeler qu'il faut se soucier de l'avenir (alimentaire) de nos enfants, voilà le message que j'ai retenu.
Maintenant, il faut protéger ce système et pourquoi pas l'étendre a une plus grande échelle (via une AMP modifié) afin que d'autres puissent a leur tour ne plus se soucier de l'avenir (alimentaire) de leurs enfants.
Ei hau!

3.Posté par Roti Make le 09/06/2015 15:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si tu lis bien le livre, tu comprendras quel était la mission! L''état vend nos zones aux des pêcheurs sans scrupules qui ratiboisent les fonds marins. Ce ne sont pas les rapas qui ont détruits et piller leur ressource!

4.Posté par Vehiatua le 09/06/2015 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le livre concerne l'état des lieux de la biodiversité et de la culture lié à la mer de l'archipel des australes afin de favoriser la mise en place d'une AMP.
Je ne sais pas si c'est l'état (j'ai besoin de preuves pour avoir une conclusion définitive). Plutôt que de chercher des coupables, il vaudrait mieux chercher des solutions pour empêcher le pillage.
Si tu dis que ce ne sont pas les rapas qui ont détruits et piller leurs ressources, alors ton premier commentaire prête à confusion (surtout qu'il manque la fin??). Je pensais que ton "ils" dans " ils préservent la zone protégée et détruisent le reste" faisait référence aux Rapas.
Attention aux termes que tu écris qui peuvent prêter à confusion et être mal interprétés comme je l'ai fait (on ne comprend pas toujours de qui tu parles dans ton premier post). :)

5.Posté par Roti Make le 09/06/2015 20:02 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous sommes d''accord que le livre fait un état des lieux de la biodiversité marine des australes! Le travail qui a été fait est complet .Je félicite les scientifiques . Mais ce j''ai vu en film des fonds marins de Morotiri me laisse perplexe!

6.Posté par Vehiatua le 09/06/2015 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la dernière phrase complète est:
Attention aux termes que tu écris qui peuvent prêter à confusion et être mal interprétés comme je l'ai fait (on ne comprend pas toujours de qui tu parles dans ton premier post).

7.Posté par Vehiatua le 09/06/2015 20:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut-être que le lien ci-dessous pourra répondre à une partie de tes interrogations.
http://voices.nationalgeographic.com/2014/10/28/rapa-expedition-human-impacts-on-wild-sharks/

Et une AMP adaptée aux Autrales peut être une solution, si les règles la concernant sont rédigées par les habitants des Australes.

8.Posté par Roti Make le 09/06/2015 21:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense que tu as très bien compris! Si ce ne sont pas mes rapas! Qui est ce qui pillent nos ressources?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 2 Avril 2020 - 17:54 Crook à Tahuata, Mission impossible

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus