Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Raiatea s'engage contre le décrochage scolaire



La MLDS de Raiatea est en mesure d'accueillir 30 élèves qui seront répartis dans deux modules. Le module d'accueil et d'accompagnement pour les élèves en fin de 3e. Et le second module "l'école de la seconde chance" est destiné aux jeunes qui ont arrêté leurs études au lycée.
La MLDS de Raiatea est en mesure d'accueillir 30 élèves qui seront répartis dans deux modules. Le module d'accueil et d'accompagnement pour les élèves en fin de 3e. Et le second module "l'école de la seconde chance" est destiné aux jeunes qui ont arrêté leurs études au lycée.
PAPEETE, le 22 août 2019 - Après Pirae et Taravao, le lycée de Uturoa à Raiatea accueille depuis cette rentrée une mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS). Ce dispositif est destiné aux élèves âgés de 16 à 25 ans, "la finalité étant de les remettre dans le cursus scolaire ou de les insérer professionnellement dans une formation", explique Sariah Aharau, responsable pédagogue de la MLDS à Raiatea. 

Ce sont les fléaux récurrents de l'éducation, la déscolarisation et le décrochage scolaire. Pour résoudre ces problématiques le gouvernement a lancé en 2015 le dispositif "Mission de lutte contre le décrochage scolaire" (MLDS), destiné aux élèves âgés de 16 à 25 ans qui sont donc déscolarisés. 

Deux MLDS, pilotées par le Département de l'orientation et de l'insertion (DOI),  ont ainsi été lancées. La première à Pirae en 2015 et la seconde en 2017 à Taravao. Et une troisième s'installe cette année au lycée de Uturoa à Raiatea. "L'établissement nous a mis à disposition une salle. On sera donc en mesure d'accueillir 30 élèves qui seront répartis dans deux modules", explique Sariah Aharau, responsable pédagogue de la MLDS à Raiatea.

Le premier module d'accueil et d'accompagnement concerne les élèves sortis du système scolaire en fin de 3e et qui n'ont pas obtenu de diplôme.  Et le second module intitulé "l'école de la seconde chance" regroupe des jeunes qui n'ont pas obtenu leurs orientations demandées ou qui ont arrêté leurs études en 2nde , 1ère ou terminale. "La finalité du dispositif est de les remettre dans le cursus scolaire ou de les insérer professionnellement dans une formation de la vie active à travers le SEFI, le CFPA et autres formations pour adultes", précise Sariah Aharau. 

"LEUR REDONNER CONFIANCE"

Pour encadrer ces élèves en difficulté la responsable pédagogue pourra compter sur une équipe de professeurs volontaires, mais également sur des intervenants extérieurs. "L'équipe pédagogique travaillera avec ces jeunes sur leurs projets professionnels. Mais la mission la plus importante sera de leur redonner confiance en soi et estime de soi", insiste Sariah Aharau. 

Pour le moment seulement quatre élèves se sont manifestés auprès de la MLDS de Raiatea. "Nous attendons en fait la fin de la période d'orientation pour proposer le dispositif aux élèves", indique Sariah Aharau.

Cette dernière a par ailleurs prévu des réunions d'informations dans toutes les communes et les quartiers difficiles de Raiatea pour informer la population de l'intérêt de ce dispositif. A noter qu'environ 4% des collégiens sont déscolarisés. Et à peu près 8% des jeunes âgés de plus de 16 ans ont quitté l'école.

Rédigé par Désiré Teivao le Jeudi 22 Août 2019 à 15:08 | Lu 1086 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués