Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



RDC: un avion militaire rate son atterrissage à Goma, pas de victime



Goma, RD Congo | AFP | jeudi 09/01/2020 - Un avion militaire sud-africain, avec plus de 60 personnes à bord, a raté son atterrissage jeudi à l'aéroport de Goma, dans l'est de la République démocratique du Congo, sans faire de victime, a-t-on appris auprès des Nations unies présentes dans la région.

"Le réacteur gauche a pris feu à l’atterrissage. Des pompiers de la Mission des Nations unies au Congo (Monusco) sont intervenus", a indiqué la Monusco.
"Il y avait à bord huit membres d'équipage et 59 passagers. Tout le monde a été évacué sain et sauf. Aucune blessure majeure à déplorer. La piste de l'aéroport a été rouverte".
Il s'agit d'un C-130 Hercules de soutien logistique au contingent des Casques bleus sud-africains présents dans la région de Beni, dans la province du Nord-Kivu.
L'avion arrivait de Beni, ville située à 350 km au nord de Goma.
Dans un communiqué, l'armée sud-africaine a annoncé l'ouverture d'une enquête sur les circonstances de l'accident.
La ministre sud-africaine de la Défense a exprimé dans un communiqué "sa gratitude" à l'équipage pour "son expertise et son professionnalisme" qui ont épargné des vies humaines.
L'incident a touché des "femmes et des hommes des forces de défense sud-africaine qui servent en RDC", a ajouté la ministre, Mme Nosiviwe Mapisa-Nqakula.
Dans la région de Beni, le contingent sud-africain intègre une Force d'intervention rapide au sein des Casques bleus avec deux autres pays d'Afrique australe, le Malawi et la Tanzanie.
Les Casques bleus présents à Beni ont été accusés fin novembre par des manifestants d'impuissance et d'inaction face aux massacres des civils attribués au groupe des Forces démocratiques alliés (ADF).
Le 24 novembre à Goma, au moins 29 personnes sont mortes dans l'accident d'un petit avion de ligne, qui s'est écrasé deux minutes après son décollage sur deux maisons d'un quartier populaire.
L'accident avait tué 18 des 19 personnes à bord de l'avion de la compagnie Busy Bee, et d'autres personnes au sol, d'après le bilan du gouvernement provincial de la province du Nord-Kivu.
L'avion devait assurer une rotation vers Beni et Butembo. 
La province montagneuse du Nord Kivu est un foyer d'insécurité et d'instabilité, avec de nombreux groupes armés en activité.

le Vendredi 10 Janvier 2020 à 05:03 | Lu 387 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus