Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Qui sont ces Polynésiens qui créent leur entreprise ?



PAPEETE, le 20 février 2017. Tous les 15 jours, Tahiti Infos publiera le portrait d'un entrepreneur, en partenariat avec la Chambre de commerce, de l'industrie, des services et des métiers. Car si la Polynésie peine à sortir du marasme économique, cela n'empêche pas des femmes et des hommes courageux de tenter l'aventure de la création d'entreprise. Ils ont des profils très différents, mais partagent tous une grande qualité : la persévérance

Dès aujourd'hui, découvrez dans Tahiti Infos et sur les sites internet tahiti-infos. com et ccism.pf, une nouvelle rubrique : "Entrepreneurs du fenua". Toutes les deux semaines, nous vous proposerons le portrait d'un créateur d'entreprise ou d'un porteur de projet, son parcours, ses difficultés, ses doutes, ses astuces. Vous découvrirez que la réalité des entrepreneurs polynésiens est loin des clichés. Parmi eux, on trouvera tous les représentants de notre société : des hommes et des femmes de tous âges, des mā'ohi, chinois, demis, popa'a et même des étrangers tombés amoureux de nos îles.

Certains ont fait des études de commerce dans les meilleurs écoles et viennent de riches familles qui leur mettent le pied à l'étrier. Les plus nombreux ont appris sur le tas et utilisent les nombreuses sources de financement qui leur sont offertes. Beaucoup se lancent pour réaliser un rêve d'indépendance économique, d'autres ont eu une idée brillante et veulent changer le monde. La qualité qui les unit tous : une motivation à toute épreuve. Car si tout est fait pour aider les créateurs d'entreprise – en particulier par la Chambre de commerce, de l'industrie, des services et des métiers (CCISM), notre partenaire pour cette rubrique –, personne ne pourra porter leur projet à leur place. Leur succès dépendra au final de leur capacité à signer leurs premières ventes, assurer la qualité promise, respecter les délais et s'entourer des bonnes compétences... De longues heures de travail et de doute en perspective. Mais qu'ils se rassurent, ils ne sont pas seuls. La Polynésie comptait 48 600 entreprises en août dernier (dont 98 % avaient moins de 10 salariés), et plus de 2 500 nouvelles entreprises sont créées chaque année. C'est eux que nous retrouverons dans nos colonnes un mardi sur deux. Et peut- être qu'un jour, ce sera vous !

Site internet de la CCISM

André Bihannic, Directeur général de la CCISM

"Oui, c'est possible de créer son entreprise et réussir !"

"Pour cette rubrique, la CCISM va recenser les entrepreneurs à travers le Pôle entreprises. Nous voulons présenter des entrepreneurs dans les différents collèges de la chambre : commerce, industrie, services et métiers. Nous voulons aussi montrer la pluralité des entrepreneurs qui existe en Polynésie française. Ils ne sont pas tous passés par la CCISM, certains étaient salariés et ont changé de voie... Ce qu'on veut, c'est surtout montrer qu'il y a des gens qui ont réussi à se lancer qui ont des parcours atypiques. On veut dire à tout le monde que oui, c'est possible de se lancer, on peut créer son entreprise et réussir. Pour tous ceux qui veulent se lancer dans un projet, la première étape est de passer au Pôle entreprises de la CCISM, où nous avons des agents capables d'aider les entrepreneurs ou entrepreneurs en devenir à avoir accès à l'information, de les aider à avoir les bons conseils pour se lancer, ou au contraire d'attendre un peu pour mieux mûrir un projet. Nous avons aussi un accompagnement en gestion proposé avec le Cagest [Centre d'accompagnement en gestion, ndlr ] . C'est une association hébergée à la CCISM qui peut aider les entreprises à tenir leur comptabilité et leur fournit des outils logiciels. Parce que les entrepreneurs qui se lancent n'ont pas toujours toutes les compétences, donc il ne faut pas hésiter à aller voir des professionnels comme le Cagest et un comptable."

Stéphane Chin-Loy, Président de la CCISM

"Quelqu'un de très motivé va généralement réussir. Le reste, c'est de l'accompagnement."

Vous venez de lancer une newsletter, que contiendra- t-elle ?
"Il s'agit de communiquer et de donner les informations les plus larges possibles à l'ensemble de nos ressortissants. Il y aura tout ce qui a trait à la vie économique et commerciale. Les événements clés, l'activité législative, les nouvelles économiques avec des graphiques, nos rapports d'activité, les services utiles à nos ressortissants, ou encore des informations importantes comme, après les intempéries que l'on a eues, le budget exceptionnel que la chambre met à disposition pour dédommager les victimes. Nous avons aussi fait un partenariat avec Tahiti Infos pour le relayer encore plus, parce que vous avez une audience beaucoup plus large que la Chambre de commerce, dans tous les domaines." Pour commencer, nous essayons de présenter des profils de jeunes entrepreneurs parce que nous voulons encourager les jeunes à se lancer, mais demain nous irons sur les moins jeunes et les chefs d'entreprise qui ont déjà réussi. C'est l'entrepreneuriat que l'on veut mettre en avant : il y a des possibilités, et l'ensemble de nos services est là pour les aider à réussir, de l'élaboration de leur idée – avec des petites formations comme les "Matinées pour entreprendre" – à l'élaboration d'un plan de réussite pour leur entreprise."

Vous qui rencontrez beaucoup de chefs d'entreprise, quelle est la première qualité de ceux qui réussissent ?
"Leurs profils sont très divers, mais leur première qualité est une forte motivation dans ce qu'ils vont entreprendre. Au démarrage, il faut que chaque chef d'entreprise soit le plus performant possible. On met à disposition tous les éléments pour qu'ils réussissent, avec l'accompagnement technique, financier, comptable. Mais ça vient en plus, parce que si celui qui se lance n'a pas une grande conviction en son projet, il a déjà une chance sur deux de se rater. Quelqu'un de très motivé va généralement réussir. Le reste c'est de l'accompagnement."

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mardi 21 Février 2017 à 05:15 | Lu 4804 fois

Tags : CCISM






1.Posté par Philippin le 21/02/2017 06:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A nouveau bravo à tous ces entrepreneurs Polynésiens qui se lance dans cette aventure. J'ai également une pensée sincère pour la CCISM et à ses équipes dévouées au développement économique local. Si tout n'est pas toujours idéal, l'Institution est présente et compétente, et les ressortissants doivent avoir le réflex de pousser la porte de leur CCI, un créateur d'entreprise ne doit pas être seul dans sa démarche et les CCI (la CCISM) sont là pour les épauler.
Je souhaite une pleine réussite et franc succès à tous les courageux Polynésiens qui font le grand saut de la création d'entreprise.

2.Posté par lecommentateur le 21/02/2017 07:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Respect pour ceux qui veulent se lancer dans l'économie, malgré les risques!

3.Posté par Bof Bof le 21/02/2017 08:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement ,
la CCISM n'aide pas vraiment les créateurs d'entreprises, surtout pour les petits projets...

4.Posté par Cool Ruler le 21/02/2017 11:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A P1, pour avoir eu des démarches à faire au CCISM récemment, je suis beaucoup moins enthousiastes que toi. Beaucoup de condescendance, pas toujours précis et en mode fonctionnaire (doucement la matin et pas trop vite l'après midi) ... mais tous les agents ne sont pas à mettre dans le mettre panier, certains aiment leur métier et le font bien.

5.Posté par eric le 21/02/2017 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceux qui créent leur entreprise sont qui ont en marre de leur C..... de patron qui maltraite comme des chiens, aucune reconnaissance et qui se foutent plein les poches en cachant leur argent au USA par exemple et qui ne déclare que le minimum aux institutions. Pire qu'ils disent je me suis pas payé pendant des mois, qui fraude les institutions avec de fausse déclaration
Cela fait qq années que j'ai quitté US ......................
Aujourd'hui je suis patron je me suis payé une baraque, une bagnole, un bateau, une nouvelle life ..........

6.Posté par K. Tetuanui le 21/02/2017 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

n'oubliez pas que cette newletter est financé par la pub de la ccism,
ce qui fatigue le plus à Tahiti, c'est le clientélisme, ce qui rend parfois la qualité des articles un poil baveux…
quand ce n'est pas les critiques des commentaires qui sont tout bonnement censurés !

Signaler un abus

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti


















ranktrackr.net