Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Projet Ecoparc : les avis sont partagés au sein du conseil municipal de Hitiaa o te ra



Le maire délégué de Papenoo, Vetea Avaemai campe sur sa position et s'oppose fermement à la réalisation de ce projet dans la vallée de la Maroto.
Le maire délégué de Papenoo, Vetea Avaemai campe sur sa position et s'oppose fermement à la réalisation de ce projet dans la vallée de la Maroto.
HITIAA O TE RA, le 02/10/2015 - Les administrateurs du projet touristique "Ecoparc" dans la vallée de la Maroto, attendent que la commune nomme ses représentants au sein du comité de pilotage. Ce vendredi matin, les élus du conseil municipal ont préféré retarder cette nomination. Les voix sont encore partagées sur la réalisation de ce projet.

Verra-t-il vraiment le jour ? Le projet ecoparc créé la polémique, depuis son annonce. Après le refus de l'association Haururu à ce sujet, un collectif de citoyens de Papenoo a vu le jour, il y a quelques semaines. Mais les administrateurs ne baissent pas pour autant les bras, ils veulent créer un comité de pilotage qui réunira les différents acteurs de la commune et du Pays. Ils attendent encore la nomination des membres de la commune au sein du comité de pilotage.

Et justement, ce vendredi matin, les membres du conseil municipal se sont retrouvés pour voter plusieurs délibérations, et le projet touristique de la vallée de la Maroto n'était même pas à l'ordre du jour. Il a, cependant, été abordé dans les questions diverses.

Toutefois, aucune nomination n'a été effectuée. Les élus préfèrent prendre leur temps afin de bien analyser la situation. Les avis sont néanmoins partagés, "je ne suis ni pour, ni contre. C'est ce comité de pilotage qui va devoir travailler sur cela", estime Henri Florh, conseiller municipal. Le maire, lui, prône la création d'emplois que procurera ce projet, "je suis pour l'écoparc. On parle de 400 à 800 postes qui devraient voir le jour, à travers ce projet. Pour ma part, je pense que c'est au Pays à prendre les décisions, vu qu'il est propriétaire du terrain". Le maire délégué de Papenoo, Vetea Avaemai, campe sur sa position et refuse catégoriquement que ce projet voit le jour dans cette vallée.
Même son de cloche pour le maire délégué de Hitiaa, Jacqui Drollet, qui estime que ce projet n'est pas encore mûr. "J'ai interrogé les promoteurs pour savoir quelles étaient les positions des différents représentants. Apparemment, selon eux, tout le monde est d'accord. Mais lorsque je me suis rapproché des représentants du gouvernement, il n'y a aucune décision concrète de participer à ce comité de pilotage, à l'heure où je parle, il n'y a personne. Le haut-commissaire est venu nous rendre visite, mercredi, apparemment, il n'était pas tout à fait, au courant, ni favorable sur le projet". Et de poursuivre, "nous avons suggéré au maire de la commune, qui a accepté, de ne pas nommer nos représentants à l'heure actuelle et d'attendre que les autres se situent par rapport à ce projet".

UNE PETITION CIRCULE POUR CONTRER CE PROJET

Le 19 septembre dernier, un collectif citoyen de Papenoo "Te Aru o Teura Vahine" a vu le jour. Ils ont mis en place une pétition pour contrer le projet, et qui compte déjà 1 200 signatures d'électeurs de Papenoo, "on a étendu notre action et on se rapproche aujourd'hui à 1 500 signatures", explique Adèle Domingo, membre du collectif.

Ce collectif défend les causes de cette vallée et s'oppose fermement à ce projet, "c'est une zone qui est dans le Plan d'aménagement détaillé (PAD), un rapport qui a été défini en 2006 par toutes les associations, la commune et les propriétaires fonciers", rappelle Adèle. En clair, une zone "réservée et qui interdit l'exploitation touristique", défend Jacqui Drollet.

Autre question en suspend : l'utilité du comité de suivi. "Il y a déjà un comité de suivi, maintenant, ils veulent monter un comité de pilotage, c'est à ne rien comprendre. Le comité de suivi a été mis en place justement pour cette vallée et on ne le respecte pas", martèle Adèle Domingo.

Le comité de suivi se réunira d'ailleurs, lundi matin, au complexe sportif de Papenoo. Si les administrateurs s'entêtent dans leur projet, des blocages pourraient être envisagés, prévient les membres du collectif.
Près de 1 500 signatures sont répertoriées sur la pétition mises en place, il y a quelques semaines, par le collectif citoyen "Te Aru o Teura Vahine".
Près de 1 500 signatures sont répertoriées sur la pétition mises en place, il y a quelques semaines, par le collectif citoyen "Te Aru o Teura Vahine".

Rédigé par Corinne Tehetia le Vendredi 2 Octobre 2015 à 16:59 | Lu 959 fois






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 19:41 French blue contre-attaque et casse les prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance