Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Projet Ecoparc : "Est-ce qu'on ne se fout pas de la tête du monde ?" (Yves Doudoute)



Les membres du comité de gestion de la vallée de la Maroto se sont réunis ce lundi matin au complexe de Papenoo.
Les membres du comité de gestion de la vallée de la Maroto se sont réunis ce lundi matin au complexe de Papenoo.
PAPENOO, le 05/10/2015 - Le comité de gestion de la commune de Papenoo s'est réuni ce lundi matin afin de discuter des futures actions à mettre en place dans la vallée de la Maroto. Parmi lesquels, on retrouve celui qui fait couler beaucoup d'encre : le projet Ecoparc. Stupéfaites par la façon de faire des promoteurs, les associations restent pessimistes sur le sujet. Les membres du comité de gestion se retrouveront dans deux semaines.

Le projet Ecoparc continue de faire couler de l'encre, après les élus communaux, la semaine dernière. Ce lundi matin, c'est autour des membres du comité de gestion, qui réunit en son sein, associations de la vallée de la Maroto, entreprises, membres du Pays et de la commune, à réagir.

Tous sont unanimes : ils ne comprennent pas la façon de faire des promoteurs du projet. "J'ai l'impression qu'ils veulent vite faire. Ils ne réfléchissent pas aux conséquences que cela pourra apporter", lâche Vincent Maono, président d'une association d'agriculteurs. "Ce qui est navrant dans cette affaire c'est que les étapes se font à la va vite, ils nous imposent cela".

"On vit ici, on défend cette vallée et puis tout d'un coup, on apprend à la télé, qu'il y a 5 étoiles, etc. Il faut voir la réaction de la population. On plante un hôtel en plein sur le terrain des chasseurs, comment pensez-vous qu'ils vont réagir ?" poursuit Yves Doudoute, de l'association Haururu.

Durant ce comité de gestion, les associations ne comprennent pas non plus la position du Pays. "On voit dans ce qui nous a été présenté, que la part du Pays représenterait 4 milliards Fcfp, alors que nous, dans cette vallée, ça va faire plus de 20 ans qu'on essaye de la développer sans aucun moyen", explique Yves Doudoute, "on a une route qui est exécrable, elle est réparée à chaque fois qu'un ministre arrive, mais ça dure deux semaines après c'est fini. Il faut réfléchir à cela ? Si les touristes ne viennent pas, c'est peut-être d'abord à cause de cela".

L'incompréhension est totale pour ces associations, qui souhaiteraient voir la mise en place des tables rondes à ce sujet. "Je ne comprends vraiment pas, pourquoi est-ce si important d'accélérer les choses ? Les maires utilisent un argument facile, à savoir la création d'emplois, mais qui nous dit que les chiffres qui nous sont avancés sont réels ?" s'insurge Vetea Avaemai, maire délégué de Papenoo.

LES ASSOCIATIONS ONT DES PROJETS QUI RESPECTERONT LA VALLEE

L'impact environnemental est le volet sur lequel associations et entreprises se rejoignent : "Ca va être des ordures partout", souligne le représentant des safaris.

Installer un nouvel hôtel ou encore un golf, "c'est du foutage de gueule", sort Yves Doudoute. L'ancien président de l'association Haururu pousse le bouchon plus loin : "Ce qui nous chagrine c'est qu'ils veulent commencer la construction d'un nouvel hôtel en juillet 2016 et inaugurer cela en 2018. Est-ce que c'est concevable ? Deux ans pour construire la route, les ponts et un hôtel de 5 étoiles et un hôtel de 3 étoiles qui est à refaire, ainsi qu'un centre culturel. Est-ce-que c'est raisonnable ? Est-ce qu'on ne se fout pas de la tête du monde ? Après je pose la question de l'impact environnemental ou patrimonial. Est-ce que tout ça a été pris en compte ? Ca va prendre combien de temps ? Il faut discuter mais pour l'instant, je vous avouerai que ça me fait un peu rire".

Les associations veulent être entendues, "nous voulons développer des pôles d'attraction pour les touristes dans les champs agricoles", explique Vincent Maono.

AUTRE POINT QUI INQUIETENT LES ASSOCIATIONS : LA MISE EN PLACE D'UN COMITE DE PILOTAGE.

Si les promoteurs ont exposé leur projet devant les membres du conseil municipal, il y a plusieurs jours. Les membres du comité de gestion de la vallée de la Maroto veulent qu'une exposition du projet se fasse également durant leur séance. "Je pense que tout devrait passer par ce comité de gestion qui existe depuis quelques années maintenant, et là au moins, tout le monde peut donner son avis. Les décisions de ce comité ne devraient pas être prises à la légère, car les personnes qui le composent connaissent le terrain", rappelle Vetea Avaemai, maire délégué de Papenoo.

L'ancien président de l'association Haururu doute même de la sincérité de ce comité de pilotage. "Le fait qu'ils veulent monter un comité de pilotage alors qu'il y a déjà un comité de suivi, je trouve cela un peu bizarre. Pourquoi ? Alors qu'il représente vraiment ce qui émane de la vallée".

Yves Doudoute regrette que l'avis des associations n'ait pas été pris en compte dès le départ. "Je pense qu'il ne peut pas y avoir de développement sans la population. Notre gros problème, à l'heure actuelle est celui-là. On n'arrive pas à nous développer parce qu'à chaque fois, la population compte pour du beurre".

Les avis que rend ce comité de gestion sont consultatifs. Ses membres se réuniront, une nouvelle fois, dans deux semaines.

Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 5 Octobre 2015 à 17:08 | Lu 2426 fois







1.Posté par UNO-DOUE le 05/10/2015 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore des Milliard KIU é mea ma Poiri tao tao toujours avoir par AU-ROI
1 Éolienne de Makemo toujours par terre projet Pilote depuis 2010 ( plus de 1 Milliard OK )
2 Poisson BIO avec les Chions calcul 15 Milliard de bénef sur atoll de sur HAO
3 Hôtel Mahana BEAC à Punaavia pas touristes
4 Le projet Ecoparc à Papenoo
Et les élus à deux balles ou à dix balles
Vous croyez pas qu' ils nous vend des rêves et quoi encore pour 2015
TUNNEL Tahiti -Moorea pour les vacances pas cher ça suffit inscrivez comme C.A.E ou Bien ces C.A.Nous
Allez au lit et fait des beau rêve

2.Posté par Hiro Morales le 06/10/2015 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ON NE VEUT PAS DE GRAND PROJETS,
cela ne nous correspond pas, sans interet pour la population...
ils nous font miroiter des emplois mais surtout, c'est les bénéfices qui les intéressent...
Est ce que le BRANDO a des répercussions intéressants pour la population polynésienne???NON
Vous gâcher l’héritage des ancêtres...
HONTE AUX PROMOTEURS QUI NOUS SPOLIENT ET AUX POLITICIENS QUI LES VALIDENT...
Comprend qui pourra...

3.Posté par Toki le 06/10/2015 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est le soucis majeur de nos politiques: ils ne font pas de projection aboutie pour leur projet. Ils se contentent de dire que tel ou tel projet créera des emplois sans être capable pour autant de fournir une étude sérieuse et globale (financière, écologique, humaine...) nous avons de nombreux exemples: le CHPF, le Mahana beach, le projet aquacole des chinois.... Ce genre de mentalité contribu malheureusement à la destruction de notre patrimoinre environnemental mais également à un endettement considérable de notre Pays pour un résultat plus que médiocre. Ils pensent qu'il suffit de construire des hôtels 3 ou 5 étoiles et des golfs pour relancer l'économie! ce sont des amateurs et ça m'inquiète pour nos générations futures.

4.Posté par Georg Hoppenstedt le 06/10/2015 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mister A, Mister E and Mister T ...mess around in Tahiti !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 19:41 French blue contre-attaque et casse les prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance