Tahiti Infos

Prix plafond: Poutine menace l'Occident de "réduire la production" de pétrole russe


Crédit Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Crédit Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Bichkek, Kirghizstan | AFP | vendredi 09/12/2022 - Le président russe Vladimir Poutine a menacé vendredi l'Occident de "réduire la production" de pétrole russe "si nécessaire", quelques jours après l'introduction par l'UE, le G7 et l'Australie d'un plafonnement du prix de l'or noir russe à 60 dollars.

"On réfléchira à une éventuelle réduction de la production si nécessaire", a déclaré M. Poutine lors d'une conférence de presse à Bichkek, en marge d'un sommet régional.

Le mécanisme voulu depuis plusieurs mois par l'Occident et mis en place en début de semaine par l'Occident est "une décision stupide", a-t-il jugé.

"Le plafond proposé (à 60 dollars) correspond aux prix auxquels nous vendons aujourd'hui. En ce sens, cela ne nous affecte en rien", a-t-il relevé face aux journalistes.

Le cours du baril de pétrole russe (brut de l'Oural) évolue en effet autour de 65 dollars, soit à peine plus que le plafond européen, impliquant un impact limité à court terme.

Pour les pays importateurs de pétrole russe, "suivre cette solution nocive +non-marchande+ serait stupide pour tout le monde", a encore jugé vendredi le président russe face à la presse.

Un tel mécanisme "concerne tout le monde", a dit M. Poutine, "puisque si quelqu'un convient une fois que le consommateur déterminera le prix, cela conduira à l'effondrement de l'industrie (pétrolière), car le consommateur insistera toujours pour que le prix soit le plus bas possible", a-t-il estimé.

"Nous ne serons perdants sous aucun prétexte", a-t-il encore assuré.

Vendredi, les 27 pays de l'Union européenne, le G7 et l'Australie s'étaient mis d'accord sur un prix maximum de 60 dollars américains pour le pétrole brut d'origine russe transporté par voie maritime, afin de limiter les revenus de Moscou pour financer son offensive militaire en Ukraine.

Ainsi, seul le pétrole vendu par Moscou à un prix égal ou inférieur à 60 dollars pourra continuer à être livré. Au-delà de ce plafond, il sera interdit pour les entreprises de fournir les services permettant le transport maritime (fret, assurance, etc...).

le Vendredi 9 Décembre 2022 à 05:13 | Lu 350 fois