Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Prison ferme pour avoir menacé deux individus avec une carabine



PAPEETE, le 19 mars 2018 - Un individu de 34 ans était présenté ce lundi en comparution immédiate pour avoir braqué deux individus avec une carabine 22 long rifle. L’homme avait tiré en l’air avant de rentrer chez lui et de tirer à nouveau sur son réfrigérateur. Le tribunal l’a condamné à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis.

Le 15 mars dernier, les gendarmes sont appelés pour appréhender un individu qui vient de braquer deux hommes avec une carabine 22 long rifle. Le prévenu est interpellé à son domicile où l’on trouve l’arme ainsi que 14 cartouches et un gramme d’ice. Face aux enquêteurs, l’homme explique que deux semaines auparavant, alors qu’il participait à une altercation au cours de laquelle il avait tiré avec une autre arme, un colt 45, les deux victimes avaient été témoins de la scène. Le jour des faits, le prévenu, voyant les deux individus près de chez lui, auraient eu peur d’être dénoncé pour ladite bagarre et aurait donc voulu se défendre.

Face au magistrats ce lundi, le prévenu, père de deux enfants et consommateur occasionnel d’ice, a indiqué qu’il avait agi de la sorte car il s’était senti « en danger. » L’homme a expliqué qu’il « aimait les armes » et que la carabine lui avait été offerte par un « chasseur très connu. » Il n’était pas poursuivi pour détention de stupéfiants et il semblerait qu’une autre enquête relative à la bagarre soit en cours.

L’enquête du SPIP a qualifié le prévenu de « désorganisé » mais a souligné que l’homme se trouvait dans une situation délicate puisqu’il se sépare actuellement de la mère de ses enfants. Déjà condamné 13 fois, dont 9 pour des vols, l’individu a réfuté toute intention de faire du mal aux victimes : « je n’allais pas leur tirer dessus (…) Je voulais juste me protéger. »




« virage dangereux »

Avant de requérir trois ans de prison dont un an avec sursis mise à l’épreuve pendant trois ans à l’encontre du prévenu, le procureur de la République s’est exprimé sur le fléau de l’ice qui prolifère en Polynésie : « sur ces faits, l’on peut dire que l’on connaît l’énergie cinétique déployée par une cartouche de 22 long-rifle. Les explications données sont claires, les faits s’inscrivent sur fond de trafic d’ice, de conquête de marchés et de partage de territoire. Cette affaire est inquiétante car elle illustre ce qui se passe à Tahiti depuis janvier 2017. C’est un fait nouveau que je ne pensais pas trouver ici en arrivant. Cela montre que l’on est en train d’amorcer un virage dangereux. Le message est lisible et il faut un signal fort montrant que ceux qui se livrent au trafic seront sanctionnés de façon dissuasive. »

Après en avoir délibéré, les magistrats ont condamné l’homme à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis mise à l’épreuve pendant deux ans et interdiction de détenir une arme pendant 5 ans.

Rédigé par Garance Colbert le Lundi 19 Mars 2018 à 17:07 | Lu 1627 fois





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Novembre 2018 - 16:35 Te Ora Hau veut faire entendre sa voix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués