Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Portrait – Teanatea Tetoe : « J’aime bien tout ce qui touche à la mer! »


Teanatea Tetoe remportait, chez les féminines la toute première édition de la « Rapa hoe SUP race ». Âgée de 37 ans, la jeune femme est en fait, la belle-mère de Manatea Bopp Du Pont, le célèbre Rameur d’EDT Va’a. Si pour elle, au départ, le paddle était un moyen d’évacuer le stress du quotidien et de s’évader, aujourd’hui, la discipline est devenue une réelle passion. Pour vous, sportstahiti est allé à la rencontre de la paddleuse.


Portrait – Teanatea Tetoe : « J’aime bien tout ce qui touche à la mer! »
Teanatea, raconte nous un peu comment tu as commencer le paddle ?

Au début, je ne faisais ça que pour le loisir, pour te donner un ordre d’idée, quand je faisais 200 mètres, c’était le miracle. Petit à petit, avec les copines ont s’est fait des sorties le week-end… C’était surtout pour évacuer mon stress, car j’avais un travail assez prenant. Entre-temps, je me suis mise à mon compte et depuis, c’est devenu une vraie passion et j’aime faire la course !

Qu’est-ce qui t’as donné envie de te lancer dans la compétition ?

J’ai eu un déclic quand j’ai commencé à vouloir mieux maîtriser la rame, à vouloir aller plus vite… Je me suis mise à regarder un petit peu comment faisait les autres et j’ai voulu m’améliorer.

Qu’est-ce qui te plaît tant dans ce sport ?

À la base, je faisais de la plongée sous-marine et de la chasse sous-marine… J’aime bien tout ce qui touche à la mer en fait ! En paddle, ce que j’aime, c’est le fait de pouvoir voir beaucoup de choses quand on fait des sorties, ça m’arrive souvent de voir des tortues, des poissons, des dauphins… C’est juste magnifique !

Pour toi, quelles qualités doit avoir un bon paddleur?

Il faut être très impliqué et la famille est très importante dans ce sport. S’il n’y a pas la famille autour qui te soutient et te motive, ça ne sert à rien. Il faut aussi beaucoup travailler et être persévérant et patient surtout… Car en paddle, tu ne réussis pas du jour au lendemain.

Si en 2016 Teanatea a marqué l’année avec plusieurs podiums au niveau local, la championne ne s’est pas encore fixée de programme pour 2017… Une chose est certaine, elle a pour objectif les championnats qu’elle compte bien terminer dans les meilleures conditions possibles.

Retrouvez tous les portraits des sportifs sur www.sportstahiti.com.

Rédigé par Sportstahiti.com le Dimanche 9 Avril 2017 à 20:13 | Lu 452 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits