Tahiti Infos

Plus de 25 milliards de Fcfp d'aides de l'Etat aux entreprises polynésiennes


Tahiti, le 28 octobre 2021 - Depuis mars 2020 et le début de l'épidémie de Covid-19, 25,5 milliards de Fcfp d’aides ont été versés par l’État aux entreprises impactées par la crise sanitaire en Polynésie française. Le Fonds de solidarité représente notamment 89 % des aides globales versées, soit 22,6 milliards de Fcfp.

Le cap des 25 milliards de Fcfp d'aides de l'Etat est franchi, indiquait, jeudi, un communiqué du haut-commissariat. Ainsi, depuis mars 2020 et le début de la crise Covid, 25,5 milliards Fcfp d’aides (hors prêts garantis par l’État et lignes de refinancement des banques) ont été versés par l’État aux entreprises impactées par la crise sanitaire en Polynésie française. 

Outil majeur du soutien de l’État à la trésorerie des entreprises, le Fonds de solidarité (FSE) représente 89% des aides globales versées, soit 22,6 milliards Fcfp. Ce sont ainsi près de 82 000 demandes qui ont été satisfaites depuis le début de la crise. Complémentaire au fonds de solidarité, l’aide à la prise en charge des coûts fixes des entreprises a été mobilisée à hauteur de 2,8 milliards Fcfp. Décliné en trois volets, ce dispositif a également évolué au cours du temps pour tenir compte des particularités locales et répondre au mieux aux besoins des entreprises polynésiennes. L'aide à la prise en charge des couts fixes a été prolongée pour la période de juillet-août 2021 afin de répondre aux difficultés engendrées par la reprise de l’épidémie en Polynésie française. 

Ensuite dans le cadre du plan France relance, 50 millions de Fcfp ont été versés à deux entreprises, à Raiatea et à Nuku Hiva, pour leurs projets d’investissement. D’autres projets sont en cours d’examen. Aussi 19,3 millions de Fcfp ont été versés sous forme de primes, à 108 micro-entreprises implantées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville à Tahiti et Moorea, pour financer leur besoin en trésorerie. 

Un emprunt de 54 milliards pour les PGE

Enfin, concernant les autres dispositifs de soutien, 942 entreprises du fenua ont eu recours à un prêt garanti par l’État dont la somme des emprunts s’élève à 54 milliards de Fcfp. Deux sociétés ont bénéficié d’une aide complémentaire sous la forme d’un prêt à taux bonifié pour un montant total de 131 millions de Fcfp. 

Bpifrance pour sa part a octroyé plus de 2,3 milliards de Fcfp de prêts au profit d’entreprises relevant du secteur du tourisme. Par ailleurs l’État continue d’apporter des liquidités aux banques polynésiennes (49 milliards de Fcfp) via l’IEOM afin qu’elles puissent soutenir le tissu économique dans le cadre des prêts garantis. 

Rédigé par d'après communiqué le Jeudi 28 Octobre 2021 à 16:40 | Lu 771 fois