Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Plus de 200 kilos de drogue saisis près de Faaite, deux hommes interpellés



Une partie de la cocaïne a été retrouvée à bord. (Photo GT)
Une partie de la cocaïne a été retrouvée à bord. (Photo GT)
FAAITE, le 1er avril 2017 - Comme l'a révélé Polynésie Première samedi matin, deux hommes ont été interpellés à leur descente du Cobia 3, à Papeete. Ils venaient de Faaite, où, en fin de semaine, leur bateau a pris feu, échoué sur le récif. Le voilier avait à son bord plus de 200 kilos de cocaïne.

Cette fin de semaine, a été le théâtre d'un événement peu commun, comme nous l'a expliqué le maire de Anaa, Calixte Yip, qui était en déplacement sur l'île cette semaine.

Mercredi, vers 8 heures du matin, Calixte Yip s'apprête à repartir sur Anaa quand le téléphone sonne. Au bout du fil, deux habitants de Faaite partis faire du coprah. Ils font part au maire de leurs inquiétudes : alors qu'ils travaillaient, ils ont vu une épaisse fumée noire sortie d'un bateau échoué sur le récif. "Ils m'ont dit que c'était un bateau rouge, qu'il y avait beaucoup de fumée et de feu. Je me suis précipité à la mairie pour préparer un bateau avec les premiers secours et y aller… Le temps de faire ça, nous avons perdu presque deux heures", raconte le tavana.

C'est alors qu'il reçoit un deuxième coup de fil d'autres habitants. Ces derniers étaient plus près de la scène. "Mes administrés m'ont expliqué qu'ils avaient entendu deux ou trois explosions. Quand ils sont allés dehors pour voir ce qu'il se passait, ils ont vu le voilier prendre feu. Je leur ai dit d'aller aider les gens du bateau s'ils le pouvaient. Ce qu'ils ont fait."

Le maire et son équipe parviennent à prendre la mer et se rapprocher de l'endroit où se trouve le voilier. Au fur et à mesure de leur avancée dans la mer, la fumée devient plus épaisse et l'air, difficilement respirable. "Quand nous étions proches, nous avons vu les personnes qui m'avaient appelé plus tôt avec deux hommes à bord. Ils les ramenaient à terre pour leur porter secours. De notre côté, nous nous sommes rapprochés du bateau en feu pour voir ce qu'il se passait et ramasser les débris pour éviter qu'ils ne se dispersent trop dans la mer...."

Deux heures plus tard, à cause de la marée montante, l'équipe de Calixte Yip décide de retourner sur la terre ferme. Les deux hommes, qui sont espagnols et qui parlent anglais, sont envoyés à l'infirmerie.

"DES PAQUETS ASSEZ LOUCHES"

Le voilier en train de brûler. (Photo GT)
Le voilier en train de brûler. (Photo GT)
Le maire de Anaa prend alors contact avec Tahiti pour demander de l'aide. Il est décidé d'envoyer les deux hommes à Papeete, via la Cobia 3, un navire qui relie certaines îles des Tuamotu à Tahiti. "Ici, personne ne parle trop anglais. Les deux personnes que nous avions récupérées sur le voilier n'avaient pas beaucoup d'argent, et ce n'était que des dollars. Le capitaine du Cobia a finalement accepté de les prendre à bord pour qu'ils rentrent à Tahiti. Les deux hommes avaient l'air contents."

Le problème des "rescapés" réglé, le personnel de la commune de Faaite décide de retourner ramasser les débris, dans l'attente de l'arrivée des gendarmes. "Pour ma part, j'ai finalement pris le chemin du retour mercredi soir pour Anaa. Et c'est là, quand j'étais sur le bateau que mon tavana délégué m'a appelé pour me faire part de ses découvertes."

A bord du yacht, les agents ont trouvé de gros sacs blancs, bien rangés et empaquetés. "C'était des paquets assez louches, d'après mon tavana délégué. Ils plusieurs kilos, estime le maire de Anaa d'après les éléments qu'on lui a rapporté. Tout le monde était très surpris!"

Ces "paquets louches" contiennent en effet de la drogue : de la cocaïne. Plus de 200 kilos ont été retrouvés sur le bateau selon le parquet. Une partie de la cargaison aurait disparu dans l'incendie.

Du côté de Faaite, la consternation est grande. "Les deux hommes, je les ai trouvé un peu suspect. Ils n'étaient pas clairs dans leur version des faits, ni pour dire de là d'où ils venaient ou où ils allaient. Ils nous ont expliqué qu'ils étaient tombé en panne, qu'ils avaient essayé de redémarrer le moteur et que c'est là que ça avait pris feu... Mais j'ai des doutes. Je pense qu'ils se sont fait prendre par la mer qui les a envoyés sur le récif. Bloqués, ils ont eu peur qu'on découvre ce qu'il y avait à bord et ils ont préféré y mettre le feu..." Les deux marins ont aussi évoqué la présence d'un troisième homme, introuvable jusqu'ici.

Cet épisode est venu troubler la quiétude de Faaite. Ce genre d'événement ne s'était jamais produit sur l'île. Néanmoins, le maire de Anaa est sur ses gardes depuis plusieurs années. Selon lui, cette quiétude pourrait en intéresser plus d'un, et pas toujours pour se reposer du tumulte de la ville. "Nous avons des suspicions depuis longtemps. Il y a pas mal de yachts qui font des arrêts dans notre coin. Ils passent par Faaite pour aller à Tahanea, une îlé inhabitée, où ils font un arrêt. Cela pourrait être un relais pour passer de la drogue. Depuis plus d'un an, nous avons mis un gardien pour qu'il surveille l'île et ce qu'il s'y passe, notamment au niveau des entrées des yachts et des thoniers."

Les deux hommes interpellés samedi matin ont été placés en garde à vue. L'enquête se poursuit. Dans une affaire de stupéfiants, la durée maximale de garde à vue est de quatre jours.

Rédigé par Amelie David le Samedi 1 Avril 2017 à 14:45 | Lu 10863 fois






1.Posté par Le Vieux le 02/04/2017 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La drogue n'était pas pour nous, mais ne faisait que transiter dans nos eaux. Les convoyeurs étaient tout, sauf des marins! Ce n'est pas les premier biffins qui se disent marins et veulent convoyer de la drogue a travers l'océan pacifique et se retrouvent a cheval sur les coraux. Déjà, cela arrive a de véritables marins ...alors imagine si tu prends le premier venu pour ce travail !

2.Posté par Jean pierre Beaulieu le 03/04/2017 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore de la drogue ! Ce fléau que d'aucun considèrent comme faisant partie des soirées de gens friqués, devrait valoir à leur trafiquants et à leur utilisateurs des séjours de longue durée en prison. Et encore je suis gentil, ces marchands de mort ne méritent pas de vivre.

3.Posté par pat le 03/04/2017 16:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis que le bateau de la douane est hors service, il semblerait que le transport de drogue ne s'est jamais si bien porté dans nos eaux! A quant un nouveau bateau douanier ? Après les élections ?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Juillet 2018 - 09:16 Fare Natura : une ouverture prévue en 2020

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués