Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Place au "Village tahitien" à Outumaoro



Cette instance se réunira selon une "fréquence soutenue" assure le gouvernement
Cette instance se réunira selon une "fréquence soutenue" assure le gouvernement
PUNAAUIA, le 8 mars 2017. Un comité de pilotage est créé pour mettre en place le "Village tahitien". C'est le nom désormais donné par le gouvernement au projet qui verra le jour à Outumaoro.

Le conseil des ministres a validé la création d’un comité de pilotage « Village touristique de Tahiti ». Ce comité de pilotage a pour objectif de piloter la mise en œuvre des premiers travaux d’aménagement et viabilisation du site touristique de Outumaoro à Punaauia, renommé « Le Village Tahitien – The Tahitian Village ». Cette instance se réunira, selon une fréquence soutenue, afin de permettre au gouvernement d’avoir une visibilité précise de l’avancement des travaux et de réaliser les arbitrages nécessaires à la bonne conduite du projet.

Ce comité sera piloté par le président de la Polynésie française et animé par le vice-président de la Polynésie française. Il sera composé des ministères concernés par le développement de ce projet (foncier, tourisme, équipement et environnement). Une présentation du nouveau plan d’action de ce projet touristique fera l’objet d’une communication à l’issue de la tenue du premier comité de pilotage dans les prochains jours.

Suite à la déclaration sans suite dans le cadre de l’AMI (Appel à manifestation d’intérêt) du projet « Tahiti Mahana Beach », le Gouvernement a missionné la Caisse des dépôts et consignations (CDC) pour développer une nouvelle réflexion stratégique dans la gouvernance et le management de ce projet.

Une présentation de cette étude a été réalisée à Paris le 5 octobre dernier à la CDC, en présence d’une délégation gouvernementale, conduite par le Président et le Vice-président.
Une mission complémentaire a été demandée à la CDC afin d’approfondir ses premières analyses qui s’intégrerait dans la convention cadre en cours de négociation entre le Polynésie française et la CDC.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 8 Mars 2017 à 16:01 | Lu 5018 fois







1.Posté par simone grand le 09/03/2017 07:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suppose qu'il s'agit d'un concept théorique car à ma connaissance, les regroupements d'habitations concernaient des familles plus ou moins étendues possédant chacune un petit marae pour une famille restreinte; un autre plus grand pour un regroupement de familles avec plus à l'écart un grand marae de caractère politico-religieux plus important.

2.Posté par Luc le 09/03/2017 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je constate que les chinois qui investissent dans le monde entier...ne s'intéressent pas la Polynésie. Oups ! Mais qu'avons nous fait pour les "séduire" ??? Avons nous des représentants suffisamment "crédibles" ??? Avons nous la volonté de faire avancer ce pays autrement qu'avec des projets sans ambitions ? Moi je serais un jeune, je me poserai la question de savoir si mon avenir peut se faire dans un pays sans grands projets ? devenons nous un pays de vieux ( et de jeunes vieux) ? Voir ..un pays "mou" ???

3.Posté par simone grand le 09/03/2017 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce "Village tahitien" serait une excellente occasion pour enseigner à tresser le bambou et préparer les ni'au pour construire des fare ni'au. Car c'est aussi ça la culture.
Les récentes images de la famille de courageux jeunes agriculteurs tahitiens ne trouvant qu'une petite bâche en plastique pour se protéger du soleil et de la pluie sont pathétiques et révélatrices du déracinement sur place de la population qui ne sait plus tirer parti des ressources de la terre pour se construire un abri.
De mon enfance déjà lointaine, je me souviens de maisons détruites par le feu et reconstruites sans trémolos le lendemain avec le sourire.

4.Posté par lola le 09/03/2017 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@luc

tant que tu refusera de comprendre qu'un archipel paumé en plein milieu du pacifique( habité de surcroit par une population a qui on a fait croire pendant des décennies qu'elles habitaient dans un paradis et qu'elle était superieur aux autres archipel), n'attirera jamais les foules ,tu continuera à désespérer !!!
Il faudrait une grosse baisse du niveau de vie et une grosse déflation monétaire pour que la polynesie devienne enfin attrayante pour les investisseurs. Avec bien sur une dictature solide. Seul espoir pour y arriver OSCAR et GASTON avec l'indépendance LOL
La polynesie c'est la grenouille qui se prend pour un bœuf .faut arrêter de se regarder le PITO Le CEP s'est fini !!!

5.Posté par LUC le 10/03/2017 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lola tu as raison, on s'en fou...Mais que je suis con ! les jeunes ils se débrouilleront, mais de quoi je me mêle en fait ? Ah oui...du pays où sont nés mes enfants...

6.Posté par lola le 11/03/2017 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@LUC
pour l'avenir de nos enfants il est important d'ouvrir les yeux ! Les grand projet ne servent qu'à détourner l'argent de nos taxes dans les poches de notre caste politiques et de leur copain. C'est de centaines de petites réalisations et d'amélioration dont nous avons besoin ! des routes,des trottoirs, des aménagements handicapée, des plages propres, une bonne gestions des déchets , des animaux errants, des écoles, et des internats digne de ce nom, des villes agréables et propres, des énergies vertes, des lagons protégés , des transports en commun fiable et vert, des rivières propres et aménagés, des cliniques et centre de soins aux normes , des hélicoptères pour les archipels .Combien d'emploie aurions nous pu créer avec l'argent du mahana beach ,de FARATEA ect ?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Juillet 2018 - 00:00 Conférence : Créer un pays 2.0

Mercredi 18 Juillet 2018 - 19:30 Heiva : Ori i Tahiti vainqueur en Hura Tau

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués