Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Pico Yan Tu veut nettoyer Moruroa et Fangataufa



Tahiti, le 28 avril 2021 - Le secrétaire général de la confédération syndicale A Ti’a i Mua et tout nouveau responsable de la zone Pacifique au Conseil économique, social et environnemental (Cese) Jean-Marie “Pico” Yan Tu, va s’investir pour deux sujets lors de ses cinq années de mandat au sein du Palais d’Iéna à Paris : combattre le phénomène de la montée des eaux et surtout nettoyer les deux sites d’expérimentation des essais nucléaires français. 

Jean-Marie Yan Tu, dit “Pico”, a été nommé lundi membre du Conseil, économique, social et environnemental (Cese) suite à un arrêté du ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu. Le secrétaire général du syndicat de salarié A Ti’a i Mua a été choisi parmi près d’une dizaine de candidatures pour assurer le rôle de représentant des Outre-mer français au Cese au côté de la Calédonienne Ghislaine Fogliani.

Mercredi, “Pico” a annoncé les deux sujets sur lesquels il s’attachera à travailler durant ses cinq ans de mandat au Palais d’Iéna à Paris. Il souhaite prévenir davantage le phénomène de la montée des océans et surtout demander le nettoyage des sites de Moruroa et Fangataufa, les deux atolls qui, entre 1966 et 1996, ont servis de sites pour les essais nucléaires français. Équivalent du Cesec au fenua, le Cese est une assemblée consultative systématiquement saisie pour avis concernant des projets de loi économique, sociale et environnementale.

Nettoyer et restituer

J’ai travaillé 21 ans sur les sites de Moruroa. Je connais les essais nucléaires car j’y étais. Je vais proposer au Cese que Moruroa et Fangataufa soient nettoyés et que l’on rende ces deux atolls à la Polynésie, comme c’était prévu à l’époque lorsque le général de Gaulle a signé avec l’assemblée territoriale. Ils disaient que lorsque les essais seraient terminés, ils rendraient les atolls de Moruroa et Fangataufa comme ils les avaient pris à l’époque” explique “Pico” Yan Tu.

Soutien à Brotherson

Le député Moetai Brotherson a pris la parole vendredi dernier pour demander la prise en charge et la réparation totale des conséquences des essais nucléaires au fenua. Il a déposé il y a près de deux mois une proposition de loi qui sera examinée en séance plénière le 17 juin à l’Assemblée nationale. Interrogé sur le sujet, Jean-Marie Yan Tu s’est dit totalement en accord avec le député. “Je l’ai entendu et je le soutiens tout à fait. Il faut nettoyer Moruroa parce qu’un jour ça va s’écrouler et la Polynésie, mais aussi le monde entier va ramasser. Ils ont fait leurs essais. Maintenant c’est terminé, il faut nettoyer”. Le texte du député Brotherson sera étudié juste avant la table ronde sur le nucléaire prévue fin juin à Paris.

À la mémoire des travailleurs disparus

À l’occasion la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail du 28 avril, le secrétaire général de la confédération syndicale A Ti’a i Mua, Jean-Marie Yan Tu a déposé mercredi une gerbe au monument aux morts de l’avenue Pouvanaa a Oopa en mémoire des travailleurs décédés sur leur lieu de travail ou de maladies professionnelles.

Déçu de ne pas avoir vu les autres organisations syndicales se joindre à A Ti’a i Mua, “Pico” Yan Tu a réaffirmé sa volonté d’installer “une stèle à la mémoire des travailleurs disparus”. Le nouveau membre du Cese projette d’en reparler au gouvernement lors de la fête du travail le 1er mai. Pour lui, “les travailleurs sont des soldats”. 

Rédigé par Etienne Dorin le Mercredi 28 Avril 2021 à 16:28 | Lu 1582 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus