Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Piano rigoletto, les notes d’humour d’Alain Bernard



PAPEETE, le 23 août 2016 - Raconter une histoire de la musique en pianotant et en chantant, tel est le programme de Piano rigoletto. Ce show, assuré par l’humoriste musicien Alain Bernard, consiste en une succession de traits d’humour et de tour de chant.

"C’est un spectacle d’humour musical", résume l’artiste Alain Bernard. "Je raconte l’histoire de la musique, de la préhistoire à nos jours." De la préhistoire ? "Oui", répond-il malicieusement, "j’ai des sources". Pascal Légitimus, le metteur en scène du spectacle indique au passage "qu’Alain Bernard n’est jamais au premier degré". Le décor est planté.

8h50 de spectacle

Sur scène l’artiste donne un cours de musique. Le spectacle dure "8h50, mais en général les gens partent avant". Les élèves ce sont les spectateurs. "Je leur transmets ce que je sais mais pas de façon académique. Je suis un professeur pour rigoler, ce que je veux c’est qu’on apprenne en s’amusant." Les dates, noms, courant mentionnés sont "vrais", le reste n’est que parodies et sketches. Alain Bernard fait toute la lumière, à sa manière, sur les courant et artistes du Moyen-âge, de la Renaissance, du monde moderne, il parle du classique, du blues, du jazz ou du rock.

Il présente par exemple de Chopin, "le Patrick Sébastien de l’époque", décrit avec minutie ses deux instruments, son piano et son clavier, "un piano électrique de casio trivia page 350 mbk". Pour finir, il détaille à ses élèves les débouchés professionnels possibles. "Tout le monde ne peut pas faire carrière dans la musique", rappelle-t-il mais de nombreuses voies existent. Les prétendants peuvent devenir musiciens de bal, pianiste de bar, auteur de musique de film ou de cinéma… "Quand on sort de là il y a une trace, ce n’est pas un spectacle qu’on oublie", affirme Pascal Légitimus.

Séquence émotion

Alain Bernard joue de la musique depuis son plus jeune âge. Son père, décorateur de théâtre, était aussi musicien et auteur, écrivant notamment pour Bourvil. "Je chante l’une des chansons de l’acteur pour rendre hommage à mon père", glisse-t-il. "C’est la séquence émotion du spectacle, je distribue des mouchoirs. Tout le monde pleure à chaudes larmes mais ce n’est pas perdu pour tout le monde, je récupère ces larmes pour faire tourner une centrale hydraulique."

Très jeune, Alain Bernard a évolué dans le monde du spectacle, il est passé dans les pianos bars et cafés théâtres. Il a été le complice de Smaïn pendant des années, a écrit pour le cinéma et la télévision, il a joué la comédie, assuré une chronique radio sur France Inter en 1986 avec Daniel Mermet et sur Rires et Chansons en 2001 et 2002. Touche-à-tout, il a fini par revenir à ses premières amours : les notes, l’humour, la scène. Il a conçu Piano rigoletto avec Pascal Légitimus qui s’est chargé de la mise en scène et a participé à l’écriture.

Piano rigoletto est sur scène depuis 2012. Pendant une année il a été joué au théâtre des Déchargeurs à Paris, il a fait trois festivals d’Avignon, a tourné en France. À partir du 15 septembre il sera de nouveau à Paris, à l’Alhambra, une toute nouvelle salle du Xème arrondissement. "Je vais inaugurer l’établissement", se réjouit Alain Bernard. En attendant, il prépare sa soirée de vendredi. Il visite Tahiti pour s’imprégner de la vie, des airs et des rythmes polynésiens. "Ici, la musique est partout. C’est remarquable."

"Il faut toujours qu’il chatouille les touches"

Le metteur en scène du spectacle, Pascal Légitimus, raconte : "Vous ne verrez jamais Alain Bernard sans un piano. Où qu’il aille, il faut toujours qu’il chatouille les touches blanches et noires. Je crois même qu’il dort avec, il mange piano, il s’habille piano, il vit pianissimo. Depuis deux décennies j’ai toujours vu ce pince sans rire à l’humour anglo-saxon égrener ses jeux de mots, son humeur bonhomme, sa vitalité pudique dans les coulisses, lors de repas festifs ou en privé. Il fallait juste une envie, un déclencheur, pour qu’il ose se lancer en solo, d’où mon intervention à la mise en scène pour l’inciter, le guider, le rassurer sur son talent. Durant une heure vingt, notre professeur ès humour musical transforme le public en classe d’ados avides de connaissances. L’histoire de la musique racontée par lui vaut le détour. Il nous donne son point de vue et parodie la musique au théâtre, au cinéma, à la télévision (jeux, séries policières, télé réalité, émissions de variétés... etc.). Nous avons fait en sorte que ce spectacle soit ludique, encyclopédique, pianistique, émotique... et comique !"


Pratique

Vendredi 26 août au Tahiti Pearl Beach Resort à 19h30.
Samedi 27 août au Méridien à 19h30.
Vendredi 2 septembre au Méridien à 19h30.
Facebook : Alain Bernard-Piano Rigoletto


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 23 Août 2016 à 15:06 | Lu 1097 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués