Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Pepena a repris la route des studios



TAHITI, le 8 septembre 2020 - Le groupe, qui fête ses dix ans d’existence, présente un nouvel album. Le confinement a ralenti le rythme de ses scènes, permettant aux quatre artistes de se retrouver en studio. Une première chanson, La Flemme, tourne depuis deux semaines sur les radios.

"La flemme raconte notre ressenti du moment", explique Raimana Bareille, guitariste et chanteur du groupe de musique Pepena. La flemme est l’un des titres du nouvel album du groupe, dont le nom n’a pas encore été arrêté.

Ce ressenti n’est pas en lien direct avec la crise sanitaire, puisque la chanson a été écrite avant le confinement. Toutefois, les mots résonnent bien avec la situation en cours. Ils retentissent plus forts que jamais.

"En fait", précise Raimana Bareille, "on parle de la surdose d’informations. On en reçoit tellement que l’on ne peut plus la digérer. On ne fait même plus attention aux bonnes informations. Il faut absolument que l’on se remette à l’essentiel".

Le titre est imagé. Pour parler d’un sujet de fond, profond, "lourd", Pepena s’appuie sur une mélodie "ensoleillée, joyeuse". Le contraste marque le cœur et les esprits.

La Flemme tourne sur les ondes radios depuis deux semaines et sera bientôt téléchargeable sur les plateformes en ligne. Elle annonce un album de dix chansons qui sera disponible à partir de fin novembre. Les titres sortiront d’ici là au compte-goutte. Un clip sera certainement tourné sous peu. Ce média étant devenu indispensable à la promotion des groupes.

Le quatrième album du groupe

C’est le quatrième album du groupe. Il y a d’abord eu Pepena, puis Unu et enfin Pepena Live, un album digital sorti en 2015. Ces albums ont été présentés sur les scènes polynésiennes, mais également japonaises, françaises et américaines.

Pepena a été très sollicité pour assurer des live ces dernières années, mais la crise sanitaire a ralenti le rythme des scènes du groupe. De très nombreuses dates de concert ont été annulées, en France et en Nouvelle-Calédonie. "Tout a été repoussé."

Le groupe a ainsi pu se consacrer à son nouvel album. "Depuis 2015, on est tous devenus parents, on retrace donc ce que l’on a pu vivre avec la musique et nos familles en presque cinq ans. En 2019, on a repris la route des studios."

Pepena vient tout juste de reprendre les scènes en Polynésie et à cette occasion, il distille quelques-uns des titres de ce dernier album, "sans prévenir", indique le chanteur, "pour les tester. Et ça fonctionne plutôt bien".

Le groupe de musique polynésien a 10 ans cette année. Il a soufflé ses bougies à Moorea à la sortie du confinement et envisage la suite d’un œil nouveau. Voilà un moment qu’il envisage de revoir le concept de ses apparitions.

"On aimerait des concerts plus intimistes, avec moins de public, dans d’autres cadres qu’une salle, sur une plage par exemple, ou bien en forêt." Les "supermarchés de la musique comme par exemple To’ata" ne les séduisent plus, ne leur parlent plus.

"On gagnera mois, mais on aura plus de plaisir à jouer, il y aura plus d’échanges, ça sera plus humain." Cette certitude tient à une expérience.

"On a, un jour, joué pour une famille. On était dans son jardin, les enfants sur un canapé, auprès de leurs parents. On a repris les chansons qu’ils aimaient, ils nous ont questionné, on a échangé", rapporte Raimana Bareille, toujours sous le coup de l’émotion.

Tout sera formalisé et dévoilé en temps et en heure. Pour suivre les sorties de chansons et projets du groupe, rendez-vous sur leur page Facebook, Pepena.

Pepena, 10 ans, quatre albums

Pepena a vu le jour en 2010. Il rassemble, depuis toujours, quatre artistes : Raimana Bareille, guitariste chanteur, Ruahere Chebret, guitariste soliste, Jean-Charles Amiot, bassiste et Teiki Curet, percussionniste.

Pepena signifie "création" ou "réinterprétation" en marquisien. Il propose un son acoustique mêlant rock, blues, jazz ou encore reggae... Les textes sont chantés en anglais, français, espagnol et tahitien.

Leurs compositions font voyager à travers leurs influences musicales. De Jack johnson au groupe The Police ou de Henry Salvador à Norah Jones. Le groupe s’inspire "du feeling" que ces artistes leur a apporté.

Pepena chante des reprises de standards internationaux, mais aussi de vieilles chansons tahitiennes et des créations. Il a signé quatre albums. Le dernier sera entièrement dévoilé en novembre.

Contacts

FB : Pepena

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 8 Septembre 2020 à 15:31 | Lu 761 fois

Tags : Pepena





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Septembre 2020 - 15:38 Freelove, hymne à l’amour, plaisir des sens

Mardi 22 Septembre 2020 - 15:30 Le concert Tu’iro’o va réveiller To’atā

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus