Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Pendaison à Taha’a : la compagne du défunt incarcérée



PAPEETE, le 3 juillet 2018 - Le 1er janvier dernier, le corps sans vie d’un père de famille était retrouvé pendu à Taha’a. Mise en examen pour meurtre le 17 mai, la compagne de la victime avait été placée sous contrôle judiciaire. Sur appel du parquet, la chambre de l’instruction a ordonné ce mardi son placement en détention provisoire.

La victime avait été retrouvée pendu à un arbre se situant dans la cour du domicile familial à Taha’a. Le corps avait été inhumé puis exhumé afin qu’il puisse être autopsié. Après l’ouverture d’une information judiciaire et l’audition de nombreux témoins de la soirée ayant précédé la découverte du corps, le juge d’instruction avait procédé à la mise en examen de la compagne de la victime et mère de leurs deux enfants. Entendue, cette dernière avait reconnu des violences commises sur son concubin, notamment le fait de l’avoir étranglé pendant au moins trente minutes. Mais elle était restée sur ses déclarations, expliquant que l’homme était bien vivant lorsqu’il était allé se coucher. Il avait été retrouvé pendu quelques heures plus tard. La corde avait été brûlée par la belle-mère du défunt. La compagne avait, quant à elle, pris soin d’effacer tout le contenu du téléphone portable de son concubin.

Suite à sa mise en examen, la jeune femme avait été placée sous contrôle judiciaire. Le parquet ayant fait appel de cette décision du juge de la liberté et de la détention, la chambre de l’instruction devait examiner le dossier ce lundi.

Après en avoir délibéré, les magistrats ont ordonné le placement en détention provisoire de la prévenue. Ils ont estimé qu’il existait des risques de non présentation en justice, des risques de pression sur les enfants du couple mais également des risques de concertation avec les autres témoins. Ils ont également indiqué qu’il existait des « contradictions flagrantes » dans « l’ensemble des déclarations » des témoins et de la compagne du défunt.

Rédigé par Garance Colbert le Mardi 3 Juillet 2018 à 17:48 | Lu 5558 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués