Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Pékin dit soutenir la lutte antidrogue controversée aux Philippines



Pékin a déclaré vendredi soutenir la sanglante campagne antidrogue lancée aux Philippines par le président Rodrigo Duterte, quelques jours avant une visite en Chine du dirigeant controversé.

Depuis le mois de juillet, plus de 3.700 personnes ont été tuées dans le cadre de cette campagne, soit par la police, soit lors de règlements de comptes personnels, selon des chiffres officiels, suscitant la condamnation de pays occidentaux et de l'ONU.

"Nous comprenons et soutenons les politiques menées par le gouvernement philippin sous la direction du président Duterte et visant prioritairement à combattre le trafic de drogue", a déclaré Geng Shuang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'un point presse.

Rodrigo Duterte effectuera une visite en Chine la semaine prochaine, son premier déplacement hors d'Asie du sud-est depuis son entrée en fonctions le 30 juin. Cette initiative vise à réchauffer les relations avec Pékin, tendues en raison des revendications de souveraineté rivales des deux pays en mer de Chine méridionale. 

M. Duterte a répété plusieurs fois qu'il voulait se rapprocher de Pékin et de Moscou, tout en lançant des tirades contre Washington, ancienne puissance coloniale et allié militaire de Manille.

Ses commentaires constituent largement une réaction aux critiques américaines contre sa guerre anticriminalité.

Rodrigo Duterte a annulé des patrouilles conjointes avec les Etats-Unis, a évoqué une possible dénonciation du pacte de défense mutuelle qui permet à des milliers de soldats américains d'être déployés par rotation à travers les Philippines et a menacé de couper à terme tous les liens bilatéraux.

Il a également qualifié le président américain Barack Obama de "fils de pute" pour s'être montré préoccupé par la situation des droits de l'Homme dans l'archipel.

A l'inverse, il a décrit le président chinois Xi Jinping comme un "grand président" et salué Pékin et Moscou pour ne pas avoir critiqué sa campagne antidrogue.

avec AFP


Rédigé par RB le Vendredi 14 Octobre 2016 à 04:12 | Lu 520 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués