Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Pêche sous marine - Océania, Mondiaux : Teva Montagnon représentera la Polynésie


Les dernières manches du championnat de Polynésie en individuel se sont déroulées sur la côte est la semaine dernière. Si Dell Lamartinière menait les débats au sortir des deux premières manches, c'est Teva Montagnon qui remporte finalement le championnat. Déjà sélectionné pour les Océania, il représentera également la Polynésie lors des mondiaux au Portugal.


Steeve Tetuanui s'était classé 6e aux Mondiaux 2016, il fera lui aussi partie de la sélection
Steeve Tetuanui s'était classé 6e aux Mondiaux 2016, il fera lui aussi partie de la sélection
S’il y a eu peu de participants à ce championnat, le niveau était néanmoins très élevé puisque les meilleurs de la discipline étaient bien présents, notamment le trio gagnant de l’année dernière composé de Teva Montagnon, Maui Taea ou encore Steeve Tetuanui.
 
Les quatre manches de ce championnat s’ajoutent à celles de l’année dernière pour déterminer la sélection qui représentera la Polynésie aux prochains mondiaux au Portugal.
Teva Montagnon, pécheur émérite au palmarès impressionnant, nous livre ses impressions. RB / FTSSC

Teva Montagon, champion de Polynésie 2018
Teva Montagon, champion de Polynésie 2018
Parole à Teva Montagnon :
 
Un nouveau titre en individuel ?

« Je suis très content de gagner une nouvelle fois le titre, après celui de 2017, c’est super ! Le championnat 2018 avait démarré sur la côte ouest et à la fin des deux journées, j’avais terminé deuxième à 30 % du premier. A ce moment-là du championnat, je savais que le titre était encore prenable ! Mais ça n’allait pas être facile car devant, j’avais Dell qui avait sorti une superbe pêche la deuxième journée, avec cinq bonifications. »
 
« Les deux dernières manches du championnat devaient se dérouler sur Papenoo mais malheureusement, à cause du mauvais temps, il a fallu se replier sur le haut fond devant le Tahara’a. Sur cette zone, le poisson est très difficile, je ne pensais pas pouvoir rattraper mon retard mais à la fin de la journée, j’ai réussi à faire une belle pêche et cela m’a permis de prendre la tête du championnat. J’ai pu confirmer lors de la deuxième journée en gagnant sur le haut fond du trou du souffleur où j’ai pêché essentiellement autour de la bouée de départ. »
 
Quels ont été tes atouts ?
 
« Comme d’habitude, je bénéficie de l’expérience de mon père en tant que capitaine et je m’étais bien préparé physiquement. »
 
La préparation ?
 
« Depuis janvier, j’ai la chance de pouvoir m’entraîner avec la sélection tahitienne (ndlr Rahiti Buchin, Dell Lamartinière et Tepou Nehemia) dans le cadre de notre préparation au Océania 2018 à Hawai’i. Tous les mercredis, nous avons des entraînements spécifiques en piscine avec Denis Grosmaire, notre instructeur d’apnée, avec qui nous travaillons nos apnées statiques et dynamiques. Le week-end, on s’entraîne en mer. »

Le doyen des compétitions, Tepou Nehemia, 53 ans, 3e avec seulement trois manches sur quatre
Le doyen des compétitions, Tepou Nehemia, 53 ans, 3e avec seulement trois manches sur quatre
Un avis sur le niveau général de ce championnat ?
 
« Le niveau général est très bon. On retrouve les mêmes pêcheurs confirmés. J’espère que l’année prochaine on pourra compter sur la présence de certains jeunes qui ont un très bon niveau mais qui n’ont pas osé participer cette année. »


 Les Océania, les mondiaux, comment vas-tu te préparer ?
 
« Je continue ma préparation avec la sélection pour les Océania jusqu’au départ pour Hawai’i. Ensuite, j’espère pouvoir continuer sur les mêmes bases d’entraînement actuelles pour préparer le mondial au Portugal. »
 
Les perspectives pour cette année ?
 
« J’espère faire un bon classement aux Oceania avec la sélection et j’essaierai de remporter le titre de champion de Polynésie par équipes à Moorea. J’espère pouvoir me classer dans les 15 premiers mondiaux au Portugal cette année. »
 
Un message aux jeunes compétiteurs ?
 
« J’encourage les jeunes passionnés de ce sport à suivre les week-ends de formation sur la pratique et la sécurité que nous proposons avec la fédération. Il ne faut pas hésiter à côtoyer le monde de la compétition car même si les résultats ne sont pas aux rendez-vous, on apprend beaucoup en pratiquant cette discipline en compétition. »
 
 Le palmarès :

5 sélections pour les mondiaux (Chili, Portugal, Vénézuéla, Pérou, Grèce.)
5 fois champion d'Océanie (Nouméa, Tubuai, Rurutu, Raiatea, Kauai.)
5 fois champion de Polynésie par équipes (2010, 2011, 2012, 2013, 2014)
3 fois champion de Polynésie en individuel (2006, 2017, 2018)
3 fois vice-champion de Polynésie individuel (2013, 2015, 2016)

Rédigé par RB / FTSSC le Jeudi 15 Mars 2018 à 17:42 | Lu 1919 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti