Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Pas de nouveau cas de chikungunya détecté en Polynésie



En Polynésie le moustique Aedes Aegypti est le moustique vecteur de la dengue, du zika et du chikungunya. A l'heure actuelle, seule la dengue reste en situation d'épidémie sur le territoire.
En Polynésie le moustique Aedes Aegypti est le moustique vecteur de la dengue, du zika et du chikungunya. A l'heure actuelle, seule la dengue reste en situation d'épidémie sur le territoire.
PAPEETE, le 19 juin 2014. Un grand soulagement pour les autorités sanitaires du Pays : à la date du 18 juin, aucun cas secondaire de chikungunya, en lien avec la première personne malade détectée le 28 mai dernier n’a été mis en évidence sur le territoire. Toutefois, ce constat positif ne doit pas conduire à baisser la vigilance. Aussi, la Direction de la Santé invite les personnes résidant (ou ayant séjourné) dans les zones concernées par les pulvérisations d’insecticides des 30 mai, 2 et 6 juin (Arue : quartier Leaa, Pirae : quartiers Fautaua et Nahoata, Mahina : Dispensaire) à consulter un médecin en cas de fièvre élevée supérieure à 38,5°C d’apparition brutale et de douleurs articulaires.

Cette recommandation s’applique également aux voyageurs en provenance de zones actuellement touchées par la maladie (Caraïbes, Antilles françaises, Nouvelle-Calédonie, Tonga, Yap, Asie, Afrique ou Océan Indien) qui présenteraient ces signes dans les deux semaines suivant leur arrivée. La consultation permettra de confirmer le diagnostic et de déclencher l’ensemble des mesures de lutte de terrain contre les moustiques porteurs du virus. Il s’agit en effet toujours d’éviter la survenue en Polynésie française d’une épidémie de grande ampleur. Pour y faire face, la population est invitée à détruire les gîtes à moustiques autour des maisons et à se protéger le plus possible contre les piqûres de moustiques. Une liste de répulsifs conseillés est disponible sur le site du Centre d’Hygiène et de Salubrité Publique (www.hygiene-publique.gov.pf).

Rédigé par () le Jeudi 19 Juin 2014 à 13:06 | Lu 676 fois

Tags : CHIKUNGUNYA





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 29 Mai 2020 - 00:01 Et maintenant, le Méridien Bora

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus