Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Parlapapi : entretenir les liens entre les générations



PAPEETE, le 10 juillet 2018 - Si le projet Parlapapi n’est pas polynésien, il va plaire aux Polynésiens, ces éternels voyageurs. L’idée est simple : les abonnés se prennent en photo et envoient un petit mot. Parlapapi se charge de transformer image et texte en carte postale. Ce qui permet aux nouvelles générations de rester en lien avec les anciennes générations, celles qui ne sont pas connectées.

Pierre-Hugues et Antoine sont deux copains d’école. Ils ont étudié le commerce à Paris. Ils se sont découvert une passion commune, les voyages. Ensemble, ils sont partis sur les routes. Inséparables ils ont notamment traversé l’Europe en stop, sans argent ni moyen de communication.

Début 2017, ils ont imaginé Parlapapi. À cette période, Pierre-Hugues et Antoine étaient en stage à l’autre bout du monde, l'un en Côte d’Ivoire, l'autre au Mexique. "On a fait face au même problème pendant ce stage, à savoir : rester en contact avec leurs grands-mères, Mamiline et Mamie Zette. En même temps, il faut bien avouer qu’elles ne sont pas très branchées numérique !"

C’est ainsi qu’ils se sont lancé dans une nouvelle aventure à deux. Ils ont cherché un moyen simple pour rester en contact avec leurs grands-parents et en faire profiter autant de monde que possible !

"Aujourd’hui, il y a un vrai fossé entre les jeunes générations connectées, rapides et impatientes, qui communiquent toujours plus grâce à leurs smartphones, alors même qu’elles désertent les outils traditionnels comme la lettre ou la carte postale, perçus comme dépassés et chronophages. Les plus âgés, exclus de ces nouvelles technologies, sont logiquement plus isolés que jamais", résument les inventeurs de Parlapapi. "Bon, on n’aime pas jouer les rabat-joies, mais tout ça, ça a vraiment de graves conséquences."

"En France, on compte plus de 6,5 millions de personnes de plus de 75 ans. Elles seront 16 millions en 2050. Il s’agit de loin de la catégorie d’âge la plus isolée, principalement en raison de la distance géographique et de la faible appétence pour les nouvelles technologies. Parlapapi veut contribuer à lutter contre ce phénomène en reconnectant familles et grands-parents pas très numériques, smartphones et boîtes aux lettres !"

Pour l'utiliser, c'est très simple, il suffit de choisir son abonnement (le nombre de photos), de choisir son mode de communication (Messenger, Whatsapp ou Mail), d'envoyer un premier message avec sa photo et son petit mot.

Depuis 6 mois, une centaine de familles teste Parlapapi. "Suite aux retours de nos utilisateurs, on a pu progressivement améliorer le service. Aujourd'hui, nous savons qu'il y a une vraie demande est nous sommes prêts à y répondre. Le dernier obstacle, c'est celui de l'automatisation : la transformation des photos et petits mots en Parlapapi, l'envoi des relances à tous nos utilisateurs, qu'ils soient sur Whatsapp, Messenger ou Mail. Et pour cela, nous avons besoin d'investir." Une campagne de financement participatif est en cours. Il reste sept jours pour y participer et encourager le projet.

Pour en savoir plus

Le site internet Parlapapi.
Le lien vers la campagne de financement participatif.




Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 10 Juillet 2018 à 13:57 | Lu 691 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués