Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Page enfant : La pierre de Rosette exposée en ligne



PAPEETE, le 25 juillet 2017 - Le fameux musée britannique met en ligne régulièrement des pièces de ses collections. Elles sont scannées et présentées en 3D. Les internautes peuvent donc les observer mieux que s'ils se trouvaient dans une salle du musée. L'une des dernières pièces ainsi présentées est la pierre de Rosette.

Ceux qui n'ont pas la chance de se rendre à Londres pour découvrir les collections du British Museum peuvent se connecter à internet. L'établissement met en ligne régulièrement certaines de ses pièces après les avoir scannées en 3D. Sur les 8 millions de pièces que compte le musée, 200 ont déjà été scannées.

Les animations sont commentées, ce qui permet de mieux connaître les pièces présentées. L'internaute peut zoomer pour mieux voir les détails, il peut les faire tourner pour observer toutes les faces. Une option VR est également disponible.

L'un des derniers scan mis en ligne est celui de la pierre de Rosette. Cette pierre est en fait un fragment de stèle gravée qui date de l'Égypte antique (3 150 av J.C à 31 av. J.C). Elle a ceci de particulier qu'elle porte trois versions d'un même texte (égyptien en hiéroglyphes, égyptien démotique et alphabet grec). C'est grâce à elle que l'homme moderne a pu déchiffrer les hiéroglyphes.

L'écriture hiéroglyphe égyptienne est une écriture figurative. Les caractères qui la composent représentent des objets naturels ou des objets produits par l'homme (plantes, figure de dieux, d'humains, d'animaux…). Elle est apparue à la fin du IVe millénaire av J.C en Haute-Égypte. Elle a été utilisée jusqu'à l'époque romaine, soit pendant près de 3 000 ans.

Les hiéroglyphes sont restés un mystère pendant des siècles. Certains affirment qu'ils auraient été décodés par l'écrivain araméen Ibn Washiyya vers la fin du IXème siècle, des Européens ont fait des tentatives au début du XIXe siècle. Celui qui a vraiment permis la compréhension de cette écriture est l'égyptologue français Jean-François Champollion (1790-1832). Il est d'ailleurs depuis considéré comme le père de l'égyptologie.

La pierre de Rosette aurait été utilisée comme matériau de construction pour des fortifications dans la ville de Rosette, dans le delta du Nil. Elle a été redécouverte en juillet 1799 par un soldat français lors de la campagne d'Égypte de Napoléon Bonaparte.

Elle a rapidement suscité un vif intérêt, au point que de nombreuses copies et moulages circulent dans les musées et entre les mains des savants européens. Finalement, Napoléon Bonaparte essuie une défaite en Égypte, la pierre originale est récupérée par les Britanniques qui l'installent au british Muséum en 1802.

La première traduction du texte grec est faite dès 1803, mais il a fallu attendre 1822 pour découvrir le déchiffrage des hiéroglyphes par Jean-François Champollion.


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 25 Juillet 2017 à 15:08 | Lu 2720 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Février 2020 - 19:15 Page enfant : Tout savoir sur les ours

Mardi 21 Janvier 2020 - 16:04 Page enfant : Marco Polo l’aventurier

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies