Tahiti Infos

Page enfant : L’obésité, une maladie qui touche aussi les enfants


PAPEETE, le 24 mai 2016 - Lundi 23 mai c’était la septième édition de la journée européenne de l’obésité. Une maladie dont on parle beaucoup, qui touche de plus en plus de monde, y compris les enfants. Pour la prévenir, il faut la comprendre. Voici quelques éléments d’explication.

Il existe une définition très précise de l’obésité. Pour savoir si tu es dodu, en surpoids ou obèse, il faut te peser et te mesurer pour calculer ton "indice de masse corporelle". On parle d’IMC. Pour obtenir ton IMC, il faut diviser ton poids par la taille au carré. Si le calcul est trop compliqué, demande à un adulte de t’aider. Ensuite, tu dois reporter le chiffre sur une courbe de corpulence et vérifier où se trouve ton poids sur cette courbe.

Si finalement ton IMC révèle surpoids ou obésité, cela ne signifie pas que tu seras obèse quand tu seras grand, cela signifie qu’il faut surveiller ton alimentation pour continuer à grandir sans grossir. Car l’obésité a des répercussions sur la santé. Cela entraîne de l’hypertension artérielle, du diabète, des problèmes articulaires aux genoux notamment, des risques de maladies cardiovasculaires.

L’obésité est due soit à l’augmentation du nombre de cellules adipeuses (ce sont les cellules qui contiennent les réserves d’énergie sous forme de graisse), soit à l’augmentation du volume de chacune de ces cellules adipeuses. Ces augmentations sont très simples à comprendre. Elles sont le résultat d’un déséquilibre entre l’énergie consommée et l’énergie utilisée. Si tu manges beaucoup de produits riches en énergie (les produits sucrés ou gras) et que tu ne te dépenses pas, ton corps stocke l’énergie qui n’est pas utilisée. Il grossit.

D’autres facteurs peuvent participer à la prise excessive de poids, comme par exemple la consommation de certains médicaments, l’hérédité (ce qui vient de ton papa ou de ta maman), des problèmes d’ordres psychologiques, moraux, sociaux (par exemple si tu es triste, que tu as des soucis, que tu es stressé,…), une sensibilité particulière à la prise de poids. En effet, nous ne sommes pas tous égaux face à l’alimentation. Certains mangent peu mais grossissent rapidement, d’autres mangent beaucoup sans prendre de poids ou presque. Il faut bien connaître son corps pour lui donner la juste quantité d’énergie.

Les erreurs à éviter

Quelques conseils pour éviter la prise de poids :

Sauter un repas car tu auras faim rapidement et tu risques de grignoter.

Grignoter car en général on ne grignote pas une carotte mais plutôt un biscuit ou un paquet de chips.

Consommer trop de boissons sucrées, très riches en calories.

Consommer trop de graisses.

Interdire des aliments que tu aimes, car tu vas les désirer plus que tout et finir par craquer. Tu peux en manger en petite quantité.

Manger en moins de 15 minutes car on ne sent pas la satiété (état du corps quand il n’a plus faim) avant. Le corps a besoin d’un peu de temps pour te faire savoir qu’il est "rempli".

Manger devant la télévision car tu ne te rends pas compte de ce que tu manges en quantité et en qualité.


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 24 Mai 2016 à 15:06 | Lu 2401 fois