Tahiti Infos

Page enfant : Aldébaran, c’était il y a 50 ans


Page enfant : Aldébaran, c’était il y a 50 ans
PAPEETE, le 5 juillet 2016 - Aldébaran c’est le nom de l’étoile la plus brillante de la constellation zodiacale du Taureau. C’est aussi le nom donné au premier tir nucléaire aérien en Polynésie française. C’était le 2 juillet 1966. Pendant 30 ans, de 1966 à 1996, 193 tirs ont été réalisés sur le territoire.

La France a procédé à des tirs nucléaires pour améliorer la bombe nucléaire. Elle a réalisé ses essais dans le Sahara (en Algérie), puis en Polynésie française entre 1966 et 1996. Le 2 juillet 2016 on a "fêté" les 50 ans du premier tir en Polynésie française. Plusieurs manifestations ont eu lieu à Tahiti.

La bombe nucléaire (ou bombe atomique) c’est une arme. Elle repose sur un principe simple : on force les plus petites matières qui existent sur la terre (les atomes) à se rencontrer. Ou bien on casse ces atomes. Dans les deux cas, la réaction produit une très grande quantité de chaleur et dégage une énergie gigantesque. Ceux qui voient la bombe exploser deviennent aveugles, ceux qui sont proches lors de l’explosion sont brûlés. Même s’ils se trouvent à un, deux ou trois kilomètres de l’explosion.

L’explosion provoque aussi un souffle qui peut détruire des habitations sur plus de deux kilomètres. Le vent va à 600 km/h ! Et puis il y a les radiations. Pour les êtres vivants, elles sont mortelles directement (si elles sont reçues en grandes quantités d’un seul coup) ou indirectement (si elles sont reçues en petites quantités mais pendant des années). C’est l’uranium contenu dans la bombe atomique qui produit les radiations. En se désintégrant, l’uranium produit diverses substances qui dégagent de l’énergie radioactive. L’énergie radioactive perturbe le fonctionnement normal des cellules des êtres vivants.

Un certain nombre de pays, dont la France, ont souhaité se doter de l’arme nucléaire car elle est une arme de dissuasion. Tout cela relève de la géopolitique, de l’entente entre les pays du monde et de l’influence des uns sur les autres. La bombe atomique fait tellement de dégâts que les pays qui la possèdent peuvent exercer une sorte de chantage avec tous ceux qui les menacent.

Officiellement, selon le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, cinq États possèdent l’arme nucléaire : les États-Unis, la Russie, le Royaume-Uni, la France et la République populaire de Chine. Mais des pays qui n’ont pas signé le traité ont effectué des essais comme l’Inde, le Pakistan et la Corée du Nord. Un seul pays a utilisé la bombe atomique depuis qu’elle existe (1940) : ce sont les États-Unis. Ils ont bombardés les villes de Hiroshima et de Nagasaki au Japon lors de la seconde Guerre mondiale. Ce qui a provoqué entre cent et trois cent mille morts.

En Polynésie française, lorsque l’États français a procédé aux essais, il a affirmé qu’il n’y aurait aucun impact sur l’environnement, les habitations, les hommes. Les essais étaient dits "propres". Mais au fil des ans, des habitants et des travailleurs participants aux essais sont tombés malades. Lors de son passage en Polynésie française, le président de la République François Hollande a reconnu l’impact des essais. Ils n’étaient finalement pas si "propres".


Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 5 Juillet 2016 à 14:34 | Lu 1469 fois