Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Ouverture de la session budgétaire 2018 : l'allocution du président de l'assemblée



PAPEETE, 20 septembre 2018 - L'allocution prononcée par Gaston Tong Sang, président de l'assemblée de la Polynésie française, lors de la séance solennelle d'ouverture de la session budgétaire 2018, jeudi matin.

Monsieur le Conseiller Economique, Social et Environnemental,
Monsieur le president du Conseil Economique, Social et Culturel de la Polynésie française,
Monsieur le 1er president de la Cour d’Appel de Papeete,
Messieurs les presidents du tribunal administratif et du tribunal de 1ère instance,
Monsieur le directeur des finances publiques,
Monsieur le Secrétaire Général du Gouvernement et Monsieur le directeur du cabinet du président,
Monsieur le Vice-recteur,
Monsieur le président de l’Université de la Polynésie française,
Monsieur le payeur de la Polynésie française,
Mesdames et Messieurs les chefs de service du Pays et de l’assemblée,
Mesdames et Messieurs les représentants du monde patronal, des syndicats des salariés et des confessions religieuses, des ordres professionnels et consulaires,
Mesdames et Messieurs les journalistes,
Invités du public et chers internautes,

Je vous remercie d’avoir bien voulu vous joindre à nous pour cette séance solennelle d’ouverture de la session budgétaire.
Permettez-moi en premier lieu, de saluer avec une profonde et sincère affection les familles réunies de nos collègues qui nous ont quittés il y a un mois.
 Notre ami Rony TUMAHAI, représentant et maire de Punaauia, enlevé brusquement à l’affection des siens le 26 août dernier.
 Et Monsieur Taratua TERIIRERE dit Toro, qui a été mon prédécesseur à la mairie de Bora Bora et qui a longtemps siégé au sein de notre assemblée. Nous avons été, certes, des adversaires politiques mais, nous avons toujours conservé des relations de respect et de mutuelle considération.
Je vous invite à bien vouloir respecter 1 minute de silence en leur mémoire.

….

La séance d’aujourd’hui sera riche du discours que vous prononcerez Monsieur le président, mais je souhaite, auparavant, accueillir plusieurs personnes présentes dans notre hémicycle.
Je souhaite saluer dans les rangs de l’assemblée, Monsieur Yves CHING en remplacement de Monsieur Rony TUMAHAI. Nous lui souhaitons de pouvoir reprendre le flambeau avec courage et il peut compter à cet égard, sur le soutien bienveillant de ses collègues.
Je veux souhaiter la bienvenue à Monsieur Kelly ASIN, nouvellement élu président du CESC. Toutes les institutions de la Polynésie française sont désormais en place et vont pouvoir travailler pleinement au service de la population.
Je souhaite enfin vous présenter et remercier Monsieur Esmon SAIMON, président du Parlement du Vanuatu, qui est venu découvrir le fonctionnement de notre assemblée avec une délégation de son personnel administratif.
Cette venue dans le cadre des actions du programme des nations unies pour le développement va permettre à notre assemblée d’ouvrir un partenariat durable avec le parlement de Vanuatu.
J’ai en effet, accepté que notre assemblée soit un partenaire privilégié dans la région, au soutien d’autres parlements, en qualité d’assemblée ressource pour le PNUD.
Monsieur le président de la Polynésie française, je peux ainsi témoigner de tous les effets bénéfiques de votre action et du soutien des autres Pays du Pacifique, dont le Vanuatu, pour que la Polynésie française devienne membre à part entière du Forum du Pacific.
La délégation du Vanuatu a sollicité la conclusion d’une convention de partenariat entre son parlement et notre assemblée ; j’en ai présenté le projet hier au bureau de notre assemblée et j’ai la joie de vous confirmer que demain, nous signerons cette convention cadre, nous permettant de coopérer, notamment en matière de développement institutionnel.
Ce projet a fait l’objet l’accord unanime toutes tendances politiques confondues et c’est un signe particulièrement fort dont je vous remercie.

Au-delà de notre convention et avec l’amical empressement de nos amis du Vanuatu, une proposition de délibération vous sera prochainement transmise pour permettre à notre assemblée de rejoindre l’assemblée parlementaire de la francophonie.
En effet, l’expression de la diversité de nos cultures n’empêche aucunement notre attachement à l’histoire de nos pays, à celle des femmes et des hommes qui – les premiers – ont peuplé ces terres océaniques. Mais ce n’est pas porter ombrage à l’histoire que de constater que la langue française est le dénominateur commun qui permet, aujourd’hui, à nos enfants et nos familles de communiquer ensemble, de partager, et de faire vivre notre société en parfaite cohésion.
Mais apprécier la francophonie, et la vivre pleinement, ce n’est pas seulement promouvoir la langue française et ses diversités culturelles ; c’est aussi :
- Promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l’Homme,
- Appuyer l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche,
- Développer la coopération au service du développement durable ;
Quelles généreuses ambitions !
Pour en revenir à nos travaux, ils se déroulent toujours de manière courtoise et respectueuse, je tiens ainsi vous dire mon sentiment de reconnaissance.
Toutes les commissions fonctionnent parfaitement, y compris, et je vous en remercie MESDAMES, celles présidées par des membres de l’opposition. Les dossiers sont traités sans délais et l’importante réforme des régimes des retraites est conformément à nos engagements de début de mandat, prête à être discutée et votée.
Je veux saluer ici l’excellent travail de la commission de la santé, mais aussi celui des autres commissions dont la commission de contrôle budgétaire et financier (CCBF) et la commission permanente, leurs travaux ont permis de réduire sensiblement la liste des dossiers en instance sur le bureau de notre assemblée, même si de nombreux textes vont encore arrivés et c’est tant mieux.
J’espère donc, pouvoir animer toute cette session budgétaire dans un esprit de responsabilité, d’ouverture et de respect.

Je vous remercie de votre attention.

Rédigé par Communiqué officiel le Jeudi 20 Septembre 2018 à 13:56 | Lu 488 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Octobre 2018 - 18:51 Fatigué, il finit sa course dans un mur

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués