Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Oscar Temaru et François Hollande, en tête à tête



Le leader indépendantiste polynésien a été reçu par le président de la République jeudi en fin d’après-midi, au Palais de l’Elysée à Paris.
Le leader indépendantiste polynésien a été reçu par le président de la République jeudi en fin d’après-midi, au Palais de l’Elysée à Paris.
PARIS, 1er septembre 2016 - Oscar Temaru a été reçu ce jeudi en fin de journée à l’Elysée par François Hollande, comme suite à la promesse que lui avait faite le président de la République lors de son passage à Tahiti, en février. Une rencontre amicale mais surtout très politique. Le président du Tavini achève ainsi un déplacement en France organisé afin de glaner des soutiens pour sa candidature à la présidentielle.

Vous venez d’être reçu par le président de la République François Hollande à l’Elysée. Etait-ce une rencontre amicale ou une rencontre politique ?

Oscar Temaru : On a beaucoup parlé de politique. Je lui ai rappelé que De Gaulle a été pour les Africains l’homme de la décolonisation et pour nous, De Gaulle c’est l’homme de la néo-colonisation puisque c’est lui qui a décidé d’utiliser nos atolls pour les essais nucléaires pendant une trentaine d’années. Aujourd’hui, les conséquences sont dramatiques. Il l’a très bien compris. Je lui ai aussi dit que les Etats autour de nous ont 100 fois moins d’atouts que nous et que nous sommes tout à fait en mesure d’être un Etat souverain.

Est-ce que vous vous êtes expliqué sur le partenariat entre le Parti socialiste (PS) et le Tavini, qu’il a oublié en cours de route ?

Oscar Temaru : Je lui ai rappelé certaines choses qu’il a très bien comprises. Maintenant, comme il l’a dit, il faut avoir le soutien de la population chez nous. Je lui ai dit que l’Eglise protestante a pris une décision historique et que cela peut aller très vite, maintenant.

Avez-vous parlé de votre candidature à l’élection présidentielle ?

Oscar Temaru : On en a parlé. Je n’ai pas changé d’un iota. C’est l’objet de notre discussion depuis 15 ans que l’on s’est rencontrés. Il l’a très bien compris. Maintenant, c’est à nous de faire le boulot. Ce que je souhaite, je lui ai dit, c’est que l’on gagne ces élections à Tahiti au premier tour et qu’il soit réélu président de la République pour que l’on puisse mieux discuter avec lui.


Et si la droite gagne la présidentielle l’an prochain, vous combat sera encore plus compliqué ?

Oscar Temaru : Ah ça, c’est sûr.

Vous gardez votre amitié pour Francois Hollande malgré vos désaccords ?

Oscar Temaru : Je lui ai dit qu’il était très populaire sur le plan international et je ne comprends pas pourquoi les Français ne l’apprécient pas. C’est énorme, ce qu’il a fait. Sans parler des problèmes de sécurité qu’il y a ici en France. Je ne sais pas ce que veulent les Français…

Ericka Bareigts a remplacé George Pau-Langevin au poste de ministre des Outre-Mer. Est-ce que cela change quelque chose pour vous ?

Oscar Temaru : Cela ne change rien du tout. J’ai eu une discussion avec elle il y a quelques temps de cela. L‘an dernier, Ericka Bareigts était secrétaire nationale du PS en charge de l’Outre-mer. Elle connait les départements d’outre-mer mais elle ne connait pas du tout la Polynésie. Je l’ai souvent dit, avec un statut d’autonomie on devrait être sous la coupe de Matignon et non pas du ministère des Outre-mer.

Edouard Fritch sera à New York, début octobre, pour la première fois, pour s’exprimer devant le comité de décolonisation de l’ONU. Pourriez-vous vous entendre avec lui pour parler d’une même voix ?

Oscar Temaru : J’aimerais bien. Lorsque nous avons reçu la dernière résolution adoptée par le comité de décolonisation, fin juin, nous sommes allés le voir. Je lui ai dit que j’aimerais bien que nous nous soyons ensemble face à tous ces problèmes. Ce serait l’idéal. Nous sommes allés voir Flosse, aussi. Mais Gaston, lui, ne souhaite pas qu’on aille à New York. Il veut que l’on aille tous à Paris. Il m’a même dit : tu vois ton fils Edouard, tu dis à Edouard de ne pas aller à New York et qu’on aille tous ensemble à Paris. Je lui ai dit : ce n’est pas mon fils, c’est ton fils ! Mais il m’a répondu : il ne m’écoute plus et je sais qu’il t’écoute…

À l’inverse, craignez-vous qu’Edouard Fritch joue le rôle de porte-parole de la France devant l’ONU ?

Oscar Temaru : Il sera cornaqué par l’ambassadeur de France à New York. Cela risque d’être ça. Ce serait dommage.

275 promesses de parrainage

A la veille de repartir à Tahiti, Moetai Brotherson fait les comptes. Avant de partir en France, Oscar Temaru avait 217 promesses de parrainage pour se présenter à l’élection présidentielle de 2017. Trente autres promesses sont parvenues de la Guadeloupe. De plus, le passage en Corse de la délégation indépendantiste a permis d’en récolter "à peu près 28". Pour Oscar Temaru, "il faut ratisser large, à droite et à gauche". D’ailleurs, il affirme qu’un élu du parti Les Républicains est prêt à soutenir sa démarche. "On a rencontré un maire de Corse, il a fait la tournée des vallées", raconte aussi Moetai Brotherson. Réunir 500 signatures de grands électeurs serait un exploit. "Ce sont des promesses, on verra bien", constate Oscar Temaru. Pour l’heure, ils constituent une base de données avec les soutiens potentiels, qu’ils recontacteront au moment de la collecte des signatures de parrains. "On est toujours aussi prudents qu’au départ mais on est toujours aussi déterminés qu’au début. Le plus dur, ce sera la répartition des parrainages sur 30 départements. C’est un vrai challenge. On peut imaginer une situation où on arrive à avoir les 500 signatures mais sans la diversité géographique nécessaire".

Rédigé par Propos recueillis par Serge Massau à Paris le Jeudi 1 Septembre 2016 à 13:54 | Lu 2610 fois





Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

29.Posté par Mo le 03/09/2016 14:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Paku ; Tu as vu tous les "atouts" décolonisés qui se retrouvent aujourd'hui à coloniser leurs anciens colons ? C'est tellement que ça déborde d'atouts partout, qu'en haut lieu on se pose la question s'il ne vaudrait pas mieux de recoloniser les anciennes colonies pour que ces atouts puissent revenir chez eux dans l'environnement néocolonial que définitivement ils préfèrent à celui de décolonisé.....T'as compris ? Tout ça pour dire que les temps changent et que la réalité de ce qui se passe devant nous devrait faire réfléchir un peu mieux un peu plus sérieusement tous ceux qui n'ont que le mot décolonisation en bouche et qui suivent un peu trop aveuglement des gens qui les trompent.

28.Posté par Ambroise le 03/09/2016 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand je regarde cette photo on aurait comme l'impression que ces deux là se détestent cordialement. Regardez bien l'expression des visages...! Comme quoi les politiciens sont comme des fakirs, ils peuvent avaler tout et n'importe quoi pourvu que l'objectif politique soit atteint. Cela dit, il y en a un qui joue mieux que l'autre...lequel d'après vous ?

27.Posté par paku le 03/09/2016 08:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

p 18 MAOHI le lien du sang ,le lien de la terre, et le lien du cœur
ATOUTs le premier atout c'est toi si tu le veux si non continu a mendié la pauvre france

26.Posté par Jimmy le 03/09/2016 08:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar confirme que le petits états qui sont autour de nous arrivent a vivre, (!), avec 100 fois moins d'atouts que nous. Plus clairement dit, avec cent fois moins de moyens que nous. Donc Oscar avoue qu'il nous conduit vers l'effondrement de notre économie, (d'au moins 100 fois) ! Il nous confirme et nous avoue aussi clairement, une fois n’est pas coutume, qu’il est prêt à nous conduire vers la misère d'une indépendance qui serait dépendante de la pitié, du bon cœur et de l’aumône des éventuelles aides de l'Onu et des grandes nations, pourvu qu’il puisse assouvir sa soif de pouvoir absolu pour régner sur nous avec l'aide de l'EPM dans une pleine et totalitaire souveraineté qui serait la sienne. On se croirait au moyen âge...!

25.Posté par JB le 03/09/2016 06:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme le dit Rick P24, personne ne peut nier que cet atout là est notre principal atout. Il n'existe aucun autre atout qui nous rapporte autant, même en les additionnant tous ! Même en considérant l'apport d'hypothétiques projets qui, on le voit bien, peinent beaucoup à se concrétiser. Et c'est justement cet atout là, le principal et le pratiquement unique, que notre gourou indépendantiste voudrait réussir à éliminer s'il arrivait a nous imposer ses fantasmes de décolonisation et d'indépendance le tout pour qu'il devienne notre futur monarque incontesté et surtout incontestable. Les dégâts qu'il nous promets avec ses lubies sont mille fois pires que ceux d'un acte terroriste.

24.Posté par Rick le 02/09/2016 18:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour moi, "atouts" veut dire tout ce qui peut générer du fric. Industrie du tourisme, Perle noire, Monoi, la production et l'exportation de quelque chose. En considérant l'ensemble de nos "atouts", le premier de nos "atouts" et de très loin, c'est la France et les 170 milliards par an qu'elle nous verse au budget.

23.Posté par Fiu!!! le 02/09/2016 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Emere, Post 22:

You’re welcome.

C’est une proverbe latin dont l’équivalent français est : « qui se ressemble, s’assemble ».

Mais la traduction littérale est exactement : « l’âne frotte l’âne ».

Dans ce cas, la version originale me paraît plus appropriée que l’équivalence.

Je suis néanmoins conscient que l’emploi de ce dicton, concernant les deux « héros » du jour, peut être extrêmement blessant pour ces animaux doux et durs au labeur que sont les ânes, ainsi que j’ai pu le constater lors de mes voyages dans de nombreux pays où ils sont employés aux tâches parfois les plus ingrates et les plus dures…

22.Posté par emere cunning le 02/09/2016 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Fiu !!!
That means ? Thanks in advance.

@ JB,
« Euuuh, qu'est ce qu'il entends par "atouts" ? »
Lui et ses zinzindépendantistes tiens. Quelle question !

21.Posté par lebororo le 02/09/2016 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est bien vu en France pour avoir servi comme militaire.
Il a aussi eu la chance de faire son boulot à la Douane. ☺
Mais il adore plus ses intérêts que celui du peuple.

20.Posté par cyprien le 02/09/2016 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ha ha les deux tocard!!

19.Posté par Koolootamam FIUROA le 02/09/2016 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fiuroa
C'est quand meme plusse mieux de rencontrer Obama non?

18.Posté par mathius le 02/09/2016 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Paku, Maohi c'est celui qui est pour le colonialisme d'oscar temaru, et le polynesiens de France sont tous les autres qui sont pour l'autonomie. La question est pourquoi Oscar Temaru accepte l'argent du colon. 🤑 Richart TUHEIAVA et Broterson vont bien réussir à expliquer cela à l'ONU. Ils ont pas fini de se marrer les représentant à l'ONU.

17.Posté par catholaique le 02/09/2016 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar est le héros de sa propre légende.

16.Posté par proQ le 02/09/2016 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sa va générer combien d'emploi pour les jeunes cette visite?
Sa nous apporte quoi au final?


15.Posté par Tiama au le 02/09/2016 08:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" les Etats autour de nous ont 100 fois moins d’atouts que nous "
on a un atouts, un gros dépotoir a St Hilaire

14.Posté par HM le 02/09/2016 07:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P12 : Oscar à décidé qu'il était à lui tout seul Le Peuple, puisqu'il décide de tout pour lui et a sa place.

13.Posté par paku le 02/09/2016 07:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est quoi la différence entre maohi et polynésien de france ?

12.Posté par JE SUIS OSCAR le 02/09/2016 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar n'a pas besoin des parrainages, il a déjà le PEUPLE avec lui.

11.Posté par ici et ailleurs le 02/09/2016 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attention !
Avec ses idées grandioses de développement économique, il pourrait être nommé Ministre de l'économie en lieu et place de M. Macron.

10.Posté par pif paf le 02/09/2016 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar : "je ne comprends pas pourquoi les Français ne l’apprécient pas".

Oscar devrait retourner en classe pour apprendre ce qu'est la démocratie et la responsabilité politique.

9.Posté par Pito le 01/09/2016 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah ils sont beaux les deux guignols de la photo, les deux perdants !!!! Hollande 13% de la population le soutienne et Temaru qui n'a que quelques soutiens pour son projet d'indépendance.
Il serait temps que nous passions à autre chose, en 2017 nous allons nous exprimer pour la présidence de la France, on pourrait peut être nous interroger sur notre avenir et là le pitre Oscar sera surpris de la réponse. Alors laissons ce guignol dans ses rêves et continuons à nous battre pour donner un avenir à notre jeunesse.
Le président Fritch doit impérativement dire clairement à l'ONU que le peuple de Polynesie veut rester dans la situation actuelle et qu'il ne soutient absolument pas Oscar Temaru et l'église protestante.

8.Posté par Tamatoa le 01/09/2016 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

'Je lui ai aussi dit que les Etats autour de nous ont 100 fois moins d’atouts que nous '.

La seule difference avec les Etats en questions etant que la Polynesie Francaise fait partie de la France, ce serait plutot un argument CONTRE l'independence, ca. Mais bon, Oscar et la logique....

7.Posté par Tuco le 01/09/2016 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le soutien historique de l'Eglise Protestante ? ...Pourquoi ils nous quittent ? Ou plutôt ils nous décolonisent ? Vu que c'est surtout eux qui nous ont colonisés il y a 220 ans, non ?

6.Posté par Charles le 01/09/2016 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce qui est surtout dramatique c'est que Gourou-ma et ses boys décident pour nous et à notre place ce que doit être notre futur et le futur de nos gosses. La démocratie ? Connais pas ! Bref, nos grands voyageurs incarnent vraiment le typique exemple de l'esprit dictatorial qui anime tous les assoiffés de pouvoir absolu des républiques bananières. L'avis du peuple ne compte pas. Travaillez, payez vos contributions et fermez-la. On se demande pourquoi qu'on organise des élections ?

5.Posté par JB le 01/09/2016 18:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Les Etats autour de nous ont 100 fois moins d'atouts que nous et que nous sommes tout à fait en mesure d’être un Etat souverain. "....Euuuh, qu'est ce qu'il entends par "atouts" ?

1 2
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués