Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Ono'u : le rendez-vous mondial du street art en octobre à Tahiti



PAPEETE, 9 septembre 2016 : Des "stars" mondiales du graffiti et du street art qui arrivent à Tahiti pour un festival international d'art urbain contemporain : C'est Ono'u qui revient au fenua.

Le festival Ono'u est devenu en moins de trois ans l'un des grands événements graffiti et street art mondiaux et aussi l'un des plus populaires de Tahiti...

C'est un festival hors norme auquel participe chaque année une sélection internationale de personnalités de l'art urbain et du Graffiti.
Les artistes arriveront en Polynésie française au début du mois d'octobre.

Pour l'édition 2016 les organisateurs sont encore allés plus loin pour finaliser leur sélection d'artistes dans l'univers de l'art urbain contemporain.

"Nous ne voulons pas répéter chaque année le même scénario. Nous cherchons toujours à surprendre notre public par des nouveautés dans la programmation du festival... Cette année nous avons invité des artistes qui sont à la pointe de ce que peut offrir le graffiti au plus haut niveau mondial. Nous présenterons des performances uniques, alliant la créativité artistique à la prouesse technique" explique Sarah Roopinia.

Cette jeune chef d'entreprise du fenua (Tahiti Nouvelle Génération) a créé Ono'u il y a trois ans à l'âge de 25 ans.

Un pari osé, une organisation difficile et complexe, mais qui aura permis, en plus du spectacle offert à tous, d'embellir le centre-ville de Papeete en y créant un véritable musée à ciel ouvert.

En effet depuis mai 2014, le festival Ono'u a offert à la ville de Papeete une vingtaine de fresques géantes réalisées par de grands noms de la scène mondiale du graffiti, et positionné Tahiti comme une destination désormais reconnue pour la qualité de son parcours street art.

Pour mémoire citons des noms comme ASKEW, DAL'EAST, Dabs et Myla, FAITH47, INTI , KOBRA, MadC, POSE, ROA, SETH, SOFLES qui étaient les invités du festival Ono'u en 2014 et 2015. C'est dire la qualité du parcours artistique urbain dans la capitale polynésienne.

Des artistes prestigieux en 2016

Cette année le premier rendez-vous est fixé du 2 au 8 octobre 2016 à Papeete, avec au programme l'apparition de nouvelles grandes fresques murales.
Ainsi pour sa troisième année d'existence, le parcours street art Ono'u de Papeete va prendre une nouvelle dimension internationale avec les participations d'ADNATE (AUS), BORDALO II (POR), LEON KEER, CRANIO (BR), PEETA (ITA), OKUDA (ESP), INKIE (UK), HOXXOH (USA) VHILS (POR)...

En plus des graffs traditionnels, le public pourra découvrir des graffitis en 3D, des anamorphoses, du Trash art, des installations, du mapping et d'autres techniques surprenantes que l'on voit émerger dans les plus grandes villes du monde où le street art évolue pour devenir un courant artistique à part entière.

Sont invités également des artistes français virtuoses de la bombe aérosol tels que NILKO, MARKO 93, KALOUF et ZL, ces derniers rehaussent leurs graffs de light painting ou de projections vidéo.

Certaines "pointures" dont les murs peints lors des deux précédentes éditions ont été plébiscités par les polynésiens, seront également de la fête : Le parisien SETH, le néo-zélandais ASKEW, le brésilien KOBRA.

Ainsi que les deux gagnants du Concours mondial de Graffiti Ono'u 2014 : MAST et 2015 : PHAT1, qui sera accompagné de Lady Diva.

Les organisateurs ont également convié ABUZ et JOPS, qui ont respectivement obtenu le prix du meilleur graffeur polynésien en 2014 et 2015. Ils devraient réaliser une fresque à 6 mains avec un autre artiste local HTJ.

Tahiti, paradis de l'art urbain contemporain aussi

Voilà un casting de choix pour cette troisième édition du festival qui commencera au début du mois d'octobre sur de nombreux murs (on parle d'une douzaine de fresques) et enchantera le public comme chaque année, avec des oeuvres murales toujours très inspirées de la culture, des images et des couleurs de la Polynésie française.

Les organisateurs ont même prévu pour cette édition un espace de création "indoor" inédit qui devrait voir le jour à cette occasion. Un lieu à Tahiti qui sera entièrement dédié au street art et au graffiti.

Le festival sera suivi dans le monde entier par un grand nombre de fans et d'amoureux de street art. Ils devraient être ainsi plusieurs millions à travers les médias, les réseaux artistiques et culturels ainsi que les réseaux sociaux à suivre les performances et à s'intéresser à la destination Tahiti à travers cet événement.

A suivre également :
Sur Facebook : Ono'u
Sur Instagram : onoutahiti

Le festival Ono'u se prolongera à Raiatea

Mais le programme ne s'arrêtera pas à Papeete car un deuxième rendez-vous ONO'U est fixé du 9 au 12 octobre sur l'île de Raiatea.
Pour la première fois le festival international du graffiti se déplacera dans les îles. Des performances y seront également réalisées pour un public qui n'a pas l'opportunité de venir à Papeete.

"Je suis née à Raiatea où j'ai passé mon enfance. Je voulais partager mon amour des îles sous le vent avec nos amis artistes en les faisant venir dans notre beau paradis de Raiatea", ajoute Sarah Roopinia la créatrice du festival . "Je voulais aussi faire partager notre passion pour l'art urbain aux habitants de l'île. Leur faire découvrir ces artistes extraordinaires qui viennent de loin". C'est donc à Uturoa que le festival se poursuivra pendant quelques jours encore pour le plus grand bonheur des habitants de Raiatea, et pour les artistes prêts à savourer un nouveau grand moment de plaisir et de partage en Polynésie française.

Rédigé par Organisation le Vendredi 9 Septembre 2016 à 14:20 | Lu 5902 fois






1.Posté par Le Vieux le 09/09/2016 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’ai lu vite fait … J’ai compris que les artistes sont invités ?? Ne me dites pas que les artistes sont comme les fonctionnaires et retraités de France. Qu’il faut payer et les indemniser pour leur voyage et déplacement pour qu’ils daignent venir ?

2.Posté par tutua le 11/09/2016 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Vieux
c'est un festival unique, ces artistes ne sont pas des fonctionnaires, fiu les gars, toujours critiquer, jamais positif

3.Posté par moustic le 11/09/2016 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On va encore avoir droit à des vomissures sur les murs de Papeete.... Ambiance "banlieue difficile" garantie .
Prenez des feuilles de papier ou des toiles les mecs, on ne sera pas obligés de subir.

4.Posté par mathius le 12/09/2016 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moustic cela changera des vomissures a deux pattes qui critiquent pour démontrer leur inculture ã l'insu de pleins gré.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués