Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

"On purge bébé" : le vaudeville de Feydeau revisité par la Compagnie ChanPaGne



Quelques comédiens de la troupe, avec Nicolas Arnould ((à l'arrière-plan, à gauche), le metteur en scène de cette pièce de Feydeau.
Quelques comédiens de la troupe, avec Nicolas Arnould ((à l'arrière-plan, à gauche), le metteur en scène de cette pièce de Feydeau.
PAPEETE, le 12 février 2016 - Pour notre plus grand plaisir, la Compagnie ChanPaGne remonte sur les planches avec une nouvelle création : "On purge bébé". Mise en scène par Nicolas Arnould, cette pièce de théâtre signée Georges Feydeau sera interprétée par sept comédiens. Fous rires et portes qui claquent garantis !

Après "Beaucoup de bruit pour rien" de William Shakespeare, la Compagnie "ChanPaGne, des idées qui pétillent !!!" reprend le chemin des planches avec un nouveau spectacle détonant, au titre évocateur : "On purge bébé". Cette pièce de théâtre en un acte de Georges Feydeau est coréalisée en partenariat avec la Maison de la culture et revisitée à la sauce "ChanPaGne". Catherine Chanson, cofondatrice de la troupe et comédienne, donne le ton : "C'est un vaudeville, alors il y aura forcément du rire, beaucoup de rire même, et plein de surprises ! Aussi, les propos sont actuels et percutants."

En effet, cette nouvelle création nous plongera dans l'histoire du couple Follavoine. L'épouse, nous dit-on, est "une tête à claques", elle veut purger sa fille, mais celle-ci est une "vraie peste". Quant au patriarche, c'est "un grand bourgeois qui vend des pots de chambre en porcelaine (cassera, cassera pas ?) à l'armée française pendant la guerre 14-18, pour le bien-être des soldats". La transaction doit se faire avec un représentant de l'État, Adhéaume Chouilloux, trompée allègrement par sa femme, dont la philosophie est la suivante : "Il n'y a pas d'hommes cocufiés, seulement des épouses délaissées et affamées".

UNE MISE EN SCÈNE CONTEMPORAINE

La Compagnie ChanPaGne a respecté et conservé les textes originaux de l'œuvre de Feydeau, bien que le petit garçon ait été remplacé par une fille de 12 ans, Haniiti Chanson, que nous avons déjà pu voir notamment dans "Merlin l'enchanteur" où elle jouait la fée Morgane. Par ailleurs, les costumes et les décors sont d'époque pour une ambiance authentique… rythmée par des portes qui claquent ! La mise en scène contemporaine est orchestrée par Nicolas Arnould, un comédien aguerri dont c'est la deuxième expérience derrière le rideau, après "Gay Friendly". Il confie : "J'ai rencontré deux difficultés majeures pour la mise en scène, et tout d'abord, le temps. Deux mois c'est court, surtout pour un classique, mais heureusement, c'est du Feydeau, donc ça bouge, c'est mécanique et cela s'intègre assez vite. Et puis, l'autre souci, c'est que Christophe Fleury résidant à Paris nous rejoint seulement maintenant sur scène. Cela me fait deux challenges ! (Rires) Je veille au placement des comédiens, à l'occupation de l'espace pour la rythmique, etc., mais aussi aux émotions et aux interprétations de chaque personnage. Chacun doit composer son rôle. Les répétitions se déroulent bien, toutes les scènes délicates ont été vues, je suis satisfait."

Ce sont trois femmes qui ont créé, il y a trois ans environ, la Compagnie ChanPaGne : Catherine Chanson, Kinny Panades et Martine Guichard. Toutes enseignantes, comédiennes et professeurs de théâtre, elles ont choisi cette vocation car "le théâtre est de plus en plus populaire ; cet art vivant, qui s'adresse directement aux émotions, favorise une ouverture d'esprit". C'est ainsi que ces drôles de dames se donnent pour mission "de permettre aux enfants d’assister, dans le cadre scolaire, à des spectacles de qualité, tant sur le plan du propos que de la forme, et de concourir ainsi à leur éducation artistique et citoyenne". Pari réussi une fois encore, puisque ce spectacle rassemblera 3 000 élèves grâce aux six représentations destinées aux établissements scolaires. Quant aux adultes, ils devraient se régaler grâce aux différents niveaux de lecture des textes.

Catherine et Haniiti Chanson, la mère et la fille, à la ville comme dans la pièce de théâtre.
Catherine et Haniiti Chanson, la mère et la fille, à la ville comme dans la pièce de théâtre.
L'histoire

"On purge bébé" relate le carambolage cataclysmique entre les rêves de fortune de Bastien Follavoine, fabricant de porcelaine de son état (soumis et vainement combatif) et les problèmes intestinaux de sa fille dite Toto (un bébé roi et victime à la fois) intempestivement soulevés par sa femme Julie (tourbillon d’hystérie et de mauvaise foi). En effet, Follavoine, détenteur du brevet de la porcelaine (théoriquement) incassable, attend la visite imminente d’Adhéaume Chouilloux, chargé par l’État de sélectionner le pot de chambre qui doit équiper toute l’armée française. Dans un tel contexte, l’étalage impudique de la constipation de sa fille ne saurait être qu’une double faute de goût. Cris, dissensions, humiliations se succèdent, ponctués de clins d’œil où le théâtre de l’absurde rejoint le vaudeville. Une peinture au vitriol des caractères : la médiocrité, la mesquinerie et l'hypocrisie petites-bourgeoises y sont impitoyablement épinglées et l’on rit beaucoup… de nous aussi, peut-être… Il y a hélas des millions de famille Follavoine sur terre…

Manuarii Bonnefin (Horace Truchet) jouera le rôle de l'amant, et Marurai Robson (Adhéaume Chouilloux), le fonctionnaire d'État.
Manuarii Bonnefin (Horace Truchet) jouera le rôle de l'amant, et Marurai Robson (Adhéaume Chouilloux), le fonctionnaire d'État.
Les personnages

Bastien Follavoine : Christophe Fleury
Julie Follavoine, l'épouse de Follavoine : Catherine Chanson
Rose, la domestique des Follavoine : Kinny Panades
Toto, fille des Follavoine : Haniiti Chanson
Adhéaume Chouilloux : Marurai Robson
Clémence Chouilloux : Martine Guichard
Horace Truchet, l'amant : Manuarii Bonnefin

"On purge bébé" : le vaudeville de Feydeau revisité par la Compagnie ChanPaGne
Pratique

Samedi 27 février, à 19h30
Tarifs : 3 000 Fcfp (adultes) ; 1 500 Fcfp (enfants moins de 12 ans)
Billets en vente à la Maison de la culture
Grand Théâtre

Représentations scolaires
Mardi 23 février, à 9 heures et à 13 heures
Mercredi 24 février, à 9 heures
Jeudi 25 février, à 9 heures et à 13 heures
Vendredi 26 février, à 9 heures

Rédigé par Dominique Schmitt le Vendredi 12 Février 2016 à 15:58 | Lu 1179 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués