Tahiti Infos
Tahiti Infos

O Punaauia raconte l'arrivée 
du premier banian sur terre



PAPEETE, le 11 juillet 2019 - Inscrit dans la catégorie tārava tahiti, ce nouveau groupe de chant donnera le meilleur de lui-même, ce soir, pour impressionner les membres du jury avec son thème : Hina et le premier banian.

O Punaauia avait fait vibrer samedi dernier la scène de To’atā avec ses danses dans la catégorie Hura ava tau. Ce soir, place aux chanteurs. Ensemble, ils chanteront l’histoire de Hina et du premier banian, qu’ils surnomment le tumu ora, l’arbre de vie.

Alaïna Ariitai sera le chef d’orchestre. Elle s’est chargée notamment de l’écriture des chants, une tâche qui n’a pas été de tout repos. "C’était une première pour moi. J’ai dû demander de l’aide à nos metua", souligne la jeune 
femme.

À travers leur tārava tahiti, leur rū’au et leur ‘ūtē, le groupe O Punaauia racontera comment la déesse Hina a atterri sur la lune et y a découvert le banian. "Notre thème était le même en danses, la semaine dernière, mais les paroles pour notre tārava sont différentes", explique Alaïna Ariitai. Pour représenter au mieux leur thème, les chanteurs porteront des tenues blanches et vertes, avec un peu de marron "pour représenter le banian".


Extrait

Extrait

HINA occupait ses journées à battre le tapa pour en faire un beau tissu blanc. Elle faisait son ouvrage avec tant de vigueur que TAAROA trouva ce bruit insupportable et lui envoya un messager pour la prier de faire silence.

Elle refusa. Furieux, TAAROA ordonna à son messager d’aller la frapper avec son casse-tête. Le coup fut si violent pour HINA qu’elle fut projetée jusqu’à la lune.

De là-haut, elle observait la Terre et pouvait ainsi protéger les voyageurs pendant la nuit, ce qui lui valut le nom de HINA-NUI-TE-ARA’ARA (Grande HINA qui veille).

Sur la lune, elle trouva un arbre inconnu, le ‘orā ou banian ; ses branches et ses racines forment les dessins sombres qu’on aperçoit sur l’astre des nuits. Les nombreuses branches du banian fournissaient à HINA l’écorce dont elle faisait du tapa pour les Dieux.

Un jour où HINA était grimpée dans le ‘orā, elle brisa avec son pied une branche. La cassure forme encore aujourd’hui une racine claire sur la lune. La branche tomba dans l’espace et finit par atterrir à Opoa dans l’île de Raiatea où elle prit racine : ce fut le premier banian sur la terre.
C’est pourquoi le banian ne porte que des fruits sans graine et qu’il ne peut se reproduire que par la transplantation d’une branche.





Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video du moment | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives Tahiti Infos | Archives Les Nouvelles | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti