Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Nouvelles règles d'utilisation des portables à l'hôpital



Paris, France | AFP | mercredi 15/06/2016 - L'interdiction totale des téléphones portables dans les hôpitaux n'est pas justifiée mais ces derniers doivent mettre en place "des zones d'usage autorisé, limité ou interdit" pour éviter de perturber les dispositifs médicaux, préconise l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses).

"Le risque de perturbation électromagnétique de certains dispositifs médicaux (respirateurs, réanimateurs, etc., ndlr), engendré par des téléphones mobiles, est discuté de longue date", observe l'Anses tout en relevant que l'usage des portables "est une pratique courante, y compris par les professionnels de santé, les patients ou leurs familles".

Dans un avis, elle estime que la définition précise du zonage "devrait relever de la responsabilité de chaque établissement hospitalier, avec l'appui de son responsable de la gestion des risques".

"S'agissant des patients, visiteurs et personnels médicaux utilisant les téléphones mobiles pour des raisons personnelles: les téléphones mobiles devraient être éteints dans les lieux comportant des dispositifs électro-médicaux à fonction critique ou servant au maintien de la vie (unités de soins intensifs, blocs opératoires, néonatalogie, services d’urgence, etc.), ainsi qu’à proximité des lits de patients connectés à des dispositifs électro-médicaux", préconise-t-elle dans cet avis.

S'agissant des personnels médicaux utilisant leur téléphone mobile pour des raisons professionnelles, les appels téléphoniques ne devraient pas être passés à proximité d’appareils électro-médicaux, ajoute-t-elle.

L'Agence recommande par ailleurs aux porteurs de dispositifs médicaux implantés actifs tels que les implants cardiaques ou stimulateurs cardiaques "de veiller à éloigner les sources d'exposition les plus fortes de leur dispositif".

Elles exhorte à appliquer les recommandations déjà présentes dans les notices d'utilisation de ces implants, à savoir ne pas mettre notamment le téléphone dans une poche à proximité d'un implant.

Un téléphone portable a proximité immédiate d'un implant peut le déprogrammer, a-t-elle expliqué à l'AFP.

Dt/ial/phc

Rédigé par () le Mercredi 15 Juin 2016 à 06:13 | Lu 395 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies