Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Nickel/Calédonie: FLNKS et chefferies kanak contre le rachat de Vale par des Australiens



"Il n'est plus question de laisser partir cette ressource qui ne se renouvelle pas, ni qu'un étranger mette la main sur notre patrimoine minier", a déclaré à la presse Alosio Sako.
"Il n'est plus question de laisser partir cette ressource qui ne se renouvelle pas, ni qu'un étranger mette la main sur notre patrimoine minier", a déclaré à la presse Alosio Sako.
Nouméa, France | AFP | mardi 18/08/2020 - Les responsables du FLNKS ont apporté leur soutien mardi à un collectif de chefferies kanak du sud de la Nouvelle-Calédonie, qui s'oppose à la possible vente de l'usine de nickel du groupe Vale à un groupe australien et dénonce "le bradage de la ressource".      

"Il n'est plus question de laisser partir cette ressource qui ne se renouvelle pas, ni qu'un étranger mette la main sur notre patrimoine minier", a déclaré à la presse Alosio Sako, animateur du Bureau politique du FLNKS.      

Il a annoncé que la coalition indépendantiste participera vendredi à la manifestation organisée par un collectif baptisé "Usine du sud, projet Pays", initié par les chefferies kanak du sud de la Nouvelle-Calédonie. Plusieurs syndicats, organisations écologiques et partis politiques indépendantistes s'y sont associés.

Le mouvement s'élève contre le projet du géant brésilien Vale de vendre son usine métallurgique du sud de l’archipel, adossée au richissime gisement de nickel de Goro, à un consortium industriel et financier, emmené par New Century Ressources (NCR), une junior australienne.       

Les deux partenaires ont prolongé fin juillet leurs discussions exclusives de 45 jours après "des avancées décisives".       

La vente de cette usine, gouffre financier aux multiples aléas techniques, est basée sur un redimensionnement de l'outil et sur l'exportation de minerai de nickel brut alors que le gisement de Goro est classé par le Code minier, en réserve géographique métallurgique. Seul un raffinage local est possible.       

"La modification du Code minier a été votée au gouvernement (calédonien, ndlr) et sera prochainement transmise au Congrès (assemblée législative). Le FLNKS réaffirme son opposition au bradage de notre patrimoine minier", a également déclaré M.Sako.        

Les indépendantistes et leurs alliés défendent une offre de rachat alternative présentée par une société industrielle locale, filiale de la province nord gérée par les indépendantistes, en partenariat avec une multinationale sud-coréenne, Korea Zinc.       

"C'est le seul projet pays, et Vale doit ouvrir des négociations avec ses porteurs afin de se réapproprier nos gisements bradés et nous permettre de maitriser nos outils d'exploitation et de valorisation", a indiqué le FLNKS.      

En grande difficulté, la Société Le Nickel, filiale du français Eramet, souhaite également obtenir une augmentation de ses volumes d'exportation de minerai brut de nickel pour éponger les pertes de son usine métallurgique. Elle se heurte cependant à l'hostilité des indépendantistes et d'un parti loyaliste minoritaire.         

L'ultra-sensible sujet du nickel, dont l'île détient un quart des ressources mondiales, resurgit dans le débat en Nouvelle-Calédonie à la veille du deuxième référendum sur l'indépendance le 4 octobre prochain, déjà source de crispations.

le Mardi 18 Août 2020 à 06:17 | Lu 752 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus