Tahiti Infos

Natation : Des records de Polynésie et de nouvelles qualifs qui tombent à Pater


Keha Desbordes détient désormais les records de Polynésie sur le 50 mètres et le 100 mètres dos.
Keha Desbordes détient désormais les records de Polynésie sur le 50 mètres et le 100 mètres dos.
Tahiti, le 8 novembre 2021 - Les championnats de Polynésie de natation en petit bassin se sont déroulés, de vendredi à dimanche, à la piscine de Pater. A l'issue des trois journées de compétition on retiendra notamment les performances de Keha Desbordes qui a battu deux records de Polynésie. Par ailleurs cinq nageurs ont validé des nouvelles qualifications pour les championnats de France jeunes.

Après le lancement de la saison avec le 'Aito à la mi-octobre, les nageurs ont rempilé ce week-end avec les championnats de Polynésie en petit bassin, organisés du côté de la piscine de Pater. Un week-end de compétition qui a notamment été marqué par les deux records de Polynésie, battu par Keha Desbordes (17 ans). Le jeune espoir, licencié cette année à l'OLP, a en effet établi des nouveaux chronos de référence territoriale sur le 50 et 100 mètres dos, en battant les records de Teiki Dupont. 

Sur le 50 mètres dos, Desbordes a signé un chrono de 26"50, battant de 28 centièmes la précédente marque de son aîné. Puis le 100 mètres dos, le nageur de l'OLP a réalisé un temps de 57"88, repoussant le précédent record de 30 centièmes. “On sort d'un gros stage avec les nageurs du Centre de performance (CPP). Et malgré une charge de travail importante, il réussit quand même à améliorer des records de Polynésie”, a indiqué Sylvain Roux, directeur technique de la Fédération tahitienne de natation. 

Reva Reignier et Nael Roux les plus titrés

Outre les performances de Keha Desbordes, d'autres espoirs des bassins polynésiens se sont illustrés. On note notamment les cinq nouvelles qualifications pour les championnats de France jeunes (de 11 à 13 ans pour les filles et de 12 à 14 ans pour les garçons). 
Chez les féminines, Déotille Videau, du CNP, a décroché deux qualifications. La première sur le 200 mètres dos grâce à un temps de 2'32"70 et la seconde sur le 800 mètres nage libre avec un chrono de 10'07"53. Raiyani Bourne, de I Mua, a également validé deux qualifications au cours du week-end. La première sur le 50 mètres nage libre (30"01) et la seconde sur le 100 mètres dos (1'13"48).  Et la dernière qualification est revenue à Kahaia Guion Roiro, de l'OLP,  sur le 200 mètres dos (2'33"47).

Du côté des garçons, le phénomène Teherearii Oopa a de nouveau frappé. Le prodige de I Mua s'est qualifié pour les championnats France jeunes sur le 200 mètres 4 nages en signant un chrono de 2'25"68. Et Enoa Vial, du CNP, s'est lui offert une qualif sur 400 mètres nage libre (4'51"74). 

Maintenant si l'on se penche sur les nageurs les plus titrés à l'issue de ces championnats. Sans surprise, chez les filles, Reva Reignier (CNP) a survolé la compétition avec six sacres (100 nage libre, 400 nage libre, 50 dos, 100 dos, 50 papillon, 100 papillon). Et chez les garçons, Nael Roux (CNP) a lui décroché cinq titres (400 nage libre, 800 nage libre, 1 500 nage libre, 2004 nages et 400 4 nages). 

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 8 Novembre 2021 à 19:00 | Lu 476 fois