Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Myron Mataoa n'est plus



Myron Mataoa n'est plus
Tahiti le 06 novembre 2020 - Un des fondateurs du Tavini et ancien représentant à l'assemblée de la Polynésie Myron Mataoa est décédé ce vendredi à l'âge de 75 ans.
 
Myron Mataoa, âgé de 75 ans, est décédé ce vendredi en début d'après-midi. Ancien pilier du Tavini huiraatira, puisqu'il faisait partie des fondateurs de ce parti. Myron a siégé à l'assemblée de la Polynésie ainsi qu'au conseil municipal de Pape'ete. Ce dernier a aussi été élu à l'académie tahitienne le 30 juin 1978 et y a été installé en décembre de la même année. En 2018, se sentant écarté du parti bleu ciel, Myron rejoint le parti orange de Gaston Flosse.
 
Le président du Pays Edouard Fritch, au travers d'un communiqué, décrit Myron Mataoa comme étant un "homme de foi impliqué dans sa congrégation religieuse (...). Dans les moments de tensions entre les différents partis politiques, il a toujours cherché à apaiser et à rapprocher les points de vue. Il laissera le souvenir d’un homme sympathique, bonhomme et pétri d’empathie".

Tea Hirshon "C'était un homme dévoué, et un homme de valeur"

Quelle a été votre réaction lorsque vous appris le décès de Myron Mataoa ?
 
Cela m'a fait un choc, tout en sachant qu'il était malade depuis de nombreuses années. C'est bien triste car nous avons fait un long chemin politique ensemble puisque nous étions un peu les membres fondateurs du Tavini. En plus Myron était anglophone, il a fait ses études à Tonga et parlait anglais couramment. On avait cette complicité là aussi avec Oscar. C'est bien triste, c'était un homme dévoué, et un homme de valeur. Il était cultivé, il connaissait bien l'histoire de Tahiti et l'histoire de la guerre franco-tahitienne qu'il aimait bien raconter lors des réunions pour que les gens apprennent l'histoire de ce Pays. Pour que tous comprennent ce qu'est le 29 juin et ce qui s'est passé. 
Quel est le meilleur souvenir que vous garderez de Myron Mataoa ?
 
Les marches qu'on faisait contre la bombe, car on en faisait tout le temps, ça c'était le meilleur. En fait je n'ai jamais vu Myron se mettre en colère. On a eu un petit différent avec le parti à un moment, et puis il est revenu. C'était un homme dévoué à la cause dans laquelle il croyait, c'est à dire à l'indépendance de notre Pays.
 
Quelle a été votre réaction, lorsqu'il a rejoint le Tahoeraa en 2018 ?
 
Évidemment un peu attristée, mais bon il était aussi parti chez Émile à un moment. On a, toujours dans un parti, des conflits internes, parce que quand il s'agit de choisir les personnes sur une liste c'est toujours très compliqué, car on veut être premier ou parmi les cinq premiers, et ce n'est pas évident. Et c'est souvent des fâcheries de ce genre et après cela passe quoi. Mais au fond derrière tout cela, c'était vraiment un compagnon d'Oscar depuis toujours.

Tony Géros "C'est un combattant des premières heures du Tavini "

Quelle a été votre réaction lorsque vous avez appris le décès de Myron Mataoa ?
 
Cela a été la consternation, car c'est un combattant des premières heures du Tavini auprès de Oscar et pendant toute sa carrière politique. Il n'a eu de cesse de nous inculquer, pour nous les jeunes de l'époque, tous les éléments qui font que lorsqu'on évoque le sujet de la souveraineté on est blindé. C'est une personne ressource au sien du parti qu'on a perdu et c'est dommage. 
Quel est le meilleur souvenir que vous garderez de Myron Mataoa ?
 
C'est le combat contre le nucléaire. Il était de tous ces évènements malgré les faiblesses physiques qu'il avait car il était déjà entamé par la maladie, mais il tenait à être présent. C'était également la mémoire du parti car lorsqu'on célébrait le 29 juin, il nous racontait la manière dont se sont passées les choses à cette époque, notamment le 29 juin 1880. Et cette partie de l'histoire était intéressante pour les jeunes militants du Tavini.  
 
Quelle a été votre réaction, lorsqu'il a rejoint le Tahoeraa en 2018 ?
 
Myron on l'a connu aussi sur ces jours difficiles, c'était un rebelle également. On savait que physiquement il y était mais que intérieurement il était toujours avec nous. D'ailleurs, cela n'a pas loupé quelques mois après, il nous a rejoint lors de la cérémonie du 29 juin. Sur certains points il était en désaccord avec le président mais après discussion, et en laissant faire le temps, les choses redevenaient normales.

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Vendredi 6 Novembre 2020 à 19:29 | Lu 4645 fois






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 3 Décembre 2020 - 16:16 Nouveau décès suite au Covid-19 en Polynésie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus