Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Municipales annulées à Uturoa, Brotherson fait appel



Tahiti, le 6 octobre 2020 – Le tribunal administratif de Papeete a suivi les conclusions de son rapporteur public en annulant ce mardi le second tour des élections municipales de la commune de Uturoa à Raiatea. Mais avant la réorganisation d'un second tour, le tavana Matahi Brotherson va faire appel de la décision devant le Conseil d'Etat.
 
Comme l'avait proposé son rapporteur public il y a deux semaines, le tribunal administratif de Papeete a annulé mardi le second tour des élections municipales de Uturoa à Raiatea. Une décision prise au motif qu'il existait des irrégularités dans l'établissement de dix procurations, alors que le scrutin s'était joué dans un mouchoir de poche à dix voix d'écart. "Ces dix procurations étant irrégulières, eu égard à l’écart des suffrages entre les deux candidats, et après déductions de ces dix procurations du résultat des élections, les listes conduites par Mme Terooatea et M. Brotherson se trouvent à égalité de voix. Dans ces conditions, il y a lieu d’annuler les opérations électorales contestées", indique le tribunal administratif.
 
A l'origine du recours, l'élue Tahoera'a Sylviane Terootea a exprimé mardi matin "une grande satisfaction, surtout qu'on ne refait que le deuxième tour". L'ancienne maire de Uturoa pendant douze ans entend bien reprendre sa mairie perdue il y a tout juste quelques mois : "Aujourd'hui on va repartir aux élections et je compte sur toute la mobilisation de la population, puisque l'équipe de Matahi Brotherson a conduit la commune pendant trois mois et qu'on a vu qu'ils se disputaient tout le temps. Ils ne s'entendent pas entre eux, on n'a jamais vu ca dans la commune. Donc aujourd'hui je reviens."
 
Brothers conteste
 
Mais le nouveau tavana Matahi Brotherson n'a pas dit son dernier mot. Avant d'envisager un nouveau second tour, le maire entend faire appel de la décision du tribunal administratif devant le Conseil d'Etat. Et son avocat, Me Robin Quinquis, estime qu'il a ses chances : "Mon dossier me semble plutôt bon, puisque le tribunal administratif n'a pas précisément énuméré les dix procurations considérées irrégulières. Par ailleurs, le tribunal ne pouvait pas se dispenser de rechercher si les négligences effectuées par la gendarmerie étaient des erreurs matérielles. Ce seront mes deux principaux moyens".
 
D'ici là, le tribunal administratif a jugé que Matahi Brotherson pouvait rester maire de Uturoa. La juridiction a en effet rejeté la mesure de suspension du mandat déposée par Sylviane Terooatea, dans la mesure où aucune "manœuvre" n'avait été volontairement établie durant le déroulement du scrutin. Et la loi prévoit qu'en cas d'annulations du scrutin, de nouvelles élections doivent être effectuées dans un délai de trois mois "après un jugement définitif". Il faudra donc attendre pour savoir si un deuxième second tour aura lieu à Uturoa.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 6 Octobre 2020 à 11:29 | Lu 2878 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus