Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Moruroa : quelques vérités supplémentaires



De gauche à droite : général Paul Fouilland, contrôleur général de l'armée en charge des travaux de rénovation de Telsite à Moruroa ; Bernard Dupraz, délégué à la sûreté nucléaire et à la radioprotection ; docteur Frédéric Poirrier, chef de département de suivi des centres d'expérimentation nucléaire de la direction générale de l'armement.
De gauche à droite : général Paul Fouilland, contrôleur général de l'armée en charge des travaux de rénovation de Telsite à Moruroa ; Bernard Dupraz, délégué à la sûreté nucléaire et à la radioprotection ; docteur Frédéric Poirrier, chef de département de suivi des centres d'expérimentation nucléaire de la direction générale de l'armement.
PAPEETE, le 29 mai 2015. La grand'messe, mardi dernier, de la première réunion de la commission d'information sur le nucléaire en Polynésie a fait un état des lieux des risques radiologique et géomécanique de l'atoll de Moruroa. Tout est sous contrôle, affirment les services de l'Etat.
Il y a deux ans, lors de sa dernière visite en Polynésie, Bernard Dupraz le délégué à la sûreté nucléaire avait fait le même numéro. A l'entendre, les risques radiologique et géomécanique à Moruroa sont quasi nuls. La surveillance géomécanique, pour mesurer les déplacements du sol de l'atoll n'est maintenue, à grands renforts d'investissements, juste parce que "même si la probabilité d'un glissement de terrain est faible, on ne peut totalement l'écarter".

Cette hypothèse qui affole les populations, depuis le rapport signé par le prédécesseur de M. Dupraz, est celle d'un tsunami qui serait provoqué par l'effondrement de plusieurs centaines de millions de m3 de roches coralliennes dans l'océan. La cause de ces potentiels glissements de terrain ? Des mouvements de terrain naturels, nous dit-on, propres à la structure même des atolls, faite de compilation de couches de calcaire (carbonate) déposées sur un ancien volcan. Une structure géologique pour le moins instable "naturellement" par conséquent, mais au sein de laquelle néanmoins, on n'a pas hésité à pratiquer des centaines 147 essais nucléaires souterrains durant de 1975 à 1996.

Des mouvements de terrain essentiellement naturels, donc. Pourtant à lire le dernier rapport sur la surveillance géomécanique effectué en 2013, il est écrit que depuis la fin des essais nucléaires en 1996, les mouvements de terrain provoqués par les tirs s'estompent peu a peu, mais sont encore perceptibles. Le rapport conclut sur la nécessité de poursuivre la surveillance car, "le mouvement des couches géologiques de la zone nord de cet atoll connaît un ralentissement progressif depuis la fin des essais, mais reste mesurable".
Enfin pour corroborer, que les mouvements de terrain de Moruroa sont en grande partie naturels, une comparaison avec l'atoll de Rangiroa a été décidée en 2014 en adaptant les équipements des stations de surveillances sismiques existants déjà sur place depuis les années 2000. Il ressort des données des sismographes de Rangiroa que "des événements sismiques peuvent se produire sur d'autres atolls que les anciens sites d'expérimentation, mais avec une très faible occurrence".

On peut s'interroger aussi sur les informations officielles, rassurantes, livrées année après année par les autorités sur le risque radiologique de l'atoll. Les données auxquelles se réfère sans cesse le délégué à la sûreté nucléaire, sont des expertises internationales, certes, mais qui ont près de 20 ans d'âge. Au sujet de la radioactivité, présente aujourd'hui sur l'atoll, où vont travailler en permanence plus de 120 personnes, elle n'existe pas. Il y a bien deux zones interdites dans le lagon "qui contiennent des dépôts radioactifs dans les sédiments", mais "sur la partie terrestre il n'y a aucune contrainte ou restriction". Pour parer à toute critique néanmoins, des prélèvements par aérosols atmosphériques et une dosimétrie d'ambiance seront réalisés régulièrement pendant les travaux de Telsite 2. En dépit de la présence de trois puits souterrains contenants, confinés, des déchets radioactifs, quand bien même un effondrement géant se produirait à Moruroa, il n'y a aucune inquiétude à formuler disent les autorités. "La radioactivité qui serait alors libérée dans l'océan a été modélisée à un millième de millisieverts, soit la dose maximale admise par le public. L'essentiel de la radioactivité resterait confinée dans la partie volcanique de l'atoll" affirme Bernard Dupraz.

Bref, à Moruroa tout va bien. Il n'y a du positif à voir l'Etat s'engager à dépenser 12 milliards de Fcfp en travaux de rénovation du dispositif Telsite, juste "pour permettre de vivre normalement à Tureia et assurer la sécurité des personnes déployées sur Moruroa". Dans le même temps, ces travaux permettent aussi "la protection du secret : il y a des données issues des essais qu'on ne veut pas que les gens récupèrent" admet le général Fouilland, contrôleur général des armées en charge des travaux du dispositif Telsite. Là, on comprend mieux.


Pour lire l'intégralité des rapports de surveillance radiologique et géomécanique de l'atoll de Moruroa, CLIQUER ICI

Les études sanitaires attendront

Les études épidémiologiques sur les excès constatés, dans deux rapports de l'INSERM, des cancers de la thyroïde chez les femmes polynésiennes sont coûteuses et seront longues à mener. Donc ce n'est pas pour tout de suite. On attend, pour le courant 2016, une étude préliminaire qui ne sera que la bibliographie du sujet. Une sorte d'état des lieux de la science sur les effets ionisants subis par des populations exposées. Bref on parlera d'Hiroshima, de Tchernobyl, de Fukushima, mais de Moruroa pas encore.

Rédigé par Mireille Loubet le Vendredi 29 Mai 2015 à 11:03 | Lu 2064 fois







1.Posté par paku le 29/05/2015 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans la lignée de charles de gaulle que des mensonges. étonnant on entend plus braire contre le dépotoir de faa'a.
li y a francais maçon et français assasins;

2.Posté par Pomare a TU le 29/05/2015 16:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêter de berner le peuple de Polynesie . La France n''a pu faire de bombes atomiques propres . Le nombre de Cancers augmentant tous les ans . Faaea Parapuhi ma de nous prendre pour des imbéciles . Nous n''oublierons jamais que vous nous avez sacrifié

3.Posté par DANJOU le 30/05/2015 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

tant que vous aurez des brelles comme moruroa et tatou ,pour faire '''éclater'' la vérité??
ha ha ha , ils ne représentent que leurs pito
et ne vivent que par ...les généreux donateurs , (église protestante,U.P.L.D , E.T.C )
même l’église catholique si met pour ne pas perdre, il ont crée un groupuscule, pour ne pas être distancé
par les protestants ,....tant qu'ils se font la guéguerre ,ça amuse les autorités, mais pas de discutions sérieuses
et structurées ,donc ...PAS DE TUNES

4.Posté par DANJOU le 30/05/2015 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RE

poste 2 ,
qu'elle rapport avec le nombre de cancers qui augmente ..????
la population ayant une espérance de vie plus longue .............
il est normal qu'elle a plus de '''chance''' développer un cancer
pour la petite histoire .......
un cancer RADIO INDUIT,,,,,a une signature chimique spécifique
donc les charlatans, les ''ceussent''' qui se sont fait manipuler par les pseudo assos citez plus haut
CIRCULER YA RIEN A VOIR
il y a certainement des cas ,qui MÉRITE d’être examiné ( car réelle )mais dans le fourre tous des assos
qui mélange , politique ,église ,atome ,pito ,E.T.C ,... c'est ses braves la ,qui perdent tous

5.Posté par Tetuaveroa Tautu le 31/05/2015 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au lu de ce qu'écrit Danjou, margouillat manipulé par ceux qui veulent nous faire prendre des vessies pour des lanternes, doit être considérer comme une insulte gratuite pour ceux qui gratuitement et avec leur faible moyen cherche à faire entendre leur voix!
En tout cas elle ne vous grandi pas et comme le disait mon ami Tihoni a Paraita, "A vaiho noa ta tatou te uri ia ava noa tu, e tau to te mau mea atoa".
Bien sûre que l'on ne pourra jamais réparer le mal qui est fait, et le cinéma dont nous avons droit devrait cesser et que le pognon gaspillé dans ces opérations devrait être utiliser pour autan que faire se peut, réparer le mal fait au fenua, et ce sera justice.
C'est l'ensemble du Fenua qui est concerné....
Je suggère à toutes les associations de ne plus participer à ces pitreries, car vous vous en rendez complice !

6.Posté par fab le 31/05/2015 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MORUROA avec en plus TCHERNOBYL et FUKUSHIMA et peut être une autre centrale dans l'avenir ,
c'est toute la planète terre qui contract des maladies.
cela on ne peut pas le cacher.

7.Posté par happy feet le 01/06/2015 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Danjou
" la population ayant une espérance de vie plus longue .............
il est normal qu'elle a plus de '''chance''' développer un cancer
pour la petite histoire .......!!!
Tes termes "chance " et "pour la petite histoire" sont ABJECTS et montrent donc l'individu aussi abject qui se cache derrière .
Tu le sais toi , combien de JEUNES gens sont atteints d'un cancer en Polynésie ?
Attention au retour du boomerang , car tu mériterais , de par tes ignobles propos , d'être à ton tour affecté par un GENTIL CANCER , car je te le souhaiterais tout de même GENTIL , POUR LA PETITE HISTOIRE .
Tu auras beaucoup de CHANCE alors si tu t'en tires.
Voilà où part notre monde , plus aucun respect pour rien .....

8.Posté par DANJOU le 01/06/2015 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RE
pour le poste 7
c'est a cause de brelles de ton espèce, que les bololo se casse la figure ,tu sort les mot de leurs contexte
est tu les interprète a ta ''sauce chao men ''
ou vois tu dans mes propos que je me moque ,des gens qui ont un cancer ??????
qu'elle horreur d'avoir un enfant touché par cette terrible maladie,........................
MAIS LA ON EST HORS SUJETS, car nous parlons de cancers RADIO INDUIT
pas de ce putain de crabe qui s'attaque a nos enfants
est comme toutes les brelles tu t’arrête au mot '''chance ''' que volontairement j'avais mis entre guillemets

9.Posté par DANJOU le 01/06/2015 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SUITE et fin ,...
quand je dit '''chance'' ,il faut comprendre que du faites que nous vivons plus vieux
nous avons plus de ,....( mot a ta convenance )...développer un cancer
pour être bref ,je respect tous le monde , et loin de moi l'envie de me moquer de qui que ce soit
,je confirme mes postes précédant ,TANT que vous serez représenté par les PSEUDO assos,
les VRAIS MALADES ( il y en a )serons noyés, dans le brouhaha ,mediaco,,politico ,église,pito...E.T.C
demande aux responsable de mururoa et tatou, qu'elle sont leur bagages intellectuelle, pour prétendre représenter
les travailleurs de MURU, et discuter avec de VRAIS spécialiste du NUC
,

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Novembre 2019 - 18:57 Après l'InterContinental, menace de grève générale

Mercredi 20 Novembre 2019 - 18:47 La grande récré pour les droits de l'enfant

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019