Tahiti Infos

Mondial: Ronaldo dans l'histoire, le Portugal dans la douleur


Crédit PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP
Crédit PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP
Doha, Qatar | AFP | jeudi 24/11/2022 - Cristiano Ronaldo est entré jeudi dans l'histoire de la Coupe du monde en marquant lors de cinq éditions différentes mais le Portugal a souffert pour mettre au pas un Ghana combatif (3-2) pour son premier match au Mondial-2022. 

"Ronaldo est un phénomène. Dans cinquante ans, on continuera à parler de lui", a salué le sélectionneur portugais Fernando Santos, après cette victoire arrachée grâce au penalty de "CR7" (65e), qualfié de "cadeau" de l'arbitre par son homologue du Ghana Otto Addo, mais aussi les buts de Joao Felix (78e) et Rafael Leao (80e). 

Pas certain, en revanche, qu'on se souvienne aussi longtemps de la prestation des Portugais dans leur ensemble. Sans être vraiment mis en danger, ils ont concédé deux buts au Ghana. De quoi faire planer le suspense jusqu'au bout.

Mais l'essentiel est sauf avec une victoire initiale et la première place du groupe H après le nul entre l'Uruguay et la Corée du Sud (0-0), comme l'a rappelé Ronaldo.

"On sait que gagner le premier match est crucial", a glissé le capitaine portugais lors d'un conférence de presse express de deux minutes où il a soigneusement dribblé le sujet Manchester United: "Le chapitre est clos", a assuré la star, deux jours après l'annonce officielle du divorce avec le club anglais.

Penalty contesté 

Sur la pelouse, Ronaldo a longtemps couru après le but qui lui permettrait de décrocher ce nouveau record: être le premier à marquer au moins un but lors de cinq Coupes du monde différentes. Il a d'abord raté une occasion énorme, en raison d'un contrôle approximatif (10e), puis s'est vu refuser un premier but pour avoir commis une faute sur un défenseur (31e).

Et c'est le défenseur ghanéen Mohammed Salisu qui lui a offert finalement ce but historique, en commettant une légère faute, aux yeux de l'arbitre, l'Américain Ismail Elfath.

La VAR n'a pas bronché et la star ne s'est pas fait prier pour transformer le penalty et ouvrir le score (65e). Un but qui permet à Ronaldo de faire mieux que la légende Pelé et les Allemands Uwe Seeler et Miroslav Klose, buteurs sur quatre éditions.

"Quand quelqu'un marque, on ne peut que le féliciter, mais c'était vraiment un cadeau", a pesté Otto Addo. 

"Si vous revoyez l'action, on jouait la balle, c'était même en fait une faute contre nous", a-t-il ajouté. 

Loin d'éteindre les Black Stars et leurs formidables supporters, dont les chants ont mis une énorme ambiance et leurs huées sans doute brisé les oreilles de Ronaldo, ce but a donné le vrai coup d'envoi d'un match jusqu'ici terriblement fermé.

Lèse-majesté 

Le Ghana a rapidement égalisé par André Ayew (73e).

Le Portugal, décidé à ne pas gâché la soirée de son capitaine, a alors réagi et montré l'immensité de son potentiel offensif en reprenant le large sur deux accélérations victorieuses de Joao Felix (78e) et du joker Rafael Leao (80e). 

A 3-1, Fernando Santos pensait avoir enfin dompté les Ghanéens et faisait sortir Ronaldo pour lui offrir une ovation (87e).

Mais c'était sans compter sur les trouble-fête ghanéens qui allaient faire bondir CR7 de son banc plusieurs fois, d'abord en réduisant la marque rapidement par Osman Bukari de la tête, encore une fois sur une action asez anodine (89e).

Le buteur africain se permettait au passage un geste de lèse-majesté en imitant la célébration estampillée Ronaldo en se retournant dans les airs, bras et jambes tendus! 

Le Portugal a tremblé jusqu'au bout lors d'un match encore une fois sans fin (dix minutes de temps additionnel), en raison notamment de quelques frictions entre joueurs des deux équipes. 

Les Ghanéens sont même passés près d'une nouvelle surprise dans ce Mondial, mais ils n'ont pas su profiter d'une ultime erreur d'inattention du gardien lusitanien Diogo Costa, qui n'avait pas vu traîner dans son dos un attaquant adverse (90+9e). 

Les regrets sont pour Otto Addo, le record pour Ronaldo.

le Jeudi 24 Novembre 2022 à 12:00 | Lu 359 fois